Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Charte du Site

Ce Blog est un lieu de discussion et de débat ouvert à tous.

En déposant des réactions sur les différents articles ou commentaires des autres internautes, chacun apporte sa pierre au débat citoyen. Vous pouvez proposer vos articles par le biais du mail :

harki45@gmail.com

Une fois validé par l’équipe Mon Harki.com, l'article sera mis en ligne dans la catégorie appropriée et le débat que vous souhaitez initier pourra commencer. Tout article publié sur le site demeure sous l'entière responsabilité de son auteur et ses prises de positions n'engagent que lui. Cette prise de position est publique.

Pour être publié, un article doit être signé et ne peut donc pas être anonyme. Garant de la bonne tenue du blog, le modérateur veille au respect des thèmes abordés et se réserve le cas échéant le droit de ne pas publier un article. Les propos doivent se tenir dans la courtoisie et le respect mutuel. Donc apprenez à participer et à partager, l’intérêt d’un blog n’est pas de simplement de le lire, il s’enrichit aussi des interventions de la communauté y compris de vous !

Aux amis, même si vous n’êtes pas sûrs de votre français, allez au-delà de vos appréhension… vous êtes les bienvenus chez nous. Pour conclure, ne reprochez pas au gestionnaire du blog, le comportement des participants. Ne reprochez pas aux rédacteurs du blog de ne pas répondre à vos questions, rien ne les y oblige. L’équipe vous remercie et vous souhaite bon débat.

Nos objectifs et nos actions : Faire connaître officiellement l’histoire des Harkis trop longtemps occultée et falsifiée. Faire reconnaître les conditions de l’arrivée en métropole des Harkis et leurs familles. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance officielle de la responsabilité du gouvernement de 1962. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance morale de cette communauté sacrifiée et la réparation effective du préjudice subi

Pour devenir membre éditeur !

Vous avez un blog ou un site personnel. Vous êtes d'accord avec les objectifs du site Mon Harki.com et vous souhaitez participer à ses articles. Envoyez un mail en indiquant l'adresse et le nom de votre blog ou de votre site personnel ainsi que votre nom ou pseudo, puis après accord des membres du site nous officialiserons votre adhésion.

Les engagements du Président

" Si le peuple français m'accorde sa confiance, je m'engage à reconnaître publiquement les responsabilités des gouvernements français dans l'abandon des harkis, le massacre de ceux restés en Algérie et les conditions d'accueil des familles transférées dans des camps en France" La France a un nouveau président François Hollande.

De nombreuses questions interpellent les harkis qui attendront des réponses adaptées aux problèmes de leur quotidien. Je tiens aussi à dire que nous serons très attentifs à la concrétisation des engagements de François Hollande.

*******************************************************

Monsieur le Président de la République François Hollande veuillez tenir vos promesses envers les familles de harkis. Signez la pétition

Publié par Dalila

Zoé Liénard est réalisatrice de film documentaire et elle souhaitait entamer un travail autour des harkis, dont elle partage la cause. Ce film aborderait les questions de l'histoire et de la mémoire.

Pour cela, Zoé Liénard à contacter des harkis de Château-Renault qui accepteraient d'être filmé.

 

Ce film a été réalisé pour la série documentaire 100 jours (100 jours pour 100 films avant l'élection présidentielle).

 

Le film ci-dessous a été réalisé suite à l'entretien de M. Bougareche, vous pouvez le visionner à l'adresse : www.100jours2012.org.

 

Le film a été réalisé dans le cadre de la série documentaire 100 jours (100 films avant l'élection présidentielle) à laquelle Zoé Liénard a participé. Ce film est le dernier de la série intitulé +100).

 

C'est un film qui parle de transmission de la mémoire et de l'histoire, qui parle aussi intimement de politique. C'est à l'intérieur de ce récit que la parole de M. Bougareche s'inscrit (1min sur 6 minutes de film).

 

Ce film a été diffusé à Bruxelles au cinéma Nova, au début de ce mois. D'autres diffusions suivront.

Zoé Liénard

Réalisatrice et monteuse

06 63 44 52 99

zlienard@gmail.com

Commenter cet article

philippe 06/10/2012 09:39


Je laisse Sisyphe au bas de la montagne ! On retrouve toujours son fardeau. Mais Sisyphe enseigne la fidélité supérieure qui nie les dieux et soulève les rochers. Lui aussi juge que tout est
bien. Cet univers désormais sans maître ne lui paraît ni stérile ni fertile. Chacun des grains de cette pierre, chaque éclat minéral de cette montagne pleine de nuit, à lui seul, forme un monde.
La lutte elle-même vers les sommets suffit à remplir un cœur d'homme. Il faut imaginer Sisyphe heureux.


 


Le Mythe de Sisyphe, Gallimard, 1942.

philippe 06/10/2012 06:37


Une lecture de L'Etranger par Jean-Paul Sartre : « La grâce de l'absurde » :
« On voit donc qu'on ne saurait négliger le côté théorique du caractère de Meursault. De même beaucoup de ses aventures ont pour principale raison de mettre en relief tel ou tel aspect de
l'absurdité fondamentale. Par exemple, nous l'avons vu, Le Mythe de Sisyphe vante la "disponibilité parfaite du condamné à mort devant qui s'ouvrent les portes de la
prison par une certaine petite aube" - et c'est pour nous faire jouir de cette aube et de cette disponibilité que M. Camus a condamné son héros à la peine capitale. "Comment n'avais-je pas vu,
lui fait-il dire, que rien n'était plus important qu'une exécution... et, qu'en un sens c'était même la seule chose vraiment intéressante pour un homme !". On pourrait multiplier les exemples et
les citations. Pourtant cet homme lucide, indifférent, taciturne, n'est pas entièrement construit pour les besoins de la cause. Sans doute le caractère une fois ébauché s'est-il terminé tout
seul, le personnage avait sans doute une lourdeur propre. Toujours est-il que son absurdité ne nous paraît pas conquise mais donnée : il est comme ça, voilà tout. Il aura son illumination à la
dernière page, mais il vivait depuis toujours selon les normes de M. Camus. S'il y avait une grâce de l'absurde, il faudrait dire qu'il a la grâce. »


Jean-Paul Sartre, « Explication de l'Etranger », Situations I

philippe 02/10/2012 09:37


On est tous des amis de Meursault.