Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Charte du Site

Ce Blog est un lieu de discussion et de débat ouvert à tous.

En déposant des réactions sur les différents articles ou commentaires des autres internautes, chacun apporte sa pierre au débat citoyen. Vous pouvez proposer vos articles par le biais du mail :

harki45@gmail.com

Une fois validé par l’équipe Mon Harki.com, l'article sera mis en ligne dans la catégorie appropriée et le débat que vous souhaitez initier pourra commencer. Tout article publié sur le site demeure sous l'entière responsabilité de son auteur et ses prises de positions n'engagent que lui. Cette prise de position est publique.

Pour être publié, un article doit être signé et ne peut donc pas être anonyme. Garant de la bonne tenue du blog, le modérateur veille au respect des thèmes abordés et se réserve le cas échéant le droit de ne pas publier un article. Les propos doivent se tenir dans la courtoisie et le respect mutuel. Donc apprenez à participer et à partager, l’intérêt d’un blog n’est pas de simplement de le lire, il s’enrichit aussi des interventions de la communauté y compris de vous !

Aux amis, même si vous n’êtes pas sûrs de votre français, allez au-delà de vos appréhension… vous êtes les bienvenus chez nous. Pour conclure, ne reprochez pas au gestionnaire du blog, le comportement des participants. Ne reprochez pas aux rédacteurs du blog de ne pas répondre à vos questions, rien ne les y oblige. L’équipe vous remercie et vous souhaite bon débat.

Nos objectifs et nos actions : Faire connaître officiellement l’histoire des Harkis trop longtemps occultée et falsifiée. Faire reconnaître les conditions de l’arrivée en métropole des Harkis et leurs familles. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance officielle de la responsabilité du gouvernement de 1962. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance morale de cette communauté sacrifiée et la réparation effective du préjudice subi

Pour devenir membre éditeur !

Vous avez un blog ou un site personnel. Vous êtes d'accord avec les objectifs du site Mon Harki.com et vous souhaitez participer à ses articles. Envoyez un mail en indiquant l'adresse et le nom de votre blog ou de votre site personnel ainsi que votre nom ou pseudo, puis après accord des membres du site nous officialiserons votre adhésion.

Emmanuel Macron représente-il une chance pour les Harkis ?

Les Harkis avaient dû attendre 2012 pour que le président Sarkozy reconnaisse la « responsabilité » de la France dans « l'abandon », quelques jours avant sa défaite à l'élection présidentielle. En septembre 2016, le président Hollande avait formellement reconnu « les responsabilités des gouvernements français dans l'abandon des harkis ».

De nombreuses questions interpellent les harkis qui attendront des réponses adaptées aux problèmes de leur quotidien. Emmanuel Macron peut-il « réconcilier les mémoires » de la guerre d’Algérie ?

*******************************************************

Veuillez trouver ci-après une pétition. Signez la pétition

Publié par JPN

JEUNE PIED-NOIR INFORMATION

BP 4 - 91570 BIEVRES

Voir pour plus de détails les informations sur le site JPN :

 http://pagesperso-orange.fr/jeunepiednoir/jpn.wst

 

Lundi 6 mars 2009

NOUVELLE DEGRADATION DE LA RELATION ENTRE L'ETAT ET LES RAPATRIES

 

En panne depuis sa création, le troisième Haut Conseil des Rapatriés, l'instance de dialogue indispensable entre Etat et les Rapatriés, doit vite être renouvelé et relancé.

 

Depuis la rencontre ratée du Président de la République le 5 décembre 2007 à l'Elysée avec les représentants de la communauté des Français rapatriés, puis l'incroyable avis émis par le CES le 19 décembre 2007, les propos de MM. Marleix et Bockel, l'affaire des Stèles de Marignane et de Béziers, et tout récemment la volonté du gouvernement d'imposer le 19 mars 1962 et de supprimer l'ANIFOM, les rapports entre l'Etat et les Français rapatriés ne cessent de se dégrader. En 22 mois de gouvernement aucun des nombreux engagements faits par le candidat Nicolas SARKOZY à leur égard n'a été tenu.

 

Pourtant, les messages adressés au gouvernement par les responsables rapatriés les plus actifs ont été nombreux. Les lettres et messages parvenus au Président de la République, à son Premier ministre et au Président de la MIR, M. Renaud BACHY restant sans réponse, le 24 octobre 2008 (voir le rappel du communiqué ci-dessous) Boussad AZNI, vice-président du HCR appelait à la démission de Renaud BACHY. Il a été immédiatement soutenu par 22 associations, dont Jeune Pied-Noir. Le 19 mars 2009, 12 membres (sur 48) du HCR ont démissionné, marquant ainsi l'échec complet du Président de la MIR qui fut, avec M. Erard CORBIN de MANGOUX, Conseiller "rapatriés" auprès du Président de la République, et M.Eric ETIENNE, Conseiller "rapatriés" auprès du Premier ministre, le sélectionneur des 48 membres du troisième HCR, dont un tiers demande sa démission, un petit tiers a démissionné et un grand tiers, dont certains sont totalement inconnus des Français rapatriés, attend silencieusement, par habitude, que les choses se passent.

Le troisième Haut Conseil des Rapatriés est donc aujourd'hui totalement en panne.

 

L'analyse de Jeune Pied-Noir

 

Cette situation est une occasion de renouveler et de relancer le HCR, qui est une instance indispensable de dialogue et de propositions entre l'Etat et les rapatriés. Cette instance, créée en 2003 par Jean-Pierre RAFFARIN, a parfaitement fonctionné lors de la préparation de la loi du 23 février 2005. Le premier HCR a bien rempli son rôle parce que son président, M. Alain VAUTHIER, aussi Directeur général de l'ANIFOM, a su l'animer comme il convenait et que le Président de la MIR, M. Marc DUBOURDIEU a su lui donner les moyens d'agir (cf. la rubrique HCR du site JPN).

 

Selon l'usage des deux premiers HCR, les membres démissionnaires vont être remplacés.

 

Appel à la candidature des responsables "visibles"

 

Cette situation est une occasion de redonner une impulsion nouvelle au HCR actuel. C'est pourquoi JPN appelle les responsables "visibles" de notre communauté à poser leur candidature directement auprès du Premier ministre. Qu'est-ce qu'un responsable "visible" ? C'est un acteur de la communauté dont les actions et les propositions sont identifiables facilement de tous ses compatriotes. C'est quelqu'un dont l'activité en faveur des Français rapatriés est reconnue depuis de longues années. C'est un responsable qui appartient à une association indépendante qui a une analyse, une stratégie, un programme et des moyens pour appuyer ses actions.

 

Les responsables les actifs de Français rapatriés doivent siéger au Haut Conseil des Rapatriés !

 

Il est aisé aujourd'hui grâce à Internet d'identifier les responsables ou les personnalités les plus actives dans la défense de nos intérêts moraux et matériels. Leurs interventions dans les médias, leurs réactions publiques au discours du Chef de l'Etat du 5 décembre 2007, à l'avis du Conseil Economique et Social du 19 décembre, aux agressions de notre communauté dans les médias (FR3, Philosophie magazine, etc..), à l'affaire des Stèles de Marignane, de Béziers, aux "colloques" et "expositions" des Associations nouvelles à celles de la FNACA, à leur opposition au 19 mars 1962 et leur association aux cérémonies du 26 mars, leurs réalisations d'ouvrages, de films et d'oeuvres dans tous les domaines... apparaissent tout simplement en cliquant leur "prénom et nom" (en guillemets) dans Google. Internet met en avant les responsables et les personnalités les plus actives de notre communauté et permet aussi de découvrir les nouveaux et  nombreux autres talents de notre communauté dans tous les domaines.

 

CE SONT EUX QUI DOIVENT REMPLACER VITE LES 12 MEMBRES DEMISSIONNAIRES DU HAUT CONSEIL DES RAPATRIES !

 

C'est pourquoi, JPN invitent nos compatriotes les plus compétents et les plus déterminés à défendre les intérêts moraux et matériels de notre communauté à poser leur candidature dans les meilleurs délais directement auprès du Premier ministre, car le Président de la MIR, qui considère les 12 démissions comme "un non évènement", prépare déjà en catimini sa liste de remplacement.

 

JPN demande, en premier lieu, que ce soit d'abord le Président de la MIR qui soit remplacé !  

 

Création d'un HCR "virtuel" - Etats généraux

 

Pour ne pas perdre les talents et compétences des membres démissionnaires du HCR, JPN va créer sur son site un HCR "virtuel" qui leur permettra de faire connaître les travaux qu'ils ont déjà réalisés et leurs propositions pour résoudre les problèmes existants. Ce HCR "virtuel", reprenant et complétant les groupes de travail du HCR actuel, sera aussi ouvert à toutes les bonnes volontés qui désirent collaborer à la résolution des problèmes que rencontrent encore nos compatriotes 47 ans après l'exile de 1962. Ces travaux serviront à la synthèse des propositions de la communauté que nous proposons de remettre officiellement au Président de la République et au gouvernement lors des Etats généraux des Français d'AFN et d'Outre-mer rapatriés.

 

Des critères clairs de candidature

 

Afin d'éviter une sélection en catimini des nouveaux membres du HCR, JPN propose une totale TRANSPARENCE des candidatures. Comme dans toute élection, le candidat doit se présenter, exposer ses activités passées au service de ses compatriotes, la stratégie, le programme et les moyens de son association pour les mener à bien. C'est ce que JPN fait depuis sa création.

 

JPN, 28 ans d'activités continue au service des Harkis/PN et Amis : une stratégie, un programme, des moyens

 

Créé en 1981, JPN a mené depuis cette date de nombreuses campagnes nationales dont les résultats peuvent être appréciés de tous : "Vérité sur le 19 mars 1962", "Hommage aux Harkis", "Vérité sur les Disparus en Algérie", "Non au traité d'Amitié Chirac-Bouteflika", loi du 23 février 2005, soutien aux actions des autres associations, pétition pour le maintien de l'ANIFOM, etc... dont les détails sont présentés sur notre site Internet : http://pagesperso-orange.fr/jeunepiednoir/jpn.wst

 

Le 22 septembre 1995, JPN a été à l'initiative du message adressé au Président de la République lui demandant de "reconnaître officiellement la responsabilité du gouvernement français dans l'abandon et le massacre de 150.000 harkis, l'assassinat et la disparition de milliers de pieds-noirs et soldats français après le 19 mars 1962" qui est devenu la première des revendications de toutes les Associations de Harkis et Pieds-noirs. Et le premier engagement du candidat Nicolas SARKOZY aux Français rapatriés (cf. la presse sur notre site Internet).

 

Le programme de JPN a été présenté dans les courriers et dossiers remis à M. Corbin de Mangoux, Eric Etienne et Renaud Bachy ainsi qu'au CES et au HCR.  Le 7 mars 2009, une analyse complète de la situation Etat/Rapatriés, ainsi que les propositions concrètes de JPN, ont été adressées au Président de la République. Tous ces documents sont présentés sur notre site Internet.

 

Nos moyens, chacun a pu le constater par la parution et le succès des souscriptions pour les deux annonces d'une demi-page dans LE MONDE du 25 septembre 2008 et LE FIGARO du 17 mars 2009, c'est votre confiance et votre soutien constant depuis 28 ans. Sans vous JPN n'existerait pas, car nous ne bénéficions d'aucune subvention ! Ce qui garantit notre totale liberté.

 

Jeune Pied-Noir : l'union des Harkis et des Pieds-noirs

 

JPN est représenté depuis la création du HCR par Mme Taouès TITRAOUI, fille de Harki, Elue locale, co-auteur avec Bernard COLL, secrétaire général de JPN, du "LIVRE DES HARKIS" (JPN - 1991), un des ouvrages de référence sur l'histoire et le drame des Harkis. Pour compléter sa représentation Harkis/PN, unique en milieu rapatriés, JPN propose la candidature de son secrétaire général. Vous trouverez en pièces jointes, la lettre de motivation de B. Coll adressée au Premier ministre ainsi que son CV avec ses activités, depuis 1974, au service des Français rapatriés.

 

Solidarité, égalité et transparence pour tous !

 

JPN propose de mettre sur son site Internet les CV et propositions des autres candidats qui ne disposent pas d'un Site pour se présenter. Avec 12 nouveaux membres choisis parmi les plus actifs de notre communauté, redonnons vite son sens au Haut Conseil des Rapatriés.

 

GAGNONS ENSEMBLE, DANS LE RESPECT ET LA COMPLEMENTARITE DE NOTRE DIVERSITE ASSOCIATIVE
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

belka 08/04/2009 21:59

Le HCR est une institution inutile,tout comme la MIR.Ce que nous voulons c'est un Ministére au Rapatriés avec des moyens budgetaires conséquents pour regler une fois pour toutes ce contentieux.Le Président Nicolas SARKOZY depuis son éléction observe un silence radio à notre sujet(Harkis).Mais il faut qu'il sache qu'il ne nous la refera pas en 2012.

Pour info 08/04/2009 21:45

Lettre ouverte du cercle algérianiste à B. Coll Secrétaire général de Jeune Pied-Noir

 
 
 
 
Lettre ouverte du cercle algérianiste
à Bernard Coll 
secrétaire général de Jeune Pied-Noir
 
 
 
                                                                                     le 8 avril 2009,
 
Monsieur,
 
Depuis quelques jours, vous substituant aux représentants de l’Etat, à moins que vous ne soyez mandaté par eux, vous tentez de recruter des personnalités de la communauté des Français d’Algérie pour siéger au HCR en remplacement des 12 récents démissionnaires.
 
Vous publiez une liste de ceux que vous avez contactés en votre qualité d’animateur autoproclamé du futur HCR qui laisse entendre que des personnalités parmi lesquelles figurent Maurice Calmein, Président fondateur du Cercle algérianiste, Suzy Simon-Nicaise, vice présidente nationale, présidente du Cercle algérianiste des Pyrénées-Orientales, Bernard Cini, administrateur national, président du Cercle algérianiste de Drôme-Ardèche, Michèle Soler, présidente du Cercle algérianiste de Nice, seraient susceptibles d’accepter de siéger dans cette instance inutile qui a prouvé depuis bien longtemps son inefficacité.
 
Vos procédés scandaleux nous ulcèrent et entachent notre réputation comme celle de tous ceux qui ont quitté ce navire en voie de perdition.
 
Nous nous étonnons qu’au contraire, constatant l’inanité de cette instance depuis sa création, vous n’ayez pas appelé tous vos amis, particulièrement un vice-président et une représentante de la communauté harkie a en claqué la porte. Mais il vrai que pour l’un d’entre eux, employé du Cabinet du ministre  Jean-Marie Bocquel, fervent défenseur du 19 mars, il ne saurait être question de désobéir à ceux qui l’emploient.
 
Désormais nous vous sommons de ne plus associer nos noms et celui du Cercle algérianiste à vos manœuvres indécentes et vous prions de diffuser la présente à tous vos contacts.
 
Salutations
 
Maurice Calmein - Suzy Simon-Nicaise - Bernard Cini - Michèle Soler