Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Charte du Site

Ce Blog est un lieu de discussion et de débat ouvert à tous.

En déposant des réactions sur les différents articles ou commentaires des autres internautes, chacun apporte sa pierre au débat citoyen. Vous pouvez proposer vos articles par le biais du mail :

harki45@gmail.com

Une fois validé par l’équipe Mon Harki.com, l'article sera mis en ligne dans la catégorie appropriée et le débat que vous souhaitez initier pourra commencer. Tout article publié sur le site demeure sous l'entière responsabilité de son auteur et ses prises de positions n'engagent que lui. Cette prise de position est publique.

Pour être publié, un article doit être signé et ne peut donc pas être anonyme. Garant de la bonne tenue du blog, le modérateur veille au respect des thèmes abordés et se réserve le cas échéant le droit de ne pas publier un article. Les propos doivent se tenir dans la courtoisie et le respect mutuel. Donc apprenez à participer et à partager, l’intérêt d’un blog n’est pas de simplement de le lire, il s’enrichit aussi des interventions de la communauté y compris de vous !

Aux amis, même si vous n’êtes pas sûrs de votre français, allez au-delà de vos appréhension… vous êtes les bienvenus chez nous. Pour conclure, ne reprochez pas au gestionnaire du blog, le comportement des participants. Ne reprochez pas aux rédacteurs du blog de ne pas répondre à vos questions, rien ne les y oblige. L’équipe vous remercie et vous souhaite bon débat.

Nos objectifs et nos actions : Faire connaître officiellement l’histoire des Harkis trop longtemps occultée et falsifiée. Faire reconnaître les conditions de l’arrivée en métropole des Harkis et leurs familles. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance officielle de la responsabilité du gouvernement de 1962. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance morale de cette communauté sacrifiée et la réparation effective du préjudice subi

Pour devenir membre éditeur !

Vous avez un blog ou un site personnel. Vous êtes d'accord avec les objectifs du site Mon Harki.com et vous souhaitez participer à ses articles. Envoyez un mail en indiquant l'adresse et le nom de votre blog ou de votre site personnel ainsi que votre nom ou pseudo, puis après accord des membres du site nous officialiserons votre adhésion.

Les engagements du Président

" Si le peuple français m'accorde sa confiance, je m'engage à reconnaître publiquement les responsabilités des gouvernements français dans l'abandon des harkis, le massacre de ceux restés en Algérie et les conditions d'accueil des familles transférées dans des camps en France" La France a un nouveau président François Hollande.

De nombreuses questions interpellent les harkis qui attendront des réponses adaptées aux problèmes de leur quotidien. Je tiens aussi à dire que nous serons très attentifs à la concrétisation des engagements de François Hollande.

*******************************************************

Monsieur le Président de la République François Hollande veuillez tenir vos promesses envers les familles de harkis. Signez la pétition

Publié par Majid de Nantes

LES HARKIS : un drame méconnu au parcours exemplaire, Monsieur Sarkozy.

Dans tous les pays où la France a exercé sa souveraineté, l’armée française a recruté, parmi les populations locales, des hommes comme soldats de métiers, conscrits ou supplétifs.

Ainsi en Algérie, de 1830 à 1840, se constituent des unités de spahis et de tirailleurs, des forces de police locale. Ces unités sont composées de gendarmes maures, de spahis auxiliaires, de khiélas ( supplétifs de l’armée française au XIXè siècle ), de moghaznis, de tribus maghzens aux ordres de leurs chefs traditionnels, de goums de levée temporaire encadrés par des spahis ou des tirailleurs.

Ces combattants, auxiliaires ou réguliers, ont été engagés au XIXè et au XXè siècle dans toutes les campagnes militaires de la France. En janvier 1954, sur 79 000 nord-africains sous contrat, 37 000 se trouvent en Indochine et 35 000 en Afrique du Nord. 45 000 sont Marocains, 26 000 sont Algériens et 8 000 sont Tunisiens.

Une partie importante du contingent de l’armée française est en Indochine lorsque débute l’insurrection le 1er novembre 1954. Dès novembre, le préfet de Constantine et le directeur de la sûreté générale à Alger proposent de recourir aux supplétifs. Au retour des troupes d’Indochine et au repli de celles du Maroc et de Tunisie s’ajoutent le rappel des classes disponibles  ( réservistes ayant terminé leur service depuis moins de 3 ans ), l’envoi du contingent en mars 1956, l’allongement de la durée du service militaire, le recours aux appelés « musulmans » soumis à la conscription depuis 1912.

 

Les harkis sont des supplétifs de l’armée française ayant servi durant la guerre d’Algérie dans une harka. Ils ne sont qu’une partie des supplétifs engagés par l’armée française pendant la guerre d’Algérie. Ce terme s’est imposé comme terme générique pour désigner l’ensemble des supplétifs de l’armée française pendant la guerre d’Algérie.

Commenter cet article

simpleman 29/09/2009 18:37


En fait les harkis, c'est comme si c'était une milice dans une cité et que le FLN c'étaient les dealers c-a-d des cas sociaux victimes de la socièté?


anis 25/09/2009 15:27


les harkis.... se sont ces ignorants qui se sont battus contre l'independance de leurs pays l'algerie y compris mon propre pere. une minorite  d'entre eux a bien  commis des atrocites aux
cotés  des legionnaires et autres corps de l'armee francaise.


l'algerie merite qu'on se batte pour elle.
salem


simpleman 24/09/2009 21:19


Les harkis n'étaient ils pas à la base un mouvement qui devait servir de pacification en Algerie et comme celà à échouer l'état français à retourné le FLN contre eux?
simple question