Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Charte du Site

Ce Blog est un lieu de discussion et de débat ouvert à tous.

En déposant des réactions sur les différents articles ou commentaires des autres internautes, chacun apporte sa pierre au débat citoyen. Vous pouvez proposer vos articles par le biais du mail :

harki45@gmail.com

Une fois validé par l’équipe Mon Harki.com, l'article sera mis en ligne dans la catégorie appropriée et le débat que vous souhaitez initier pourra commencer. Tout article publié sur le site demeure sous l'entière responsabilité de son auteur et ses prises de positions n'engagent que lui. Cette prise de position est publique.

Pour être publié, un article doit être signé et ne peut donc pas être anonyme. Garant de la bonne tenue du blog, le modérateur veille au respect des thèmes abordés et se réserve le cas échéant le droit de ne pas publier un article. Les propos doivent se tenir dans la courtoisie et le respect mutuel. Donc apprenez à participer et à partager, l’intérêt d’un blog n’est pas de simplement de le lire, il s’enrichit aussi des interventions de la communauté y compris de vous !

Aux amis, même si vous n’êtes pas sûrs de votre français, allez au-delà de vos appréhension… vous êtes les bienvenus chez nous. Pour conclure, ne reprochez pas au gestionnaire du blog, le comportement des participants. Ne reprochez pas aux rédacteurs du blog de ne pas répondre à vos questions, rien ne les y oblige. L’équipe vous remercie et vous souhaite bon débat.

Nos objectifs et nos actions : Faire connaître officiellement l’histoire des Harkis trop longtemps occultée et falsifiée. Faire reconnaître les conditions de l’arrivée en métropole des Harkis et leurs familles. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance officielle de la responsabilité du gouvernement de 1962. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance morale de cette communauté sacrifiée et la réparation effective du préjudice subi

Pour devenir membre éditeur !

Vous avez un blog ou un site personnel. Vous êtes d'accord avec les objectifs du site Mon Harki.com et vous souhaitez participer à ses articles. Envoyez un mail en indiquant l'adresse et le nom de votre blog ou de votre site personnel ainsi que votre nom ou pseudo, puis après accord des membres du site nous officialiserons votre adhésion.

Les engagements du Président

" Si le peuple français m'accorde sa confiance, je m'engage à reconnaître publiquement les responsabilités des gouvernements français dans l'abandon des harkis, le massacre de ceux restés en Algérie et les conditions d'accueil des familles transférées dans des camps en France" La France a un nouveau président François Hollande.

De nombreuses questions interpellent les harkis qui attendront des réponses adaptées aux problèmes de leur quotidien. Je tiens aussi à dire que nous serons très attentifs à la concrétisation des engagements de François Hollande.

*******************************************************

Monsieur le Président de la République François Hollande veuillez tenir vos promesses envers les familles de harkis. Signez la pétition

Publié par Le petit harki

On peut dire, traditionnellement, le jour d’un cessez-le-feu ou de l'armistice s'impose comme date de célébration nationale, ainsi en est-il du 11 novembre ou du 8 mai si celui-ci a été respecté.


Mais dans le cas de la guerre d'Algérie, les morts chez les civils et en particulier les harkis ont été plus nombreux après le cessez-le-feu que pendant toute la durée du conflit. Ce dilemme illustre bien le drame subi par tous ceux qui ont vécu ces événements douloureux. Il est temps que justice soit rendue à toutes les victimes de la raison d'Etat et de la falsification historique.


Les Français d'Algérie n'ont pas été défendus comme ils auraient dû l'être et plus particulièrement les Français d'origine algérienne ( harkis ) engagés dans l'armée française comme supplétifs n'ont pas non plus été protégés comme ils auraient dû l'être, et les survivants ont été mis à l'écart dans des camps, dans un pays qu'ils ne connaissaient pas. Il faut le dire, sans la France, l'Algérie d'aujourd'hui n'existerait pas.


C'est la France qui lui a donné son territoire et son identité, qui l'a organisée et développée. Aujourd’hui, l’histoire des harkis reste trop méconnue et déformée, souvent calomniée sous le vocable de « traître ». L’histoire doit être réhabilitée, notamment dans les livres d'histoire, car l’histoire s’est déroulée dans un département français ou tous le monde y été même si il y eut des injustices et des différences jusqu’à l’indépendance. Ceci étant, et que plus bel hommage rendu par ceux qui, ayant acquis leur indépendance, acceptent aujourd'hui librement de s'engager aux côtés de la France pour la défense de la langue, de la culture, et d'une même idée des droits de l'homme ! Cet hommage doit se concrétiser autour d’un mémorial.


Pour un apaisement collective, il est nécessaire d’obtenir du gouvernement algérien le libre accès de son territoire pour tous ceux qui en sont originaires, l'entretien des cimetières trop souvent abandonnés ou profanés et des informations sur le douloureux problème des enlevés disparus, ouvrir les archives françaises et algériennes à une commission mixte qui permettrait d'écrire une véritable histoire de l'Algérie française, reconnaître les erreurs, les insuffisances mais surtout témoigner l'hommage de la nation aux survivants de ce drame dont ils ne sont que les victimes.


Malgré les difficultés de l'heure, il est nécessaire de dépasser l’histoire tout en préparant l’avenir, le 21ème siècles doit être celui de la réconciliation.

Commenter cet article

citoyen 16/04/2009 18:30

Monsieur AZZEDINE bonjour. Oui ! pouquoi ne pas oublier ! Mais je crois que tout le monde est avec vous. le passé c'est de l'histoire qui doit s'écrire dans toute son authenticité, et pas comme la racontent certains. il faut qu'il y ait le PARDON. NOUS N AVONS PAS LE DROIT DE NE PAS PARDONNER.  maintenant il faut convaincre LES ACTEURS DE LA TRAGEDIE. Ils y en a qui vous disent que pendant la révolution, ils ont pris les armes aux cotés de l'armée coloniale pour défendre la démocratie. qui peut les croire. et quelle démocratie existait elle en france jusqu'en 1968. le combre c'est que le ridicule ne frole meme pas les esprits de certains. en europe, quand un pays est dirigé par un general ou un maréchal, celà s'appelle la une démocartie, et si c'est en afrique, bien entendu c'est la dictature. une alerte et toute l'armée est déployée dans les rues de tout le pays, celà s'appelle vigipirate, un sorte de maintien de l'ordre. en afrique, un escadron de policiers est déployé pour maintien de l'ordre, celà s'appelle par les européens la guerre civile. c'est injuste de la part des médias français. nous les comprenons, ces journalistes qui sont obligés sous la pression d'un certain lobby, parceque dans le cas contraire, ils sont purement et simplement, non seulement virés du boulot, mais de la vie médiatique. c'est à dire ils doivent quitté le pays. enfin bref.  Monsieur AZZEDINE, je vous assure que si les  acteurs de la tragédie se décideront à étaler la stricte vérité, tout deviendra tellement facile. à ce moment là, les enfants de tous bords chasseront ce doute, qui, depuis 47 ans déjà, les tracasse.  croyer moi, je pense beaucoup aux mamans qui, elles, sont réellement les innocentes qui ne sont pas tranquilles du devenir de leurs enfants. de leurs familles meme. C EST A NOUS LES ENFANTS DE LES POUSSER A ETALER LA VERITE ET RIEN QUE LA VERITE.  excusez moi si je me suis étalé sur les médias français, parceque réellement ils ne sont pas innocents dans cette histoire.bon courrage mon frère, ya ould el-djarairia.

citoyen 14/04/2009 18:41

Monsieur le Modérateur bonjourVous m'avez adressé une mise en garde et je vous ai répondu. à ce jour vous n'avez pas donné suite. je vous demanderais, ou de publier mon dernier écrit ou bien retirer le votre. dans le cas contraire vous me verrez obligé de me retirer du débat. à moins que c'était votre but recherché et là, considérez vous comme gagnant.  bonne journée

citoyen 11/04/2009 20:40

Monsieur le modérateur bonjour.la façon dont vous proférez vos menaces ne me plait pas. aussi j'attire votre attention que ce débats est ouvert entre LES ENFANTS et non les ACTEURS. encore je vous rapelle que je sais que le site est le votre et non le mien. maintenant si vous cherchez un interlocuteur MOUTON, là vous vous trompez. moi je dis ce qu'il y en ai, c'est à dire la stricte vérité. si cette vérité vous déplait c'est à votre guise. aussi, s'il vous plait, je voudrais vous rappelez que la loi que vous citez concerne les citoyens FRANCAIS et non les autres. je vous dirais meme qu'il n'y a pas seulement cette loi, mais aussi une autre loi qui vous interdit beaucoups de libertés d'expression envers le lobby juif, et cela est connu à travers le monde entier. en ce qui me concerne, Monsieur, je vous rappelle que c'est l'histoire de mon pays et on n'y peut rien. maintenant si vous sousentendez la censure de mes commentaires, je vous dirais que libre à vous de le faire. -question: quand un français musulman, comme vous dites, traite mon pays de tous les noms, vous ne réagissez pas.Pourquoi? - a votre avis, quelqu'un qui a revétu l'uniforme de l'occupant et a pris les armes contre les siens, comment l'appelez vous?-Monsieur le médérateur, on appelle chacun en ce qui le concerne, pas son nom, quant à vos menaces écrites, vous savez... tout réfléchi, je dirais , laissons passer, puisque beaucoup de choses sont passées. oublions c'est mieux. -quant aux enfants, vous en convenez avec moi, que tout le monde espère un rapprochement au pays. ces enfants à qui on a menti et on n'a pas dit la vérité et c'est pour celà que ce n'est pas encore réglè en 50 ans. c'est lamentable mais c'est la réalité. ils y en a qui ne peuvent plus s'en passer de l' E.J.B. et ils sont entrain de malmener ces innocents.  bonne soirée

citoyen 08/04/2009 19:37

Monsieur Hocine DJEMA bonjour. excusez moi de ne pas vous avoir répondu tout de suite. je suis entièrement d'accord avec vous. je suis très satisfait de votre façon de voir les choses. ce qui me chagrine, c'est que beacoups de fils de harkis ne donnent pas de l'importance à ce débat qui, à mon avis est vraiment très important, sinon le plus important, qui nous concerne. il faudra que les acteurs de la periode 1954 - 1962, disent la vérité à leurs enfants, à tout le monde. dans le cas contraire, et vous en convenez avec moi, il sera trop tard dans quelques années, car ils ne seront plus de ce monde et c'est là ou cela deviendra insoluble. les enfants, chacun de son coté, se limitera aux récits de son papa et le problème n'aura acune issue, sinon la fracture profonde. ce qui est le plus grave, c'est que ceux sont les mamans qui paieront le plus dans cette tragédie. je souhaite à tous les enfants des deux bords, de trouvez la meilleur solution. il faudra que ces derniers mesurent le degres de gravité du problème, car je constate dans les écrits de quelques uns, et heureusement qu'ils ne sont pas nombreux, la fuite volontaire vers le laxisme. tout le monde sait que les juifs et les pièds noirs ne permettront jamais aux harkis et fils de harkis, d'accéder à un niveau de vie honnorable.  je souhaite de tout coeur à tous, le meilleur de ce qui peut etre dans ce monde.  bon courage.

Le modérateur Mon Harki.com 08/04/2009 21:16


Le modérateur : Monsieur Citoyen, nous constatons que votre présence donne un débat et en particulier avec Messieurs MOMO et TOTO et nous vous en remercions mais nous vous demandons de vous
exprimer en donnant du sens à votre argumentation et donner des exemples. Votre point de vue venant d'Algérie nous permet de prendre la température entre les algériens et les français musulmans
rapatriés afin qu'il y est un consensus autour de la mémoire partagée. Nous vous prions d'agréer nos sincères salutations mais pour conclure évité d'utiliser le mot traitre car celui-ci est
passible de poursuite à travers la loi du 23 février 2005, à savoir que nous avons un traceur et que votre référenceur et numéro d'IP sont enregistrés par nos soins ainsi que le départ du
DSLAM.

Cordialement. Le modérateur.


Momo 30/03/2009 17:38

A mon frére  le bon Citoyen ,la Révolution a mangé ses véritable enfants.C'était un fleuve détourné de son objectif initial qui allait dans l'interet du peuple Algérien. Celle que l'on vous inculquée est un mythe,elle est construite sur l'interet d'une minorité agissante et manipulatrice du peuple Algérien frére.Les vrai Harkis ,ce sont tous ces généraux qui vous gouvernent.Dites à ce pouvoir corrompu  d'oublier ces pauvres Harkis ,qu'il vous montre à chaque difficulté pour vous  l'oublier lui le véritable résponsable de toute les tragédies que vous avez vécu.Quand à nous,Harkis et leur enfants,nous n'avons aucun probléme avec le peuple Algérien frére,car les liens familiaux sont plus forts que jamais.Méme ici en France il y a des mariages mixtes entre enfants d'immigrés et enfants de Harkis.Et ça les usurpateurs et manipulateurs politiques n'y pourront rien.Fraternité cordiale.