Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Charte du Site

Ce Blog est un lieu de discussion et de débat ouvert à tous.

En déposant des réactions sur les différents articles ou commentaires des autres internautes, chacun apporte sa pierre au débat citoyen. Vous pouvez proposer vos articles par le biais du mail :

harki45@gmail.com

Une fois validé par l’équipe Mon Harki.com, l'article sera mis en ligne dans la catégorie appropriée et le débat que vous souhaitez initier pourra commencer. Tout article publié sur le site demeure sous l'entière responsabilité de son auteur et ses prises de positions n'engagent que lui. Cette prise de position est publique.

Pour être publié, un article doit être signé et ne peut donc pas être anonyme. Garant de la bonne tenue du blog, le modérateur veille au respect des thèmes abordés et se réserve le cas échéant le droit de ne pas publier un article. Les propos doivent se tenir dans la courtoisie et le respect mutuel. Donc apprenez à participer et à partager, l’intérêt d’un blog n’est pas de simplement de le lire, il s’enrichit aussi des interventions de la communauté y compris de vous !

Aux amis, même si vous n’êtes pas sûrs de votre français, allez au-delà de vos appréhension… vous êtes les bienvenus chez nous. Pour conclure, ne reprochez pas au gestionnaire du blog, le comportement des participants. Ne reprochez pas aux rédacteurs du blog de ne pas répondre à vos questions, rien ne les y oblige. L’équipe vous remercie et vous souhaite bon débat.

Nos objectifs et nos actions : Faire connaître officiellement l’histoire des Harkis trop longtemps occultée et falsifiée. Faire reconnaître les conditions de l’arrivée en métropole des Harkis et leurs familles. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance officielle de la responsabilité du gouvernement de 1962. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance morale de cette communauté sacrifiée et la réparation effective du préjudice subi

Pour devenir membre éditeur !

Vous avez un blog ou un site personnel. Vous êtes d'accord avec les objectifs du site Mon Harki.com et vous souhaitez participer à ses articles. Envoyez un mail en indiquant l'adresse et le nom de votre blog ou de votre site personnel ainsi que votre nom ou pseudo, puis après accord des membres du site nous officialiserons votre adhésion.

Les engagements du Président

" Si le peuple français m'accorde sa confiance, je m'engage à reconnaître publiquement les responsabilités des gouvernements français dans l'abandon des harkis, le massacre de ceux restés en Algérie et les conditions d'accueil des familles transférées dans des camps en France" La France a un nouveau président François Hollande.

De nombreuses questions interpellent les harkis qui attendront des réponses adaptées aux problèmes de leur quotidien. Je tiens aussi à dire que nous serons très attentifs à la concrétisation des engagements de François Hollande.

*******************************************************

Monsieur le Président de la République François Hollande veuillez tenir vos promesses envers les familles de harkis. Signez la pétition

Publié par François BENREDJEM

Nous publions c-dessous un communiqué de presse de l'association Défense et Avenir des Harkis.

Communiqué de presse

A propos de la boutade sur l'Algérie du Président de la République française du 16 décembre 2013

ENTRE MAUVAISE BLAGUE ET INSULTE

OU

LE JEU FOURBE DE NOS GOUVERNANTS

 

Le 16 décembre, devant le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), le chef de l'État avait déclaré sur le ton de la plaisanterie que son ministre de l'Intérieur Manuel Valls était rentré d'Algérie "sain et sauf" en ajoutant : "C'est déjà beaucoup".

 

Face à l'excitation médiatique que ces mots ont pu soulever du côté algérien, François Hollande s'est empressé de faire part dans un communiqué, de "ses sincères regrets pour l'interprétation qui est faite de ses propos" puis d'en faire part à son homologue, Abdelaziz Bouteflika.

 

Ramtane Lamamra, ministre algérien des Affaires étrangères, avait estimé qu'il s'agissait là d'un "incident regrettable" et d'une "moins-value" pour les liens entre nos deux pays.

 

Ce n'est pas la première fois que des représentants algériens tentent d'instrumentaliser des propos tenus par des responsables politiques français en les sortant de leur contexte.

 

Nous serions néanmoins tenté de nous demander si l'Algérie est un pays si sûr, pourquoi leur Chef d'État vient se faire soigner durant plusieurs mois dans un hôpital français ?

 

L'Association Défense et Avenir des Harkis (A.D.A.H.) entend rappeler à cette occasion et à toute notre classe politique, qu'en 2000, le président Abdelaziz Bouteflika, en visite officielle en France, avait déclaré : « Les conditions ne sont pas encore venues pour des visites [en Algérie] de Harkis. [...] C’est exactement comme si on demandait à un Français de la Résistance de toucher la main d’un collabo. »

 

Il a fallu un mois, pour que Jacques Chirac, alors président de la République Française, répondant à une question de Patrick Poivre d’Arvor le 14 juillet 2000, réagisse à cette attaque contre des compatriotes.

 

Face à cette insulte, la France attend toujours les excuses de Monsieur Abdelaziz Bouteflika !

Si Alger s'indigne aujourd'hui devant des propos sortis de leur contexte et dans le cadre d'une mauvaise blague, pourquoi Paris ne s'indigne-t-elle pas quand un responsable politique algérien insulte ouvertement les français sur leur propre sol ?

 

Sans encourager une réponse à la Gérard Longuet, ex-ministre de la Défense (UMP) qui, à une question sur la demande par Alger "d'une reconnaissance franche des crimes perpétrés par le colonialisme français», s'était fendu d'un «bras d’honneur" en direct à la télé, l’Association Défense et Avenir des Harkis invite les responsables politiques des deux bords de la méditerranée à déposer les armes une fois pour toutes et sortir de cette spirale sans fin.

 

Certes, nous ne nous faisons guère d'illusion sur l'évolution des relations entre ces deux gouvernements.

Entre un pouvoir qui a osé, contre toute vérité historique, instituer la date du 19 mars comme journée du recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie, et un gouvernement FLN algérien corrompu et dictatorial pour lequel, c'est un jeu et un enjeux depuis des années que de chercher à amener la France sur le terrain de la repentance, les bases d'une nouvelle alliance entre ces deux pays ont peu de chance de voir le jour dans un avenir proche.

 

L'Association Défense et Avenir des Harkis demande à François Hollande, président de notre République de respecter ses concitoyens et la mémoire de ceux qui se sont battus pour notre pays. Il est d'ailleurs temps de mettre fin à cette danse du ventre incessante de nos politiques de tout bord devant leurs homologues algériens.

 

Si économiquement, la France perd du terrain sur le marché algérien, s'effaçant derrière la sur puissance chinoise, est-ce une raison pour continuer à bafouer l'honneur de notre pays et de ces concitoyens face à un État qui refuse la main tendue ?

 

Mais, à six mois des élections présidentielles algériennes et l'annonce de la candidature toute désignée du président du parti du FLN, Monsieur Bouteflika, pour un quatrième mandat en 2014, qui peut croire à un réel changement de cap dans les relations entre la France et l'Algérie ?

 

Combien de temps encore, faudra-t-il assister au jeu fourbe des gouvernants des deux bords de la méditerranée, contre l'intérêt des peuples qui ne demandent qu'à unir leur avenir ?

 

François BENREDJEM,

Président de l'Association Défense et Avenir des Harkis (A.D.A.H .)

Commenter cet article

philippe 31/01/2014 15:57


Bonjour,


Je viens de lire le témoignage boulversant sur Maurice Audin. 


Dans quel camps s'aligner?

Norane Chikhi 25/01/2014 22:59


@ ANIS Le FLN post indépendance tousles algériens savent qu'il s'agit de vautours qui n'ont jamais reparticipé à la guerre de libération nationale, ils en ont récolté les fruits,tu ne m'aprends
rien ça je l'ai  bien souligné dans préemier comentaires ,En revenche ce n'est pas une raison pour moi pour souiller ceux qui ont décidé de prendre les armes contre l'ordre colonial comme
toi tu le fais soi en affirmation soit en insinuation, Désolée de réitérer encore une fois que celui qui traine dans la boue le sacrifices des algériens pour leur indépendance ne mérite ni égards
ni patience et encore moins sa nationalité algériene,  pour beaucoup d'algériens c'est une question de principes et je suis vraiment désolée pour  de m'exprimer  sur un site qui
n'est pas dédié à ce genre de débats, je demande au   propréitaire d'être compréhensif à mon égard.

ANIS 25/01/2014 15:49


@ Norane


Defendre notre histoire me dites vous ? Encore faut t-il définir quelle histoire vous faites allusion.D'abord , contrairement a vous ,je saurais faire la différence entre le FLN historique et le
FLN post-indépendance ,qui dans sa majorité est composé de marsiens ,c'est a dire les civiles et déserteurs militaires ayant rejoint le maquis aprés le 19 Mars (cessez le feu).


Si je n'ai jamais été tendre envers l'oligarchie Algerienne ,en quoi cela vous dérange ? Ne voyez vous pas que cette élite étale une misére morale sans équivoque ? Que le fln et tous les
saprophytes qui gravitent autour se sont révélés aussi cyniques que les colons ?


Vous dites que le pouvoir n'est pas l'énnemi des harkis mais l'énnemi du peuple Algerien" Relisez  et vous allez voir que je n'ai pas dit le contraire.Ne glissez pas des digréssions a
la con et a convenances pour cacher un vide abyssal .


Vous me demader de plier bagage !! Alors lá , vous faites preuve d'indécence qui nous est trés coutumiére .Nous essayons de débatre sans attaches émotionnelles ,objectivement et dans le respect
mutuelle .Etant un petit ésprit vous voulez débatre les personnes ,les grands ésprits ,eux débattent les  idéés et les évenements .


 


,

Norane Chikhi 25/01/2014 10:09


Anis, apprends d'abord à respecter la mémoire des tiens , ceux qui etaient tombés pour l'Algérie,à moins que tu sois un harki ou descendant de harkis,tu traites le pouvoir algérien de tous
les maux, oui tu n'as pas tort, sauf que ce pouvoir est l'enemi de son peuple et non pas des harkis, la preuve tu déclares que dans ton village il ne reste que trois vieux harkis et deux vieux
moudjahid qui vivent en paix, que sur les 200 Harkis il y en a un seul qui a été rappatrié, par ce que cassur de dents ça  te donnera une idée que l'Algérie n'est l'enemi des harkis
quand bien même ils ont choisi la France,  et que ce drame est honteuseument  instrumentalisé  par les Français,la majorité des  algériens à cause de leur
dirigeants (tous de faux combattants ou militants planqués comme Boumediene Bouteflika et Ben bella ) sont à la solde  de  la France avant même 62  ils ont confisqué
l'indéoendance par la Force et ont formatés la génération post indépendance  pour faire d'eux  des incapables comme toi, de défendre leur histoire.Alors un peu de dignité et de
discernement Anis! sinon plie tes baggage et rentre chez toi

ANIS 22/01/2014 17:20


Bonsoir Tom,


Que vous soyez citoyen francais ou chinois ,le gouvernement Algerien s'en foute épérdument,c'est le dernier de leur soucis !!!Alors dire que ce gouvernement doit respecter votre nationnalité me
parrait bien incohérent.


Je te rappele que beaucoup de harkis ont été sauvés par l'ALN authentique ,dans le village et sur ordre d'un chef militaire ALN ,un adjoint du commandant si redouane,avait mis les populations en
garde contre toute exaction contre les harkis et leurs famille .Sur 200 harkis.seul 1 harki a été rappatrié en France ,un dénommé Bousahra Mohammed ,un tortionnaire réputé casseur de dents.


Ceci étant dit ,je ne pense pas qu'il y aura quelconque apaisement tant que la vieille guarde squatte le pouvoir a Alger en dépit que 80% de la population ont moins des 50 ans.


 


Amitiés


ANIS