Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Charte du Site

Ce Blog est un lieu de discussion et de débat ouvert à tous.

En déposant des réactions sur les différents articles ou commentaires des autres internautes, chacun apporte sa pierre au débat citoyen. Vous pouvez proposer vos articles par le biais du mail :

harki45@gmail.com

Une fois validé par l’équipe Mon Harki.com, l'article sera mis en ligne dans la catégorie appropriée et le débat que vous souhaitez initier pourra commencer. Tout article publié sur le site demeure sous l'entière responsabilité de son auteur et ses prises de positions n'engagent que lui. Cette prise de position est publique.

Pour être publié, un article doit être signé et ne peut donc pas être anonyme. Garant de la bonne tenue du blog, le modérateur veille au respect des thèmes abordés et se réserve le cas échéant le droit de ne pas publier un article. Les propos doivent se tenir dans la courtoisie et le respect mutuel. Donc apprenez à participer et à partager, l’intérêt d’un blog n’est pas de simplement de le lire, il s’enrichit aussi des interventions de la communauté y compris de vous !

Aux amis, même si vous n’êtes pas sûrs de votre français, allez au-delà de vos appréhension… vous êtes les bienvenus chez nous. Pour conclure, ne reprochez pas au gestionnaire du blog, le comportement des participants. Ne reprochez pas aux rédacteurs du blog de ne pas répondre à vos questions, rien ne les y oblige. L’équipe vous remercie et vous souhaite bon débat.

Nos objectifs et nos actions : Faire connaître officiellement l’histoire des Harkis trop longtemps occultée et falsifiée. Faire reconnaître les conditions de l’arrivée en métropole des Harkis et leurs familles. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance officielle de la responsabilité du gouvernement de 1962. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance morale de cette communauté sacrifiée et la réparation effective du préjudice subi

Pour devenir membre éditeur !

Vous avez un blog ou un site personnel. Vous êtes d'accord avec les objectifs du site Mon Harki.com et vous souhaitez participer à ses articles. Envoyez un mail en indiquant l'adresse et le nom de votre blog ou de votre site personnel ainsi que votre nom ou pseudo, puis après accord des membres du site nous officialiserons votre adhésion.

Emmanuel Macron représente-il une chance pour les Harkis ?

Les Harkis avaient dû attendre 2012 pour que le président Sarkozy reconnaisse la « responsabilité » de la France dans « l'abandon », quelques jours avant sa défaite à l'élection présidentielle. En septembre 2016, le président Hollande avait formellement reconnu « les responsabilités des gouvernements français dans l'abandon des harkis ».

De nombreuses questions interpellent les harkis qui attendront des réponses adaptées aux problèmes de leur quotidien. Emmanuel Macron peut-il « réconcilier les mémoires » de la guerre d’Algérie ?

*******************************************************

Veuillez trouver ci-après une pétition. Signez la pétition

Publié par Le petit harki

Ce qu’il faut savoir sur le programme 169 et les harkis !

 

Lors du compte rendu de la commission des affaires sociales le mardi 25 novembre 2014 sur la loi des finances 2015, sont détaillés la mission « Anciens combattants, mémoires et liens avec la Nation ».

 

Le programme 169 « Reconnaissance et réparation en faveur du monde combattant » constitue l'essentiel soit 95 % du budget de la mission. Avec 2,6 milliards d'euros en 2015, il assure le financement des principales mesures qui constituent l'expression du droit à réparation : la retraite du combattant, les pensions militaires d'invalidité (PMI), les droits liés à ces dernières (soins médicaux gratuits, etc.) et la majoration des rentes mutualistes. Il diminue de 5,4 % sur un an, conséquence directe du vieillissement de ses bénéficiaires, qui seront 70 000 de moins en 2015 qu'en 2014.

 

Les actions menées en faveur des harkis et des rapatriés ont été rattachées en 2014 au programme 169. Dans le cadre du plan d'action en faveur des harkis annoncé par le Gouvernement, l'allocation de reconnaissance que touchent sous forme de rente 6 200 d'entre eux est revalorisée de 5 % par l'article 49 du PLF, passant de 3 248 à 3 415 euros par an, pour un coût d'un million d'euros. Je (Jean-Baptiste Lemoyne) vous avoue que cette disposition est surtout évoquée par les intéressés comme une « mesurette », eux qui attendent surtout la reconnaissance morale de l'abandon et du massacre des harkis.

 

En chiffre, à ce jour 6200 harkis pour un total de 1 million d’euros sur les 2.6 milliards d’euros du programme 169 soit 0.038%. Le rapporteur évoque une mesurette !

 

Dans ce rapport, Mme Elisabeth Doineau évoque la situation des harkis qui sont des sacrifiés de notre république : des efforts doivent être faits par chacun d'entre nous en leur faveur.

 

Mme Colette Giudicelli. insiste sur les harkis, qui sont nombreux dans son département. Leur donner 167 euros de plus par an est très largement insuffisant. Ils sont arrivés en France dans la misère, après que nombre d'entre eux aient été massacrés malgré leur uniforme français. Aucun parti politique n'a fait ce qu'il devait à leur encontre, et je suis choqué que la mesure proposée aujourd'hui n'aille pas plus loin.

 

Mme Catherine Génisson est très consciente du devoir particulier vis-à-vis des harkis. C'est l'une des premières fois qu'on traite officiellement de cette question, avec un plan sur trois ans afin leur offrir une reconnaissance digne des services qu'ils ont rendus à la Nation.

 

Attendez ce que dit le rapporteur : M. Jean-Baptiste Lemoyne, rapporteur pour avis dit que les associations représentant les harkis ne veulent pas l'aumône, mais une véritable reconnaissance. Elle devrait même être plus morale que financière. Il nous appartient de corriger les erreurs du passé à ce sujet.

 

M. Jean-Baptiste à nos yeux exprime une maladresse entre la moralité et l’indemnisation. Il est nécessaire de diminuer l’enveloppe financière aux mesurettes et clore le dossier par une vraie reconnaissance….

 

Affaire à suivre…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

tom 12/12/2014 18:40


Bonsoir à toutes et tous,


la barre des 250 signatures a été atteinte, mais le constat est que beaucoup n'ont pas encore fait leur devoir envers leurs parents,leurs familles et notre communauté une et indivisible par
rapport à ce droit à la Justice.Il est encore temps de le faire pour donner un sens à notre unité dans le cadre de cette  demande de reconnaissance de la responsabilité de l'état Français
dans notre drame. Nous sommes dans une période cruciale, pour faire pression sur tous les partis politiques Français, pour leur dire, que c'est fini, on ne servira plus de gibier electoral. On
s'est fait avoir une premiere fois en 2007, par monsieur Nicolas Sarkozy, et une deuxiéme fois en 2012, par François Hollande, il n'y aura pas et plus de trooisiéme fois.Toute promesse non
écrite, sera nulle et non acvenue.