Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Charte du Site

Ce Blog est un lieu de discussion et de débat ouvert à tous.

En déposant des réactions sur les différents articles ou commentaires des autres internautes, chacun apporte sa pierre au débat citoyen. Vous pouvez proposer vos articles par le biais du mail :

harki45@gmail.com

Une fois validé par l’équipe Mon Harki.com, l'article sera mis en ligne dans la catégorie appropriée et le débat que vous souhaitez initier pourra commencer. Tout article publié sur le site demeure sous l'entière responsabilité de son auteur et ses prises de positions n'engagent que lui. Cette prise de position est publique.

Pour être publié, un article doit être signé et ne peut donc pas être anonyme. Garant de la bonne tenue du blog, le modérateur veille au respect des thèmes abordés et se réserve le cas échéant le droit de ne pas publier un article. Les propos doivent se tenir dans la courtoisie et le respect mutuel. Donc apprenez à participer et à partager, l’intérêt d’un blog n’est pas de simplement de le lire, il s’enrichit aussi des interventions de la communauté y compris de vous !

Aux amis, même si vous n’êtes pas sûrs de votre français, allez au-delà de vos appréhension… vous êtes les bienvenus chez nous. Pour conclure, ne reprochez pas au gestionnaire du blog, le comportement des participants. Ne reprochez pas aux rédacteurs du blog de ne pas répondre à vos questions, rien ne les y oblige. L’équipe vous remercie et vous souhaite bon débat.

Nos objectifs et nos actions : Faire connaître officiellement l’histoire des Harkis trop longtemps occultée et falsifiée. Faire reconnaître les conditions de l’arrivée en métropole des Harkis et leurs familles. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance officielle de la responsabilité du gouvernement de 1962. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance morale de cette communauté sacrifiée et la réparation effective du préjudice subi

Pour devenir membre éditeur !

Vous avez un blog ou un site personnel. Vous êtes d'accord avec les objectifs du site Mon Harki.com et vous souhaitez participer à ses articles. Envoyez un mail en indiquant l'adresse et le nom de votre blog ou de votre site personnel ainsi que votre nom ou pseudo, puis après accord des membres du site nous officialiserons votre adhésion.

Les engagements du Président

" Si le peuple français m'accorde sa confiance, je m'engage à reconnaître publiquement les responsabilités des gouvernements français dans l'abandon des harkis, le massacre de ceux restés en Algérie et les conditions d'accueil des familles transférées dans des camps en France" La France a un nouveau président François Hollande.

De nombreuses questions interpellent les harkis qui attendront des réponses adaptées aux problèmes de leur quotidien. Je tiens aussi à dire que nous serons très attentifs à la concrétisation des engagements de François Hollande.

*******************************************************

Monsieur le Président de la République François Hollande veuillez tenir vos promesses envers les familles de harkis. Signez la pétition

Publié par Rédouane, Saran dans le Loiret

Notre pays la France, à l'origine de la déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789, mais qui ne signera la Convention Européenne des Droits de l’Homme qu'en 1974 et pour cause !

Il fallait se donner le temps pour régler le problème des colonies et surtout celui du conflit algérien, ce drame humain avec ses tribunaux d'exceptions, ses référendums anticonstitutionnels.

Plus grave encore, c'est le désarmement et l'abandon des harkis, livrés à l'ennemi ( FLN ) des populations civiles entières, désarmées, apeurées, sans que l'armée de la République présente encore sur la totalité du sol algérien n'intervienne pour assurer la sécurité des biens et des personnes. Cet acte de non assistance à population en danger, est un crime contre l'humanité. Des dizaines de milliers de civils disparus, des  centaine de milliers de harkis assassinés, sans que les hommes politiques de l'époque, ou la presse écrite et télévisuelle n'en disent mot. Les intellectuels de droite, comme de gauche ne s'en émurent pas. Comme les innombrables crimes stalinien de l'époque furent niés par l'histoire, on ne retient aujourd'hui que les horreurs des crimes hitlériens. l'histoire du monde est jalonnée de drames humains, de génocides, mais comme l'histoire est souvent écrite par les vainqueurs, et elle ne retient tout simplement que les drames qu'ils ont subi et vécus et souvent d'une façon erronée.

Ce drame est de la responsabilité des hommes politique français de l'époque qui étaient au pouvoir en France. Les hommes de droite pactisant avec le FLN, et les hommes de gauche porteurs de valises. Il serait temps que le pouvoir politique actuel reconnaisse la responsabilité de la France dans le drame vécu par les harkis, et qu'il mette fin à celui de la raison d'Etat opposée à la morale des hommes.

A l'approche de cette date tragique du 19 Mars début du déclenchement des massacres d'assassinats de harkis ( d'hommes et de femmes civils ) désarmées, nous avons une pensée émue pour toutes ces victimes innocentes et sans défenses.

Commenter cet article

Messaoud 14/04/2009 19:28

Citoyen ,chacun des acteurs de la guerre d'Algérie a vécu son histoire propre,il faut que tu saches,que à force de dire du mal des Harkis,vous poussez leurs enfants à devenir plus Harkis que leurs parents.Surtout ,que la   génération des enfants de Harkis,ne doit rien ni à l'Algérie,ni à la France ,et ils gardent leur liberté de parole pour dire la vérité sur la falsification de l'histoire par les deux pays sur le dos de ces malheureuses victimes que sont les Harkis.Mais un jour la vérité éclatera au grand jour,et les Harkis seront réhabilités et reconnus pour avoir pris les armes pour  essayer de sauver l'Algérie face à cette mentalité rétrograde batie sur l'obscurantisme venue du Machrek arabe.Cette mentalité,qui est un frein à l'évolution Humaine vers le progrés,qui seme que haine et désolation et provoque les guerre de civilisation .

citoyen 12/04/2009 17:13

Monsieur le petit français musulman bonjour. ne vous embaler pas. croyez moi, vous les enfants, nous vous aimons tous. et si lisez les écrits vous le constaterez de vous meme. pour vous donner un apérçu, j'ai vécu la période 54-62, mais enfant et non adulte. mais sachez que quand un peuple est assigné à vivre toutes les misères du monde, pour ne pas dire l'esclavage, un enfant de 8 ans de l'époque peut etre comparé à un adulte de 18 ans de maintenant. c'est à dire il comprend tout. il ressent tout. je dis bien tout et ça a un sens. ce que je vous promets c'est de ne jamais vous dire ce que je n'ai pas vu ou entendu. et çà c'est la promesse de citoyen. -maintenant, ce qui est, à mon avis, urgent et important, c'est le dialogue entre nous enfants. nos parents, des deux bords, certainement chacun en ce qui le concerne, ont fait ce qu'ils ont cru devoir bien faire. et encore! croyez moi mon ami, il sera difficile pour moi d'effacer une période de l'histoire héroique d'un peuple qui a su resister à la machine infernale du colonialisme. ce qui me chagrine, c'est de lire vos écrits et à travers lesquels il est clairement perceptible que vous, les enfants, vous avez été mal informés. et c'est çà le problème. mon meilleur ami c'est mon papa. et si mon papa ne me dit pas la vérité à moi, à qui va t-il la dire. à personne, meme à lui meme. ce que je veux dire c'est que vous les innocents, en défendant vos papas c'est tout à votre honneur. et bien sur si un jour quiquonque traiterait mon papa de quoi que ce soit, j'aurais la meme réaction que vous et c'est normale. il y a probleme!!!!!   doit on trouver une solution ? laquelle ?  il faut un débat, peut etre qui va duré une décénie mais il y a urgence à commencer. ne croyez vous pas?  il ne faut pas vous obstiner à croire une seule partie parceque c'est vos parents. il faut qu'il y ait débat entre adverssaires. je voudrais attirer votre attention sur un point:  vous me dites vous meme qu'il n'en reste que 8000.  considéront que 8000 autres ne sont plus de ce monde.  vous vous imaginez ce que c'est qu'une armée de 16000 hommes volontaires et en renfort à une armée coloniale de 800 000 hommes suréquipées face à un peuple de 8 millions de miséreux ? placez cette photo devant vous et donnez un avis.  -aussi, vous me citez des poèmes, et ce que c'est que la citoyenneté, mais sans vous frustrer, et surtout sans rancune, je vous dirais mon ami, que la révolution algérienne ne peut etre minimisée à des leçons de chose. certe, je comprend que vous avez acquis une mentalité autre que la miènne et vous devez accepter celà pour débatre avec moi. vous ne pouvez pas rejeter tout en bloc ce je dis. entre nous il faut qu'il y ait une franchise on ne peut plus claire. et c'est comme ça qu'ont pourraient s'entendre. maintenant si celà ne vous interesse pas, libre à vous. de toute façon, laissez moi vous dire du profond de mon coeur, que j'admire votre façon de défendre votre papa, avec lequel peut etre je ne serais jamais d'accord, et je vous aime tous en tant que fils de femmes algériennes de mon pays CHERI. je vous souhaite tout la réussite à vous et à vos enfants. bon courage.

Le petit harki 08/04/2009 21:07

Salut citoyen,
De manière générale, un citoyen est une personne qui relève de l'autorité et de la protection d'un État et par suite jouit de droits civiques et a des devoirs envers cet État. Chaque citoyen exerce à sa façon la citoyenneté telle qu'elle est établie par les lois et intégrée dans l'ensemble des mœurs de la société à laquelle il appartient.
La citoyenneté est aussi une composante du lien social. C'est, en particulier, l'égalité de droits associée à la citoyenneté qui fonde le lien social dans la société démocratique moderne. Les citoyens d'une même nation forment une communauté politique.
 
De manière générale, un citoyen est une personne qui relève de l'autorité et de la protection d'un État et par suite jouit de droits civiques et a des devoirs envers cet État. Chaque citoyen exerce à sa façon la citoyenneté telle qu'elle est établie par les lois et intégrée dans l'ensemble des mœurs de la société à laquelle il appartient.
La citoyenneté est aussi une composante du lien social. C'est, en particulier, l'égalité de droits associée à la citoyenneté qui fonde le lien social dans la société démocratique moderne. Les citoyens d'une même nation forment une communauté politique.
 
Voici des éléments qui pourrait ouvrir ton subconscient et avoir un peu humilité et de sincérité. Je constate que ce site te permet de t'exprimer et en toute liberté mais si celle-ci rspecte son vis à vis. Mon citoyen, de ce que je te lis, il y a confusion dans tes propos, il faut que tu saches que les anciens harkis, il n'en reste plus beaucoup environ 8000 et encore se sont ceux qui ont été enrôlés alors qu'il n'avait que 15, 16 ou 17 ans. Pour quelles raisons, seul eux le savent. Mais le plus important Monsieur citoyen, vous n'êtes surement pas le mieux placé pour juger l'histoire à moins que vous étiez partout et nulle part de 1954 à 1962. Sachez-le, ici les harkis sont des citoyens à part entière comme tout autres personnes immigrés, de tels ou tels origines sont des citoyens car il respectent les lois de la république pour que démocratie vive. Les harkis ne demandent rien à l'Algérie, rien à leurs gouvernant et rien au peuple comme à l'habitude toujours la cible du mauvais choix. Les harkis veulent tous simplement que vous les oubliés, eux ont eu le courage et d'assumer leur hitoire car leur histoire était sincères pour le vivre ensemble en Algérie sans exactions et sans violences. Pour finir, citoyen, pensé à demain le gaz se fait rare ainsi que le pétrole, les ressources en matière première s'épuisent alors pensons à demain je vous tend la main comme vous devriez me la tendre et parler d'avenir que de revenir s'en rien venir. Mes sincères amitiés à vous à momo et les autres.

citoyen 08/04/2009 13:23

messieurs bonjour.  ya si kamel, barak allah fel djazairia elli djabtek. la seul phrase qui devait etre dite a été dite par vous et je vous saluts. il n'y a plus rien à dire.  bon courage.

toto 15/03/2009 11:55

Kamel,il ne faut pas faire d'amalgame ,entre la France ses valeurs,et les hommes politique qui l'a dirigent.Nous estimons,que ce sont les responsables politiques de gauche comme de droite qui sont responsables et surtout comptables de notre situation dramatique,qui dure mainteant depuis 46 ans.