Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Charte du Site

Ce Blog est un lieu de discussion et de débat ouvert à tous.

En déposant des réactions sur les différents articles ou commentaires des autres internautes, chacun apporte sa pierre au débat citoyen. Vous pouvez proposer vos articles par le biais du mail :

harki45@gmail.com

Une fois validé par l’équipe Mon Harki.com, l'article sera mis en ligne dans la catégorie appropriée et le débat que vous souhaitez initier pourra commencer. Tout article publié sur le site demeure sous l'entière responsabilité de son auteur et ses prises de positions n'engagent que lui. Cette prise de position est publique.

Pour être publié, un article doit être signé et ne peut donc pas être anonyme. Garant de la bonne tenue du blog, le modérateur veille au respect des thèmes abordés et se réserve le cas échéant le droit de ne pas publier un article. Les propos doivent se tenir dans la courtoisie et le respect mutuel. Donc apprenez à participer et à partager, l’intérêt d’un blog n’est pas de simplement de le lire, il s’enrichit aussi des interventions de la communauté y compris de vous !

Aux amis, même si vous n’êtes pas sûrs de votre français, allez au-delà de vos appréhension… vous êtes les bienvenus chez nous. Pour conclure, ne reprochez pas au gestionnaire du blog, le comportement des participants. Ne reprochez pas aux rédacteurs du blog de ne pas répondre à vos questions, rien ne les y oblige. L’équipe vous remercie et vous souhaite bon débat.

Nos objectifs et nos actions : Faire connaître officiellement l’histoire des Harkis trop longtemps occultée et falsifiée. Faire reconnaître les conditions de l’arrivée en métropole des Harkis et leurs familles. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance officielle de la responsabilité du gouvernement de 1962. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance morale de cette communauté sacrifiée et la réparation effective du préjudice subi

Pour devenir membre éditeur !

Vous avez un blog ou un site personnel. Vous êtes d'accord avec les objectifs du site Mon Harki.com et vous souhaitez participer à ses articles. Envoyez un mail en indiquant l'adresse et le nom de votre blog ou de votre site personnel ainsi que votre nom ou pseudo, puis après accord des membres du site nous officialiserons votre adhésion.

Les engagements du Président

" Si le peuple français m'accorde sa confiance, je m'engage à reconnaître publiquement les responsabilités des gouvernements français dans l'abandon des harkis, le massacre de ceux restés en Algérie et les conditions d'accueil des familles transférées dans des camps en France" La France a un nouveau président François Hollande.

De nombreuses questions interpellent les harkis qui attendront des réponses adaptées aux problèmes de leur quotidien. Je tiens aussi à dire que nous serons très attentifs à la concrétisation des engagements de François Hollande.

*******************************************************

Monsieur le Président de la République François Hollande veuillez tenir vos promesses envers les familles de harkis. Signez la pétition

Publié par L'équipe Mon Harki.com

 

Compte rendu de la réunion d’échange avec le Ministre des Anciens combattants

Le 18 septembre 2012

 

Autres01-1150.JPGAprès le report d’un premier rendez-vous, le Ministre des Anciens Combattants, Kader ARIF, a reçu le 18 septembre à 19 heures une trentaine de représentants associatifs du monde Harki.


Dans une longue introduction le Ministre a expliqué qu’à l’heure actuelle il n’avait pas toute liberté pour agir puisque ses attributions relèvent de 3 ministères différents (la ville, l’intérieur et la solidarité) et que sa première tâche est de regrouper toutes ces attributions au niveau de son ministère pour avoir toute sa liberté d’action.


Ensuite, le ministre a donné sa vision des problèmes que rencontrent les Harkis et la manière dont il envisageait de s’y atteler pour trouver des solutions en concertations avec le monde associatif. Pour lui, en premier lieu il convient de prioriser les problèmes en sachant qu’il ne peut tout mener de front et les points essentiels identifiés lui paraissent être :


L’histoire et la mémoire, qui ne sauraient être officielles mais qu’il est nécessaire d’écrire avec toutes les parties prenantes que sont les historiens et les acteurs afin de les englober dans l’histoire et la mémoire collective de la France.


La reconnaissance qui ne saurait être confondue ni avec la responsabilité, ni avec la repentance.


La réactivation de la Fondation pour la guerre d’Algérie… dont il estime le fonctionnement jusqu’ici peu satisfaisant au regard des sommes qui y ont été injectées aussi bien par l’état que par les grandes fédérations d’anciens combattants.


La mise en avant de certains pour donner des exemples positifs (ce qui n’équivaut pas à la discrimination positive) et donner un coup de pouce pour rétablir une égalité des chances qui a fait défaut à l’origine… Pour le Ministre, il est nécessaire d’avoir au niveau de chaque préfecture un interlocuteur dédié pour s’occuper des questions d’emploi…


La réforme de la MIR pour lui donner plus d’efficience. Les résultats obtenus dans le cadre du plan emploi ne sont guère concluants jusqu’ici.


La libre circulation avec l’Algérie à laquelle il va consacrer ses efforts en relation avec le ministère des affaires étrangères en perspective d’un éventuel voyage officiel du président de la République en Algérie.


Après cette introduction le ministre a laissé la parole aux représentants associatifs, dont la proverbiale cacophonie s’est encore une fois vérifiée.


Cependant, il ressort des différentes interventions que la principale revendication des Harkis et de leurs familles est LA RECONNAISSANCE DE LA RESPONSABILITE DE L’ETAT FRANÇAIS DANS L’ABANDON, LE MASSACRE ET LES CONDITIONS D’ACCUEIL… conformément à l’engagement du candidat François HOLLANDE durant la campagne électorale. Pour les associations il n’est pas envisageable de scinder la reconnaissance de la responsabilité… Le Ministre a-t-il entendu le message ?


Le Ministre a-t-il entendu le message ? « Wait and see » (attendons pour voir) comme disent les anglais.


D’autres interventions ont eu lieu et concernaient l’aide à la formation et à l’emploi pour celles et ceux qui sont touchés par le chômage avec une présidente d’association, indiquant parler au nom de plusieurs autres associations non présentes, s’est déclarée contre tout nouveau plan pour l’emploi arguant que les précédents constituaient une arnaque. Cette position a été conspuée par le reste de la salle comme l’affirmation erronée, d’un président d’association du nord de la France, relative à la libre circulation et prétendant que tous les Harkis pouvaient se rendre librement en Algérie !!!


En guise de conclusion humoristique : heureusement, nous avons de temps en temps ce genre de réunions qui permettent à certains de s’entendre parler pour ne rien dire. Mais il parait que parler constitue une forme de thérapie qui permet d’évacuer, ce qui a été longtemps tu, en partageant avec les autres son mal être…


Commenter cet article