Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Charte du Site

Ce Blog est un lieu de discussion et de débat ouvert à tous.

En déposant des réactions sur les différents articles ou commentaires des autres internautes, chacun apporte sa pierre au débat citoyen. Vous pouvez proposer vos articles par le biais du mail :

harki45@gmail.com

Une fois validé par l’équipe Mon Harki.com, l'article sera mis en ligne dans la catégorie appropriée et le débat que vous souhaitez initier pourra commencer. Tout article publié sur le site demeure sous l'entière responsabilité de son auteur et ses prises de positions n'engagent que lui. Cette prise de position est publique.

Pour être publié, un article doit être signé et ne peut donc pas être anonyme. Garant de la bonne tenue du blog, le modérateur veille au respect des thèmes abordés et se réserve le cas échéant le droit de ne pas publier un article. Les propos doivent se tenir dans la courtoisie et le respect mutuel. Donc apprenez à participer et à partager, l’intérêt d’un blog n’est pas de simplement de le lire, il s’enrichit aussi des interventions de la communauté y compris de vous !

Aux amis, même si vous n’êtes pas sûrs de votre français, allez au-delà de vos appréhension… vous êtes les bienvenus chez nous. Pour conclure, ne reprochez pas au gestionnaire du blog, le comportement des participants. Ne reprochez pas aux rédacteurs du blog de ne pas répondre à vos questions, rien ne les y oblige. L’équipe vous remercie et vous souhaite bon débat.

Nos objectifs et nos actions : Faire connaître officiellement l’histoire des Harkis trop longtemps occultée et falsifiée. Faire reconnaître les conditions de l’arrivée en métropole des Harkis et leurs familles. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance officielle de la responsabilité du gouvernement de 1962. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance morale de cette communauté sacrifiée et la réparation effective du préjudice subi

Pour devenir membre éditeur !

Vous avez un blog ou un site personnel. Vous êtes d'accord avec les objectifs du site Mon Harki.com et vous souhaitez participer à ses articles. Envoyez un mail en indiquant l'adresse et le nom de votre blog ou de votre site personnel ainsi que votre nom ou pseudo, puis après accord des membres du site nous officialiserons votre adhésion.

Emmanuel Macron représente-il une chance pour les Harkis ?

Les Harkis avaient dû attendre 2012 pour que le président Sarkozy reconnaisse la « responsabilité » de la France dans « l'abandon », quelques jours avant sa défaite à l'élection présidentielle. En septembre 2016, le président Hollande avait formellement reconnu « les responsabilités des gouvernements français dans l'abandon des harkis ».

De nombreuses questions interpellent les harkis qui attendront des réponses adaptées aux problèmes de leur quotidien. Emmanuel Macron peut-il « réconcilier les mémoires » de la guerre d’Algérie ?

*******************************************************

Veuillez trouver ci-après une pétition. Signez la pétition

Publié par Ahmed Djouari

Nous diffusons ci-dessous un communiqué pour appel à contributions pour un fils de harki. Nous ne connaissons pas vraiment tous les tenants et les aboutissants de cette histoire mais il est dommage et dommageable d’en être arrivé là. A l'heure où nous devons nous interroger sur la finalité de nos combats que tout le monde chez nous, attend impatiemment depuis 51 ans. Ne confondons pas la colère et la radicalité avec l’invective surtout entre fils de harkis. Nous n’allons pas nous étaler sur cette situation, nous espérons que le bon sens va l’emporter.

 

L’équipe Mon Harki.com

 

Cliquez ici pour plus de précision sur l’appel.

 

 

Appel à contributions pour un fils de harki : Il faut sauver le soldat Ahmed !

 

Un des nôtres, Ahmed Djouari, fils de harki, vient d'être assigné en justice par deux enfants de harki (deux frères) pour avoir réagi par mail, suite à ce qu'il estimait être une tentative de division de la communauté, lors de l'organisation de la manifestation du 12 mai 2013 à Paris ;  il avait réagi vigoureusement à des échanges de mails en les traitant de "clébards du PS" et en les accusant de vouloir diviser la communauté.

 

Ahmed a tenté à plusieurs reprises, de rentrer en contact avec les deux frères pour leur faire entendre raison, au travers d'une lettre d'excuses dans laquelle il remet les propos dans leur contexte. Cette démarche est restée lettre morte, ils campent sur leur position et réclament à Ahmed la somme de 2 000 € dont 1 000 € de dommages et intérêts.  A cette somme viennent s’ajouter des frais d’avocat (750 euros). C’est donc à une dépense  de 2750 euros à laquelle Ahmed doit faire face.

 

Une collecte indispensable ! Le Comité de soutien fait appel à votre générosité et à votre solidarité :

 

Nous vous demandons de bien vouloir participer à la collecte de fonds pour aider Ahmed à payer les deux demandeurs. 7 de nos anciens  se sont déjà engagés à participer, dans les limites de leurs moyens.

 

Pour déposer un chèque  à l'intention d'Ahmed, l’envoyer à :

 

Ahmed Djouari

Poste Restante

Bureau de poste Toulon Brunet

378 avenue du colonel Picot

83100 TOULON

 

En prenant la précaution de mettre vos nom et adresse au dos de l’enveloppe.

 

Mail de contact: djouariahmed@yahoo.fr.

 

Vous pouvez également contacter le comité de soutien pour Ahmed Djouari : comitesoutien.ahmeddjouari@gmail.com

 

Vous pouvez joindre Aïcha Kerfah, coordinatrice de l’opération, au  06 28 20 61 79

 

D’ores et déjà, s’associent à cette démarche :

Le Collectif des Associations Harkies des Alpes-Maritimes, présidé par Ali Amrane,

Le Collectif des associations de la communauté harkie d’Aix-en Provence et du pays d’Aix, présidé par Slimane Djera,

L'UNHAS, présidé par M. Messaoud Kafi,

L’Association Générations Harkis, présidé par Adda Moualkia,  

L’association harkis et droits de l’Homme, présidée par Fatima Besnaci-Lancou.

 

Ahmed est un garçon dévoué et intègre, il pensait bien faire en défendant ce qu'il pensait être juste. Il s'est seulement laissé emporter par un moment de colère. Cette situation aurait pu nous arriver à tous. Qui n'a jamais eu un moment de colère ? Ahmed n'est pas un habitué du microcosme associatif. Il a cru bon de répondre aux attaques d'autres membres de la communauté, et à aucun moment il pensait que ces propos allaient être utilisés contre lui.

 

Aujourd'hui, plus que jamais,  nous avons besoin d'être soudés. Le Comité de soutien pour Ahmed Djouari remercie chacun et chacune d’agir  pour l'avenir uni de la communauté harkis.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Baconi 17/10/2014 17:59


S'il a tenu des propos insultant envers ces deux frères c'est à lui de payer et non aux autres de payer pour lui. Il doit être puni, si on paye pour lui il recommencera. Maintenant je pense qu'il
réfléchira un peu la prochaine fois. Ces deux frères on eu raison on insulte pas les gens.

Zoubir 23/11/2013 14:48


Bonjour,
Je lis les différents commentaire sur cette histoire que je comprend pas bien. Il y a un appel à contribution pour aider un fils de harki à payer pour ses dérapages verbaux envers deux autres
enfants de harkis. Et ces deux frères, s'ils sont aller vers la justice, c'est peut être parce ce que les propos tenus à leurs égards étaient peut être grave ! Certains propos peuvent faire trés
mal si on ne fait pas attention.
Enfin, je constate que dans la somme en jeu de 2700 euros, il y a une trés grande partie de frais de justice. Enfin, je trouve curieux que les associations qui soutiennent cet appel à
contribution n'est pas les moyens elles de mobiliser un peu plus de 2000 euros. C'est triste. Cela confirme que les associations de harkis sont trés faibles, voir peu efficace.
Qui sont ces deux frères qui apparement savent se défendre ? Il faudrait peut être les solliciter pour aider les associations de harkis à devenir un jour un peu plus efficace que les associations
fantômes du moment.

Rose de Harki 23/11/2013 10:59


@ Eric Touak,


Il n'y a pas besoin de cette création pour la défense juridique des enfants de Harkis, il n'y a pas de quoi foueter "un chat", juste que depuis Internet mis à la disposition des gens "les échos
américains sont lus ici " on attaque les gens pour un rien et on demande un pactol par le biais d'un jugement. Perso, j'ai dis un gros mot à celle qui me harcelait depuis 8ans, m'accusant d'être
la maîtresse de son mari, ce qui est faux bien sûr, mais ces choses on ne peut pas les prouver. A force, endurant huit ans de ce compotement et la honte des injures en public, je lui avais
balancé un sacré bon gros mot mais un seul. Pour ce gros mot, j'ai une une amande monstrueuse pour " terme désobligeant". S'il faut créer une association pour défendre ce genre de fait,
l'association va faire faillite en une minute car des gros mots sur "un plomb qui a sauté " chez une personne exédée on entend tout le temps. Toute fois je considère que votre idée est humaine.

ERIC TOUAK 21/11/2013 21:53


La mémoire ne suffit pas, pourquoi ne pas vous obstiner à mettre le paquet sur la défense juridique associative en soutien de celles et ceux qui en ont besoin ? au lieu de n'en défendre qu"un
défendez nous tous  !? A méditer. A lieu de vous bouffer le PIF !!! MDR

Rose de Harki 21/11/2013 13:50


@Zohra, bonjour,


Les enfants de Harkis sont comme " tout le monde " il y en a qui ne se font pas "de cadeau" ceux qui ne veulent rien comprendre, etc...etc...


J'ai été victime de harèlement injurieux en public durant 8ans (huit ans) par une fille de Harki infatigable et bornée, dès que je me trouvais sur son chemin, nous étions de même ville. Je
n'avais eu aucune aide au moins par un témoignage, je connais pourtant beaucoup d'enfants de Harkis. Par contre elle, elle avait de la connaissance dans le milieu de la Police de par son travail,
dont un m'avait élégament traitée de folle dans le dossier de la partie adverse, destiné au Tribunal. J'ai été jugée comme celle qui plutôt avait agressée cette fille de Harki alors que je suis
victime de celle-ci ! A la prononciation de mon jugement qui me disait avoir agressé cette fille de Harki verbalement, et avoir porté plusieurs plaintes fallacieuses, je ne me suis pas
"éffondrée" de cette injustice, l'amande était lourde pour "mes épaules " et pour la victime que j'étais durant 8ans ! Je suis croyante, j'ai pensé avoir ma justice devant DIEU et je ne suis pas
attachée à l'argent, j'étais restée sereine et détendue, je le suis toujours, ouè el hamdouLèh ya Rabi. A bon entendeur et bon courage à ce jeune homme en question dans cet article.