Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Charte du Site

Ce Blog est un lieu de discussion et de débat ouvert à tous.

En déposant des réactions sur les différents articles ou commentaires des autres internautes, chacun apporte sa pierre au débat citoyen. Vous pouvez proposer vos articles par le biais du mail :

harki45@gmail.com

Une fois validé par l’équipe Mon Harki.com, l'article sera mis en ligne dans la catégorie appropriée et le débat que vous souhaitez initier pourra commencer. Tout article publié sur le site demeure sous l'entière responsabilité de son auteur et ses prises de positions n'engagent que lui. Cette prise de position est publique.

Pour être publié, un article doit être signé et ne peut donc pas être anonyme. Garant de la bonne tenue du blog, le modérateur veille au respect des thèmes abordés et se réserve le cas échéant le droit de ne pas publier un article. Les propos doivent se tenir dans la courtoisie et le respect mutuel. Donc apprenez à participer et à partager, l’intérêt d’un blog n’est pas de simplement de le lire, il s’enrichit aussi des interventions de la communauté y compris de vous !

Aux amis, même si vous n’êtes pas sûrs de votre français, allez au-delà de vos appréhension… vous êtes les bienvenus chez nous. Pour conclure, ne reprochez pas au gestionnaire du blog, le comportement des participants. Ne reprochez pas aux rédacteurs du blog de ne pas répondre à vos questions, rien ne les y oblige. L’équipe vous remercie et vous souhaite bon débat.

Nos objectifs et nos actions : Faire connaître officiellement l’histoire des Harkis trop longtemps occultée et falsifiée. Faire reconnaître les conditions de l’arrivée en métropole des Harkis et leurs familles. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance officielle de la responsabilité du gouvernement de 1962. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance morale de cette communauté sacrifiée et la réparation effective du préjudice subi

Pour devenir membre éditeur !

Vous avez un blog ou un site personnel. Vous êtes d'accord avec les objectifs du site Mon Harki.com et vous souhaitez participer à ses articles. Envoyez un mail en indiquant l'adresse et le nom de votre blog ou de votre site personnel ainsi que votre nom ou pseudo, puis après accord des membres du site nous officialiserons votre adhésion.

Les engagements du Président

" Si le peuple français m'accorde sa confiance, je m'engage à reconnaître publiquement les responsabilités des gouvernements français dans l'abandon des harkis, le massacre de ceux restés en Algérie et les conditions d'accueil des familles transférées dans des camps en France" La France a un nouveau président François Hollande.

De nombreuses questions interpellent les harkis qui attendront des réponses adaptées aux problèmes de leur quotidien. Je tiens aussi à dire que nous serons très attentifs à la concrétisation des engagements de François Hollande.

*******************************************************

Monsieur le Président de la République François Hollande veuillez tenir vos promesses envers les familles de harkis. Signez la pétition

Publié par L'équipe Mon Harki.com

Harkis, Hollande prendra t-il le risque de célébrer le 19 Mars !!!

Comme nous vous le disions, ce gouvernement a adoptée par l'Assemblée nationale la reconnaissance du 19 mars comme journée nationale du souvenir et de recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d'Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc (n° 188, 2001-2002).

Selon la FNACA, le 19 mars 1962, au lendemain des déclarations d’Evian, était proclamé le cessez-le-feu en Algérie, mettant fin à la guerre d’Algérie qui produisit de nombreuses victimes !

On peut croire que, pour les appelés du contingent, que c’était la fin d’un cauchemar et le début d’un soulagement pour rentrer enfin à la maison. Mais, pour les familles de harkis et de pieds-noirs, c’était le début d’une longue souffrance : « désarmés et abandonnés par la France, ils ont été traqués, torturés et massacrés ».

Cette date n'a pas marqué la fin de la guerre d'Algérie, mais plutôt le début des massacres et de toutes les exactions possibles.

Il y eut à partir du 19 mars 1962, plus de morts quelques mois (de mars à novembre) que pendant les sept années de guerre : des appelés français ont été tués, des pieds noirs ont été enlevés, des milliers de harkis ont été massacrés dans des conditions indescriptibles.

Vous comprendrez que, pour les harkis et les pieds-noirs, le 19 mars est synonyme de souffrances et de défaite. Nous sommes farouchement opposés à la commémoration de cette date comme date de commémoration de la fin de la guerre d’Algérie.

Aujourd’hui, comme hier, notre position reste conforme à celle de toutes les associations de harkis. Nous n'admettons pas que l'on puisse ignorer ce qui s'est passé après le 19 mars. Il y a eu beaucoup de morts en Algérie après cette date.

Nous sommes tous simplement étonnés que le président de la République puisse participer à la célébration du 19 mars, qui fut en fait le début de nombreux drames humains.

Le choix de participer par M. Hollande à la cérémonie du 19 mars 1962 comme journée du souvenir raviverait les blessures de toutes les victimes et de leurs familles. Il faut croire que l'honneur et la grandeur d'un pays, c'est de savoir distinguer les jours de gloire des jours sombres de son histoire. Le 19 mars 1962 n'a jamais été et ne sera jamais un jour de gloire mais a été le début d'un long calvaire.

Enfin, rappeler que le19 mars 1962 devait être le premier jour d'entrée en vigueur des accords d'Evian qui devaient garantir la sécurité des populations désirant rester français en Algérie. Or pour l’ensemble des harkis et pieds-noirs, cette date a été le début du cauchemar. On peut comprendre que le 19 mars constitue pour de nombreux appelés une date mémorable, on peut comprendre que les Algériens le commémorent, s’agissant de leur victoire. Mais, il faut savoir que la position préconisée par tous les présidents de la république y comprit François MITTERRAND, étaient de s'opposer à l’officialisation du 19 mars.

Enfin, nous nous étonnons plus que le président de la République depuis son élection n'est participé à la cérémonie en hommage aux harkis avec une promesse à la clé de reconnaître sa promesse à travers une loi !

Commenter cet article

Leray 14/03/2016 21:58

Que peut-on faire?
Un simple communiqué ne suffit pas.Il faudrait des communiqués communs de pieds noirs et de harkis.
Hollande a clairement choisi un camp.

Bourrat Henri 14/03/2016 20:17

Je suis un ancien combattant d'AFN classe 60 2A et je suis contre la date du 19 mars 1962 pour le cessez le feux !!!!trop de victimes civiles et militaires!!!