Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Charte du Site

Ce Blog est un lieu de discussion et de débat ouvert à tous.

En déposant des réactions sur les différents articles ou commentaires des autres internautes, chacun apporte sa pierre au débat citoyen. Vous pouvez proposer vos articles par le biais du mail :

harki45@gmail.com

Une fois validé par l’équipe Mon Harki.com, l'article sera mis en ligne dans la catégorie appropriée et le débat que vous souhaitez initier pourra commencer. Tout article publié sur le site demeure sous l'entière responsabilité de son auteur et ses prises de positions n'engagent que lui. Cette prise de position est publique.

Pour être publié, un article doit être signé et ne peut donc pas être anonyme. Garant de la bonne tenue du blog, le modérateur veille au respect des thèmes abordés et se réserve le cas échéant le droit de ne pas publier un article. Les propos doivent se tenir dans la courtoisie et le respect mutuel. Donc apprenez à participer et à partager, l’intérêt d’un blog n’est pas de simplement de le lire, il s’enrichit aussi des interventions de la communauté y compris de vous !

Aux amis, même si vous n’êtes pas sûrs de votre français, allez au-delà de vos appréhension… vous êtes les bienvenus chez nous. Pour conclure, ne reprochez pas au gestionnaire du blog, le comportement des participants. Ne reprochez pas aux rédacteurs du blog de ne pas répondre à vos questions, rien ne les y oblige. L’équipe vous remercie et vous souhaite bon débat.

Nos objectifs et nos actions : Faire connaître officiellement l’histoire des Harkis trop longtemps occultée et falsifiée. Faire reconnaître les conditions de l’arrivée en métropole des Harkis et leurs familles. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance officielle de la responsabilité du gouvernement de 1962. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance morale de cette communauté sacrifiée et la réparation effective du préjudice subi

Pour devenir membre éditeur !

Vous avez un blog ou un site personnel. Vous êtes d'accord avec les objectifs du site Mon Harki.com et vous souhaitez participer à ses articles. Envoyez un mail en indiquant l'adresse et le nom de votre blog ou de votre site personnel ainsi que votre nom ou pseudo, puis après accord des membres du site nous officialiserons votre adhésion.

Les engagements du Président

" Si le peuple français m'accorde sa confiance, je m'engage à reconnaître publiquement les responsabilités des gouvernements français dans l'abandon des harkis, le massacre de ceux restés en Algérie et les conditions d'accueil des familles transférées dans des camps en France" La France a un nouveau président François Hollande.

De nombreuses questions interpellent les harkis qui attendront des réponses adaptées aux problèmes de leur quotidien. Je tiens aussi à dire que nous serons très attentifs à la concrétisation des engagements de François Hollande.

*******************************************************

Monsieur le Président de la République François Hollande veuillez tenir vos promesses envers les familles de harkis. Signez la pétition

Publié par Article du site Afrik.com

Frédéric Mitterrand et les Harkis dans l’émission de Michel Drucker..

Le dimanche 11 octobre 2009, dans l’émission Vivement Dimanche de Michel Drucker, sur France 2, Frédéric Mitterrand devrait parler de Zohra Benguerrah, d’Abdallah Krouk et de Hamid Gouraï, trois enfants de harkis qui assiégent le Palais Bourbon.

Article du samedi 10 octobre 2009, par Alexandre Gerbi, pour l'autre afrik.

Ces trois-là qui, depuis plus de cinq mois, vivent jour et nuit sur le trottoir de l’Assemblée nationale, place Edouard Herriot, à Paris, dans le mépris quasi-total des médias de la Ve République blanciste.

Chaque jour, ils déploient patiemment d’immenses banderoles sous les yeux des députés qui les ignorent et beaucoup plus rarement les insultent, parfois les menacent.

En but aux persécutions de la Préfecture de Police – selon eux, intimidations, provocations physiques de l’Inspecteur général lui-même –, ils ont noué les meilleurs rapports avec le voisinage. Renseignements généraux et gendarmes préposés à la garde de l’Assemblée nationale leur témoignent une cordialité mêlée de respect. Une humanité poignante, quand on sait l’ampleur du drame qui se joue derrière ces mots, ces attitudes et ces regards.

Frédéric Mitterrand passait par là

Un soir, au début de leur siège, alors qu’il n’était pas encore ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand était passé près d’eux pendant leur repas, les avait salués, et avait parlé avec eux.

Zohra, Abdallah et Hamid, délicieux tels qu’en eux-mêmes par delà l’âpreté et la férocité de leur lutte, lui avaient expliqué leur présence ici, la mémoire de leurs pères et de tous les Harkis assassinés ou brisés, la tragédie de leur histoire, leur martyre républicain, sorte d’ode à une France qui peut-être n’est plus, mais qu’ils aiment encore.

Après ce jour, de loin en loin, Frédéric Mitterrand les salua quand il passait sur la place.

Pendant tous ces mois, Zohra, Abdallah et Hamid continuèrent à vivre sur le trottoir, subissant comme autant de flétrissures l’autisme de l’Elysée, le mépris des députés (j’ai vu de petites vedettes de gauche passer le front bas, l’attaché-case à la main), l’interdiction, un beau matin, pour Abdallah de planter sa tente – avec cette question : où dormir ? Et cette réponse : sur le banc. Après tout, c’était l’été.

« Salut les blancistes ! »

Le silence assourdissant des médias français autour de cet événement est, à lui seul, éloquent. Comment ne rien dire, ou presque, d’une action alliant puissance symbolique et performance extrême – sixième mois de vie sur le trottoir, sur le flanc de l’Assemblée nationale, sous l’œil vitreux des députés…

Soyons clair : hormis la Septième Tribune – petit journal du 7e arrondissement de Paris, où a lieu l’événement –, Rue89 et Mediapart, sites français, Camer, IciCemac et Afrik, sites africains, ces cinq derniers titres par les soins de votre serviteur, enfin bien sûr les sites Harkis, Mon Harki.com, les Harkis du Loiret et, last but not least, Radio Courtoisie (dans un éternel remake du « Baiser de l’araignée »), aucun média n’a jamais soufflé mot de cette affaire.

France Télévision, Radio France, TF1, RTL, Europe 1, l’Express, le Nouvel Obs, le Point, le Monde, etc. Motus et bouche cousue… « Salut les blancistes ! », comme dirait Ardisson…

Ce très suspect black out politico-médiatique, Frédéric Mitterrand, devenu depuis ministre de la Culture, ne s’est d’ailleurs pas privé de s’en étonner, la dernière fois qu’il a rendu visite à nos trois héros…Cliquez ici pour lire la suite.

Commenter cet article

Chiche 15/10/2009 21:26


Chiche, soyons fou, des élections régionale arrivent, comme vous le savez les élections du 21 ème siécles se jouent à quelques voix, faisons de l'abandon de nos parents une profession de foi.

Reconnaissons qu'aujourd'hui depuis 47 ans toute génération confondue, ainsi que les ami(e)s, les militaires... nous sommes force de propositions. Nos élus le savent, les harkis et leurs
descendants ont semé, étant de la région rouennaise nous sommes nombreux environ 40000 et une grande majorité des chaouis, au Sapin à la grand mare, elbeuf, grand couronne, quevilly, château blanc,
oissel, val de reuil... Moi même, ici de la tribu des ouled Daoud, et de la branche des enfants de Smaïl, nous somme une grande famille dont la grande majorité est à Mantes la Jolie....


Kir 15/10/2009 00:36


Nous n'avons que trop compté sur l'équité des politiques et gouvernants.

Aujourd'hui, forts du constat d'échec de nos actions passées, nous avons décidé de nous organiser en une force nationale, partie intégrante du débat démocratique.

Harkis et PN réunis, nous pouvons devenir des acteurs dont il faudra désormais tenir compte.

Plus de détails ici : http://notrejournal.info/journal/Les-PN-et-Harkis-doivent-se-mettre#forum16664

Amitiés à tous,

Kir


tcheque 12/10/2009 22:37


Je crois savoir ,qu'une réunion est organisée par Monsieur Hubert FALCO le 14 octobre 2009 au SEDAC.Cette réunion à laquelle sont conviés certaines Associations coquilles vides.Ces Présidents
d'Associations ne sont pas en régles par rapport à leurs Statuts,la plus-parts n'ont pas fait d'assemblée générales depuis bien longtemps,et n'ont plus d'Adhérents,les seuls Adhérents ce sont leurs
présidents.Donc elles n'ont aucune autorité pour parler aux noms des Harkis.La meilleur procédure serai à ce que la Préfecture de chaque département avec la participation du directeur de l'onac
convie les personnes impliqués(ou Associations dites crédibles ) dans le probleme Harkis,avec les principaux Sites d'informations Harkis en vue de travailler  pour resoudre définitivement
ce dossier qui n'a que trop durer.Monsieur la Secretaire d'état aux anciens combattants ne refaites pas les meme erreurs que vos prédecesseurs.


tchéque 12/10/2009 06:23


Selon certaines sources,une réunion est prévue au SEDAC le 14 Octobre2009 .Des présidents dits d'Associations ont été contactés,la plus-parts d'entres elles ne sont plus représentatives,ce sont des
coquilles vides.Les Préfectures de chaque département français savent que ces Associations ne sont plus ou pas représentatives des Harkis,elles ne font plus d'assemblées générales ,elles n'ont plus
d'adhéents.Donc faire une réunion ,c'est de la pure perte de temps.La meilleur façon,c'est que les personnes impliquées ,fassent une réunion dans chaque département sous l'égide de Monsieur le
Préfet ,et le Dirécteur de l'ONAC de chaque département pour dégager les solutions ,et les faire remonter à Monsieur le Secretaire d'état à la défense et aux Anciens Combattants.Il faut aussi
convier les responsables des  prinçipaux Sites d'informations Harkis à ces réunions.La participation de tous est necessaire pour régler le probleme d'une façon définitive .