Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Charte du Site

Ce Blog est un lieu de discussion et de débat ouvert à tous.

En déposant des réactions sur les différents articles ou commentaires des autres internautes, chacun apporte sa pierre au débat citoyen. Vous pouvez proposer vos articles par le biais du mail :

harki45@gmail.com

Une fois validé par l’équipe Mon Harki.com, l'article sera mis en ligne dans la catégorie appropriée et le débat que vous souhaitez initier pourra commencer. Tout article publié sur le site demeure sous l'entière responsabilité de son auteur et ses prises de positions n'engagent que lui. Cette prise de position est publique.

Pour être publié, un article doit être signé et ne peut donc pas être anonyme. Garant de la bonne tenue du blog, le modérateur veille au respect des thèmes abordés et se réserve le cas échéant le droit de ne pas publier un article. Les propos doivent se tenir dans la courtoisie et le respect mutuel. Donc apprenez à participer et à partager, l’intérêt d’un blog n’est pas de simplement de le lire, il s’enrichit aussi des interventions de la communauté y compris de vous !

Aux amis, même si vous n’êtes pas sûrs de votre français, allez au-delà de vos appréhension… vous êtes les bienvenus chez nous. Pour conclure, ne reprochez pas au gestionnaire du blog, le comportement des participants. Ne reprochez pas aux rédacteurs du blog de ne pas répondre à vos questions, rien ne les y oblige. L’équipe vous remercie et vous souhaite bon débat.

Nos objectifs et nos actions : Faire connaître officiellement l’histoire des Harkis trop longtemps occultée et falsifiée. Faire reconnaître les conditions de l’arrivée en métropole des Harkis et leurs familles. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance officielle de la responsabilité du gouvernement de 1962. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance morale de cette communauté sacrifiée et la réparation effective du préjudice subi

Pour devenir membre éditeur !

Vous avez un blog ou un site personnel. Vous êtes d'accord avec les objectifs du site Mon Harki.com et vous souhaitez participer à ses articles. Envoyez un mail en indiquant l'adresse et le nom de votre blog ou de votre site personnel ainsi que votre nom ou pseudo, puis après accord des membres du site nous officialiserons votre adhésion.

Les engagements du Président

" Si le peuple français m'accorde sa confiance, je m'engage à reconnaître publiquement les responsabilités des gouvernements français dans l'abandon des harkis, le massacre de ceux restés en Algérie et les conditions d'accueil des familles transférées dans des camps en France" La France a un nouveau président François Hollande.

De nombreuses questions interpellent les harkis qui attendront des réponses adaptées aux problèmes de leur quotidien. Je tiens aussi à dire que nous serons très attentifs à la concrétisation des engagements de François Hollande.

*******************************************************

Monsieur le Président de la République François Hollande veuillez tenir vos promesses envers les familles de harkis. Signez la pétition

Publié par Le petit harki

Le racisme à l'embauche et dans le monde du travail

De nombreux articles et études ont été publiés ces derniers temps pour révéler le développement d'un phénomène qui prend de plus en plus d'importance : le racisme à l'embauche ou dans le monde du travail.

Ce racisme touche évidemment les personnes d'origine maghrébine et les moirs. Les harkis et leurs enfants, les antillais sont aussi inclus malgré qu'ils sont Français dont certains par le sang. Ce phénomène se retrouve aussi bien dans le secteur privés que dans ceux du publics.

Les responsables reconnaissent le phénomène et se sentent impuissants. Quand on interroge les responsables du recrutement des entreprises, ils justifient leur comportement en disant qu'ils suivent les directives de leurs patrons. Ces derniers se réfugient derrière l'argument de la clientèle.

Ils est clair que la France manque de dispositifs institutionnels, éventuellement contraignants, modifiant dans certains cas les systèmes d'embauche. A défaut de faire preuve d'imagination et d'initiative dans ce domaine, les injustices dans l'accès à l'emploi s'accroîtront, avec le risque de donner un véritable contenu au racisme structurel qui se dessine.

Il est regrettable que ce type de racisme touche la France plus que tout autre pays développé. Ailleurs, particulièrement aux Etats-unis, en Angleterre et dans les pays scandinaves, seule la compétence compte. La France pays des Droits de l'homme, est souvent mise à l'index par ceux qui voyagent dans les autres pays.

Pour mieux comprendre les mécanismes de la France, nous enfants de harkis, il nous a fallu 44 ans pour entendre le mot reconnaissance, alors je plainds les enfants d'immigrés...

Commenter cet article

melomelo 01/08/2006 23:51

l’article 5 de la loi du 23 février 2005 (interdisant la diffamation et les injures publiques à l’encontre des harkis) est, contrairement aux allégations des uns et des autres (députés, avocats, …), INAPPLICABLE en l’état. En l’espèce, une loi pénale ne peut être, effective, s’il n’existe aucune sanction tendant à réprimer une infraction (crime ou délit) définie, exhaustivement, par le Code Pénal.
 
Pour preuve, lors de la tristement célèbre « Affaire FRECHE » (cf. Lorsque le Seigneur de Septimanie, Bwana Georges, avait insulté, les harkis ou des harkis mais quelle importance puisque cela revient à la même chose ? De sous-hommes, de cocus de l’histoire, égorgés comme des porcs, …). Le Procureur de la République, près le Tribunal de Grande Instance de Montpellier, qui avait été saisi, par le Ministre de la Justice et Garde des Sceaux, M. Pascal CLEMENT (lui-même interpellé par le Ministre délégué aux Anciens Combattants, M. Hamlaoui MEKACHERA), a fondé, la mise en examen, de Georges FRECHE, sur les dispositions de droit commun, relatives à la loi du 29 juillet 1881 et, aucunement, sur l’article 5 de la loi du 23 février 2005 (censée être en vigueur, antérieurement aux faits incriminés mais, qui ne pouvait s’appliquer en l’absence de sanctions), C.Q.F.D !!!
 
Afin d’être complet, je vous recommande de consulter, sur le site de l’Assemblée Nationale, la manière dont ont été rédigées, les mesures prévues, par la « loi dite Pierre LELLOUCHE » (contre le racisme et l’antisémitisme), avec soit un renvoi, systématique et détaillé, aux articles existants (dans le Code Pénal) soit un « arsenal de punitions distinctif » pour tous les délits nouveaux, ce qui n’est pas le cas de l’article 5 de la loi du 23 février 2005 qui ne servira à rien sans un retour immédiat, devant les 2 Parlements, aux fins de le corriger et de le rendre, cette fois-ci, applicable devant les tribunaux correctionnels.

melomelo 30/07/2006 23:19

1997 a été l'année de lutte contre le racisme, les médias n'en ont pas beaucoup parlé en France, comme d'habitude et bien dommage pour le pays des droits de l'homme et de .....Le projet de traité d'Amsterdam du 17 juin 1997 a intégré une disposition permettent aux instittutions communautaires de prendre les mesures nécessaires en vue de combattre toute discrimination fondé sur la race ou l'origine éthnique, la religion ou les croyances.. En France l'article 5 de la loi du 23 février 2005 permet sans permettre de nous défendre.Article 5 Sont interdites : - toute injure ou diffamation commise envers une personne ou un groupe de personnes en raison de leur qualité vraie ou supposée de harki, d'ancien membre des formations supplétives ou assimilés ; - toute apologie des crimes commis contre les harkis et les membres des formations supplétives après les accords d'Evian. L'Etat assure le respect de ce principe dans le cadre des lois en vigueur.Cette loi n'est pas complète,  il aurait fallu qu'on prennent les associations reconnues  loi 1901 pour parti civil. Tous simplement l'artcle 5 est une loi sans manette...

belbacha 14/07/2006 16:17

Je voulais dire que la lutte contre la reconnaissance des rapatriés harkis, le racisme et la discrimination sont loin d'être gagnés. Le chemin est long comme un parcours du combattant pendant 44 longues années. A quand une reconnaissance et le versement d'indemnites justes par l'etat francais ?
Yamina belbacha fille de harki