Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Charte du Site

Ce Blog est un lieu de discussion et de débat ouvert à tous.

En déposant des réactions sur les différents articles ou commentaires des autres internautes, chacun apporte sa pierre au débat citoyen. Vous pouvez proposer vos articles par le biais du mail :

harki45@gmail.com

Une fois validé par l’équipe Mon Harki.com, l'article sera mis en ligne dans la catégorie appropriée et le débat que vous souhaitez initier pourra commencer. Tout article publié sur le site demeure sous l'entière responsabilité de son auteur et ses prises de positions n'engagent que lui. Cette prise de position est publique.

Pour être publié, un article doit être signé et ne peut donc pas être anonyme. Garant de la bonne tenue du blog, le modérateur veille au respect des thèmes abordés et se réserve le cas échéant le droit de ne pas publier un article. Les propos doivent se tenir dans la courtoisie et le respect mutuel. Donc apprenez à participer et à partager, l’intérêt d’un blog n’est pas de simplement de le lire, il s’enrichit aussi des interventions de la communauté y compris de vous !

Aux amis, même si vous n’êtes pas sûrs de votre français, allez au-delà de vos appréhension… vous êtes les bienvenus chez nous. Pour conclure, ne reprochez pas au gestionnaire du blog, le comportement des participants. Ne reprochez pas aux rédacteurs du blog de ne pas répondre à vos questions, rien ne les y oblige. L’équipe vous remercie et vous souhaite bon débat.

Nos objectifs et nos actions : Faire connaître officiellement l’histoire des Harkis trop longtemps occultée et falsifiée. Faire reconnaître les conditions de l’arrivée en métropole des Harkis et leurs familles. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance officielle de la responsabilité du gouvernement de 1962. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance morale de cette communauté sacrifiée et la réparation effective du préjudice subi

Pour devenir membre éditeur !

Vous avez un blog ou un site personnel. Vous êtes d'accord avec les objectifs du site Mon Harki.com et vous souhaitez participer à ses articles. Envoyez un mail en indiquant l'adresse et le nom de votre blog ou de votre site personnel ainsi que votre nom ou pseudo, puis après accord des membres du site nous officialiserons votre adhésion.

Les engagements du Président

" Si le peuple français m'accorde sa confiance, je m'engage à reconnaître publiquement les responsabilités des gouvernements français dans l'abandon des harkis, le massacre de ceux restés en Algérie et les conditions d'accueil des familles transférées dans des camps en France" La France a un nouveau président François Hollande.

De nombreuses questions interpellent les harkis qui attendront des réponses adaptées aux problèmes de leur quotidien. Je tiens aussi à dire que nous serons très attentifs à la concrétisation des engagements de François Hollande.

*******************************************************

Monsieur le Président de la République François Hollande veuillez tenir vos promesses envers les familles de harkis. Signez la pétition

Publié par Article de l'association Harkis et Droits de l'Homme

 

Harkis, AHDH dénonce une réunion restreinte par M. Maurice Braud...

 

 

Voici l'intégralité de l'article ci-dessous de l'association Harkis et Droits de l'Homme :

 

Maurice Braud, directeur de cabinet de Kader Arif, ministre délégué aux anciens combattants, Serge Barcellini, conseiller spécial du ministre, recevaient quelques représentants d’associations de harkis ce vendredi 19 octobre 2012. A l’évidence, toutes les associations n’ont pas été conviées : l’association harkis et droits de l’Homme, en tout cas, ne l’a pas été.

 

 

Ainsi, comme du temps de Sarkozy avec Frémont (lire en ligne), l’association harkis et droits de l’Homme constate que M. Barcellini - conseiller, lui-même conseillé par on ne sait qui - trie ses invités. Nous aimerions savoir sur quels critères. Le respect des principes de la vie démocratique et citoyenne est en jeu. Un 25 septembre pour rien, des réunions en catimini, nous voilà revenus au temps de l’ère Sarkozy. Le changement, c’est maintenant.


Puisqu’il apparait qu’il s’agissait de prendre la température des associations de harkis sur le 19 mars, puisqu’il apparait que les représentants de toutes les associations présentes, sauf une, s’y seraient prononcées très clairement contre la proposition de loi, nous rappelons à Maurice Braud et au conseiller spécial la position de harkis et droits de l’Homme : voir en ligne le courrier envoyé à des sénateurs le 15 octobre.

Commenter cet article

Bélkacem 21/10/2012 17:33


Bonsoir,


En ce moment des personnes qui sont sur des sièges éjectable essayent de faire diversion en jouant  à la manipulation pour durer leur règne.


permettez moi de revenir sur la réunion organisée par un conseiller de Monsieur Kader ARIF, ministre délégué aux Anciens Combattants, je crois que cette réunion est une manipulation, de certains
éléments responsables de notre dossier, mais aussi avec la participation de membres de la Communauté Rapatriées qui se sont toujours servi de la cause Harkie pour se mettre en avant.


Ces éléments néfastes pour notre Communauté, nous les connaissons tous, à nous de tout faire pour éviter d'entrer dans leur  jeux.


Faisons en sorte de les mettre hors jeux.


Mais il faut aussi, que les Associations de Harkis évitent de prendre part à ces mascarades qui nous divisent et qui portent un lourd préjudices à notre cause.


Il ne faut pas tomber dans le panneaux, quand une réunion est organisée la moindre des choses, c'est de se renseigner pour savoir qui est l'auteur de cet acte.


Je suis d'accord, avec Monsieur le Président de l'Association nationale Harka , avec une telle proposition de loi aussi ignoble et abjecte, ces politiques veulent nous porter le coup de grâce ,
et faire de nous des morts vivants.


Adopter cette loi, c'est nous demander de marcher sur les cadavres encore chaud de ces milliers de morts ,dont beaucoup furent assassinés d'une manière atroce au cours de cette guerre d'Algérie
est inacceptable pour nous


Le devoir de mémoire nous impose de nous mobiliser nombreux pour faire barrage çà ce projet inqualifiable, et qui risque de porter un coup fatale à l'unité nationale.