Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Charte du Site

Ce Blog est un lieu de discussion et de débat ouvert à tous.

En déposant des réactions sur les différents articles ou commentaires des autres internautes, chacun apporte sa pierre au débat citoyen. Vous pouvez proposer vos articles par le biais du mail :

harki45@gmail.com

Une fois validé par l’équipe Mon Harki.com, l'article sera mis en ligne dans la catégorie appropriée et le débat que vous souhaitez initier pourra commencer. Tout article publié sur le site demeure sous l'entière responsabilité de son auteur et ses prises de positions n'engagent que lui. Cette prise de position est publique.

Pour être publié, un article doit être signé et ne peut donc pas être anonyme. Garant de la bonne tenue du blog, le modérateur veille au respect des thèmes abordés et se réserve le cas échéant le droit de ne pas publier un article. Les propos doivent se tenir dans la courtoisie et le respect mutuel. Donc apprenez à participer et à partager, l’intérêt d’un blog n’est pas de simplement de le lire, il s’enrichit aussi des interventions de la communauté y compris de vous !

Aux amis, même si vous n’êtes pas sûrs de votre français, allez au-delà de vos appréhension… vous êtes les bienvenus chez nous. Pour conclure, ne reprochez pas au gestionnaire du blog, le comportement des participants. Ne reprochez pas aux rédacteurs du blog de ne pas répondre à vos questions, rien ne les y oblige. L’équipe vous remercie et vous souhaite bon débat.

Nos objectifs et nos actions : Faire connaître officiellement l’histoire des Harkis trop longtemps occultée et falsifiée. Faire reconnaître les conditions de l’arrivée en métropole des Harkis et leurs familles. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance officielle de la responsabilité du gouvernement de 1962. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance morale de cette communauté sacrifiée et la réparation effective du préjudice subi

Pour devenir membre éditeur !

Vous avez un blog ou un site personnel. Vous êtes d'accord avec les objectifs du site Mon Harki.com et vous souhaitez participer à ses articles. Envoyez un mail en indiquant l'adresse et le nom de votre blog ou de votre site personnel ainsi que votre nom ou pseudo, puis après accord des membres du site nous officialiserons votre adhésion.

Les engagements du Président

" Si le peuple français m'accorde sa confiance, je m'engage à reconnaître publiquement les responsabilités des gouvernements français dans l'abandon des harkis, le massacre de ceux restés en Algérie et les conditions d'accueil des familles transférées dans des camps en France" La France a un nouveau président François Hollande.

De nombreuses questions interpellent les harkis qui attendront des réponses adaptées aux problèmes de leur quotidien. Je tiens aussi à dire que nous serons très attentifs à la concrétisation des engagements de François Hollande.

*******************************************************

Monsieur le Président de la République François Hollande veuillez tenir vos promesses envers les familles de harkis. Signez la pétition

Publié par Le petit harki


l'action des harkis a été une contribution importante à la défense des valeurs de la République.

Dans l'histoire de la France, l'action des harkis a été une contribution importante à la défense des valeurs de la République.
Ce fut le cas, tout particulièrement, des Français d'Algérie d'origine arabo-berbères enrôlés, dès la guerre franco-prussienne de 1870, dans l'armée française, puis lors des deux guerres mondiales, des guerres d'Indochine et d'Algérie. Ainsi, on ne peut oublier leur rôle déterminant dans l'ouverture de la route sur Rome, par la prise du Monte Cassino sous les ordres du général Juin, leur participation au débarquement de Provence en août 1944 et à la libération des grandes villes du sud de la France.
Lors de la guerre d'Algérie, les supplétifs musulmans ont payé très cher leur fidélité au drapeau qu'ils avaient toujours servi : arrestations, exécutions, massacres, représailles et exactions sur leurs familles, emprisonnement, exil vers la métropole, mise à l'écart durable, misère pour certains...
Les mesures prises par les gouvernements, n’ont guères améliorés, sans résoudre totalement les problèmes d'intégration économique et sociale, la réparation des préjudices subis.
Les propos insultants et déplacés du Président de la République algérienne, lors de son séjour en France en juin 2000, les assimilants à des «collabos», et donc l'armée française à l'occupant nazi sur notre territoire national, ont choqué beaucoup de nos compatriotes. Cela avait souligné, s'il était besoin, la nécessité pour la France de rendre enfin un hommage solennel et national à ces combattants dont la fidélité et le dévouement furent exemplaires ; engagement qui fut le prétexte du massacre de plus de 150 000 d'entre eux, en Algérie après le cessez-le-feu du 19 mars 1962.
Leur sacrifice méritait plus qu’un signe fort de reconnaissance de la Nation. « Les massacres commis en 1962 laisseront pour toujours l'empreinte irréparable de la barbarie. Ils doivent être reconnus. La France, en quittant le sol algérien, n'a pas pu les empêcher. Elle n'a pas pu sauver ses enfants ».
Un hommage national, très émouvant pour cette communauté au destin tragique, a marqué, quarante ans après les épreuves subies à la fin de la guerre d'Algérie, une étape essentielle dans le devoir de vérité et de reconnaissance.
Honorons dans le devoir de mémoire et en allant vers une paix durable pour l’avenir de tous. Aux Invalides, la mémoire de « ceux qui ont servi sans faillir, souvent jusqu'au sacrifice suprême, harkis, moghaznis, tirailleurs, spahis, membres des groupes de sécurité, d'autodéfense et des sections administratives spécialisées »... « leur place dans notre mémoire nationale au sein des armées qui ont illustré notre drapeau. Il était temps de leur rendre leur histoire, partie intégrante de notre histoire nationale ».
Les harkis ont mérité la reconnaissance de la Nation.

Commenter cet article

guega 21/09/2006 11:30

harkis: le droit à l'Histoire. Deux heures d'école par jour: voila ce que la France a offert aux enfants de Harkis cantonnés avec leurs parents dans des camps jusqu'au début des années 80. Si les pères ,écrasés de misère, ont tu l'enfer de leur vie, les enfants victimes du déracinement dénoncent  le système d'exclusion légal qui les a marginalisés d'office depuis 1962. Le 28 juillet 1997 , un rapport de la cour des comptes a épinglé la gestion de Guy Forzy , délégué aux rapatriés, pour avoir notamment , diminué les fonds alloués aux Harkis. D'échecs en malversation  le problème harki amalgamé avec le dossier pied-noir, utilisé, à gauche et à droite, comme vivier électoral, moisit dans une méconnaissance coupable. Comment alors, prétendre les aider Jamel Oubechou, normalien et fils de Harki, estime que la loi Romani a occulté le problème de fond. Ceux dont les parents ont quitté tôt les camps qui ont suivi une scolarisation normale se sont intégrés, les autres , embourbés dans les guettos ,subissent le chômage. C'est cette fraction-la ,sapée, brisée, qui réclame réparation. Chirac en 1991 leur avait promis des emplois réservés. En vain? Mais au-delà, ils attendent d'un Président de la république, tout un symbole, une déclaration ou il reconnaissait la responsabilité de la France dans le drame des Harkis. Attendons-nous que les harkis meurent en silence?  Seule cette réhabilitation morale, et une réparation matérielle permettrait d'ouvrir les yeux sur cette période tragique, ou l'idéologie a supplanté l'analyse. C'est leur page dans l'Histoire de France que réclament les fils, prêt, pour l'arracher, a se sacrifier pour la cause Harkie..

melomelo 23/08/2006 22:54

Le devoir de mémoire est une chose importante pour l'avenir, afin que la vérité soit dite concernat les harkis et leurs enfants. Une souffrance qui aujourd'hui est omniprésente. C'est pour cela que je remercie l'association 2ID-Harkis du Loiret créee depuis 1987 sous l'impulsion de la 2ème générations. Merci mille fois pour ce qu'ils font et ce qu'ils apportent.Mes amitiés