Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Charte du Site

Ce Blog est un lieu de discussion et de débat ouvert à tous.

En déposant des réactions sur les différents articles ou commentaires des autres internautes, chacun apporte sa pierre au débat citoyen. Vous pouvez proposer vos articles par le biais du mail :

harki45@gmail.com

Une fois validé par l’équipe Mon Harki.com, l'article sera mis en ligne dans la catégorie appropriée et le débat que vous souhaitez initier pourra commencer. Tout article publié sur le site demeure sous l'entière responsabilité de son auteur et ses prises de positions n'engagent que lui. Cette prise de position est publique.

Pour être publié, un article doit être signé et ne peut donc pas être anonyme. Garant de la bonne tenue du blog, le modérateur veille au respect des thèmes abordés et se réserve le cas échéant le droit de ne pas publier un article. Les propos doivent se tenir dans la courtoisie et le respect mutuel. Donc apprenez à participer et à partager, l’intérêt d’un blog n’est pas de simplement de le lire, il s’enrichit aussi des interventions de la communauté y compris de vous !

Aux amis, même si vous n’êtes pas sûrs de votre français, allez au-delà de vos appréhension… vous êtes les bienvenus chez nous. Pour conclure, ne reprochez pas au gestionnaire du blog, le comportement des participants. Ne reprochez pas aux rédacteurs du blog de ne pas répondre à vos questions, rien ne les y oblige. L’équipe vous remercie et vous souhaite bon débat.

Nos objectifs et nos actions : Faire connaître officiellement l’histoire des Harkis trop longtemps occultée et falsifiée. Faire reconnaître les conditions de l’arrivée en métropole des Harkis et leurs familles. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance officielle de la responsabilité du gouvernement de 1962. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance morale de cette communauté sacrifiée et la réparation effective du préjudice subi

Pour devenir membre éditeur !

Vous avez un blog ou un site personnel. Vous êtes d'accord avec les objectifs du site Mon Harki.com et vous souhaitez participer à ses articles. Envoyez un mail en indiquant l'adresse et le nom de votre blog ou de votre site personnel ainsi que votre nom ou pseudo, puis après accord des membres du site nous officialiserons votre adhésion.

Les engagements du Président

" Si le peuple français m'accorde sa confiance, je m'engage à reconnaître publiquement les responsabilités des gouvernements français dans l'abandon des harkis, le massacre de ceux restés en Algérie et les conditions d'accueil des familles transférées dans des camps en France" La France a un nouveau président François Hollande.

De nombreuses questions interpellent les harkis qui attendront des réponses adaptées aux problèmes de leur quotidien. Je tiens aussi à dire que nous serons très attentifs à la concrétisation des engagements de François Hollande.

*******************************************************

Monsieur le Président de la République François Hollande veuillez tenir vos promesses envers les familles de harkis. Signez la pétition

Publié par Toufik

Les Harkis un trou de mémoire Franco-algérien.


Longtemps la guerre d'Algérie cacha son nom, d'abord derrière l'appellation plus rassurante « d'opération de maintien de l'ordre », puis celle « d'événements d'Algérie ». Aujourd'hui, elle dissimule encore bien des facettes, car cette guerre étrange, à la fois anti-coloniale et guerre civile, aura somme toute suscité peu de travaux.

Parmi les oublis les plus flagrants, demeure l'histoire des musulmans engagés avec la France, réduits le plus souvent aux harkis. A eux seuls, les termes génèrent déjà le trouble : « harki » traître, mot employé abusivement pour tous les musulmans profrançais, est la plus part du temps porteur d'une connotation de trahison, « Français Musulmans Rapatriés » désignation usuelle de tous ceux qui purent gagner la métropole, est une appellation ambiguë puisqu'elle mélange, religion ou culture, et statut juridique.

Ensuite l'absence et la rareté des livres ou films sur cette population surprend. Comment expliquer le désintérêt presque total pour une minorité française aussi nombreuse, alors que les autres minorités issues de l'immigration sont sujet, eux, d'innombrables articles de presse, livres, ou colloques ?

Ainsi, l'on pressent que l'oubli de cette communauté n'est pas anodin ni fortuit. La permanence, enfin, de la double occultation algérienne, et française interroge. En juin, 1989, le Ministre de l'intérieur algérien déclarait à propos de la réhabilitation des harki : c'est un obstacle psychologique infranchissable…

Dans ce domaine, il faut laisser du temps au temps. Le 9 décembre1989, la France rendait un hommage aux harkis, pour le moins discret, les médias n'ont pas relayé l'événement et les personnalités politiques brillaient par leur absence. Vouloir en comprendre, sinon toutes les raisons principales, exige de prendre en compte les fondements des silences français et algériens, et d'aborder aussi celui des français musulmans rapatriés eux-mêmes.

Commenter cet article

Internaude 26/02/2015 17:26

Les harkis en Algérie

Source : Conseil Economique et Social

Loi du 26 / 12 / 1961 - Texte fondateur pour tenter de résoudre les difficultés des rapatriés et des harkis

Décret 61 / 281 du 30 Mars 1961 relatif aux services accomplis dans les formations supplétives en Algérie et dans les départements des Oasis et des Saoura

Décret 61 / 1196 du 31 octobre 1961 édictant les dispositions en faveur des personnels servant dans les harkas en Algérie

Décret 61 /1201 du 6 novembre 1961 portant réglementation applicable aux personnels des harkas en Algérie

Décret 62/ 318 du 20 Mars 1962 fixant les dispositions applicables aux personnels servant dans les harkas en Algérie

Entre - la loi du 26 décembre 1961 et une des dernières - la loi « Mekachera » du 23 février 2005 il a été dénombré,........21 lois par le Conseil Economique et Social saisi par le Premier ministre par lettre du 30 juillet 2007.

Et on lit toujours sur des commentaires de la Guerre d'Algérie, et, dans une multitude de livres sur les harkis, beaucoup de commentaires que l'armée Française n'a rien fait pour ses harkis ?

- Que pouvait-il se passer aprés le 19 mars 1962 ?

Avec les révélations faites a un tribunal, au Procés du Général Salan, 2 mois a peine aprés le 19 mars 1962

- Copie de la déposition de M Renucci, à l’audience du 21mai 1962 au Procès du Général Salan.

M Renucci Général de division de réserve, député qui représentait les Aurés à l’Assemblée nationale "c’est ainsi qu’on a pu recruter, toujours sous les ordres du général Salan, cette Harka qui a eu l’honneur, il y a deux ans, de défiler au 14 juillet à Paris, la seule Harka qui n’a pas eu de déserteurs et qui a, à son tableau de chasse, car c’est un commando de chasse, sept fois son effectif en tués chez les fellaghas".

- Que pouvait faire l'armée Française pour le groupe de harkis évoqué dans le témoignage ci-joint ? d'un appelé du contingent - que nous avons recueilli dernièrement sur Internet >.

- Un autre témoignage >

Internaude 26/02/2015 17:33

Suite - témoignage -
Que pouvait faire l'armée Française pour le groupe de harkis évoqué dans le témoignage ci-joint ?
- d'un appelé du contingent - que nous avons recueilli dernièrement sur Internet >.

- Un autre témoignage >

Un autre témoignage sur les DCD Algériens pendant cette période, où bien sûr des anciens harkis se sont trouvés embarqués.

http://notrejournal.info/ROSSO-pour-la-memoire-au-present Info 280

A l’indépendance BOGHARI / Ksar el Boukhari est le théâtre de violents accrochages militaires inter-algériens entre les troupes du MNA et celles de l'ALN qui occasionnent 600 morts les 30 aout et premier septembre 1962

toto 10/03/2009 20:21

Nous les Français Musulmans Rapatriés ,nous  sommes la mauvaise conscience,de la France et de l'Algerie.Ces deux pays sont malades de leur histoire commune passée.ils sont malade de leur mémoire ,pour les dirigeants algérien issu du FLN atteint par un mal incurable du passé,les Harkis ces enfants terribles de l'Algerie opposants au FLN  ,qui haissent le stirmar dahili (colonisateur interne FLN) resteront à jamais des boucs Emissaires de leur échec de la géstion de l'Algerie indépendante.Et surtout un éxemple pour le peuple algérien ,de ce qui arrive à tous opposants à leur pouvoir.