Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Charte du Site

Ce Blog est un lieu de discussion et de débat ouvert à tous.

En déposant des réactions sur les différents articles ou commentaires des autres internautes, chacun apporte sa pierre au débat citoyen. Vous pouvez proposer vos articles par le biais du mail :

harki45@gmail.com

Une fois validé par l’équipe Mon Harki.com, l'article sera mis en ligne dans la catégorie appropriée et le débat que vous souhaitez initier pourra commencer. Tout article publié sur le site demeure sous l'entière responsabilité de son auteur et ses prises de positions n'engagent que lui. Cette prise de position est publique.

Pour être publié, un article doit être signé et ne peut donc pas être anonyme. Garant de la bonne tenue du blog, le modérateur veille au respect des thèmes abordés et se réserve le cas échéant le droit de ne pas publier un article. Les propos doivent se tenir dans la courtoisie et le respect mutuel. Donc apprenez à participer et à partager, l’intérêt d’un blog n’est pas de simplement de le lire, il s’enrichit aussi des interventions de la communauté y compris de vous !

Aux amis, même si vous n’êtes pas sûrs de votre français, allez au-delà de vos appréhension… vous êtes les bienvenus chez nous. Pour conclure, ne reprochez pas au gestionnaire du blog, le comportement des participants. Ne reprochez pas aux rédacteurs du blog de ne pas répondre à vos questions, rien ne les y oblige. L’équipe vous remercie et vous souhaite bon débat.

Nos objectifs et nos actions : Faire connaître officiellement l’histoire des Harkis trop longtemps occultée et falsifiée. Faire reconnaître les conditions de l’arrivée en métropole des Harkis et leurs familles. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance officielle de la responsabilité du gouvernement de 1962. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance morale de cette communauté sacrifiée et la réparation effective du préjudice subi

Pour devenir membre éditeur !

Vous avez un blog ou un site personnel. Vous êtes d'accord avec les objectifs du site Mon Harki.com et vous souhaitez participer à ses articles. Envoyez un mail en indiquant l'adresse et le nom de votre blog ou de votre site personnel ainsi que votre nom ou pseudo, puis après accord des membres du site nous officialiserons votre adhésion.

Emmanuel Macron représente-il une chance pour les Harkis ?

Les Harkis avaient dû attendre 2012 pour que le président Sarkozy reconnaisse la « responsabilité » de la France dans « l'abandon », quelques jours avant sa défaite à l'élection présidentielle. En septembre 2016, le président Hollande avait formellement reconnu « les responsabilités des gouvernements français dans l'abandon des harkis ».

De nombreuses questions interpellent les harkis qui attendront des réponses adaptées aux problèmes de leur quotidien. Emmanuel Macron peut-il « réconcilier les mémoires » de la guerre d’Algérie ?

*******************************************************

Veuillez trouver ci-après une pétition. Signez la pétition

Publié par L'équipe Mon Harki.com

Madame Josette PONS
Madame Josette PONS

Mme Josette Pons ( Union pour un Mouvement Populaire - Var ) nous a compris !


Mme Josette Pons interroge le Ministre de la Défense sous la 14ème législature par une question le 03/02/2015.
Texte de la question :
Mme Josette Pons attire l'attention de M. le ministre de la défense sur l'impérieuse nécessité pour les harkis et la mémoire nationale, que le Président de la République ou le chef d'état-major des Armées reconnaissent de manière officielle les responsabilités et les fautes de l'État français dans les évènements qui ont suivi le « cessez-le-feu » en Algérie du 19 mars 1962.
La France ne doit oublier ni ses instants de grandeur, ni les tragédies qu'elle a traversées ou les responsabilités qui sont les siennes dans le sort réservé à certains de ses enfants. Parmi ces derniers se trouvent les harkis et leurs familles.
L'instauration en 2001 de la journée nationale d'hommage aux harkis et autres membres des formations supplétives a été vécue par celles-ci comme un pas important sur le chemin de l'apaisement en vue d'une justice sociale et de la réconciliation des mémoires.
Pourtant, ces hommes et ses femmes, meurtris dans leur amour pour la France, attendent davantage de l'État français. Cette reconnaissance leur a pourtant plusieurs fois été promise.
Aujourd'hui, les associations de harkis s'impatientent. Elle lui demande donc si l'État français, par la voie du Président de la République ou du chef des Armées, est prêt à reconnaître par une déclaration officielle, ses responsabilités dans le massacre et l'abandon de milliers de harkis suite aux accords d'Evian.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pélissier 27/10/2015 21:41

J'ai vainement recherché leurs traces après la guerre... sans succès! La France les avait abandonnés au triste sort des 150.000 autres harkis qui furent massacrés après Juillet 1962.
Et vous osez Mère Pons, demander des comptes à François champion de la repentance... quand même, un peu de décence, j'ai honte pour vous...

Pélissier 27/10/2015 21:32

Officier du 117° régiment d'infanterie de Rennes, j'étais à 23 ans, le chef d'une section de 39 harkis à Bou Kandoura en Kabylie (Algérie). Trois d'entre eux étaient nés en 1920 et avaient 20 ans quand ils participèrent à la 2° guerre mondiale. Ils étaient encore deux à 27 ans pour s'engager dans la guerre d'Indochine et tous les trois avaient 42 ans à la fin de la guerre d'Algérie quand je dois la vie à l'un de ces trois soldats.
Démobilisé, j'obtenais de mon chef de bataillon la promesse de rapatrier ces harkis avant le 1er juillet 62. Que pensez vous qu'il arriva à ces hommes?

Pélissier 27/10/2015 21:09

Chère Josette, votre mémoire est un peu courte. Hollande est l'héritier des tares et des vertus de l'Etat, mais entre les accords d'Evian et l'indépendance de l'Algérie, il s'est écoulé trois mois au cours desquels la guerre fit plus de morts que pendant ses sept premières années. Et ce solde est dû à un général coiffé d'une caisse à boulons dotée de deux étoiles naines et palichones. L'auriez vous oublié ?

Roger D'Alger 05/02/2015 21:55

Cette reconnaissance de la France concerne toute la communauté rapatriée d'Algerie.
C'est bien. Il ne faut pas baisser les bras. Jamais.