Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Charte du Site

Ce Blog est un lieu de discussion et de débat ouvert à tous.

En déposant des réactions sur les différents articles ou commentaires des autres internautes, chacun apporte sa pierre au débat citoyen. Vous pouvez proposer vos articles par le biais du mail :

harki45@gmail.com

Une fois validé par l’équipe Mon Harki.com, l'article sera mis en ligne dans la catégorie appropriée et le débat que vous souhaitez initier pourra commencer. Tout article publié sur le site demeure sous l'entière responsabilité de son auteur et ses prises de positions n'engagent que lui. Cette prise de position est publique.

Pour être publié, un article doit être signé et ne peut donc pas être anonyme. Garant de la bonne tenue du blog, le modérateur veille au respect des thèmes abordés et se réserve le cas échéant le droit de ne pas publier un article. Les propos doivent se tenir dans la courtoisie et le respect mutuel. Donc apprenez à participer et à partager, l’intérêt d’un blog n’est pas de simplement de le lire, il s’enrichit aussi des interventions de la communauté y compris de vous !

Aux amis, même si vous n’êtes pas sûrs de votre français, allez au-delà de vos appréhension… vous êtes les bienvenus chez nous. Pour conclure, ne reprochez pas au gestionnaire du blog, le comportement des participants. Ne reprochez pas aux rédacteurs du blog de ne pas répondre à vos questions, rien ne les y oblige. L’équipe vous remercie et vous souhaite bon débat.

Nos objectifs et nos actions : Faire connaître officiellement l’histoire des Harkis trop longtemps occultée et falsifiée. Faire reconnaître les conditions de l’arrivée en métropole des Harkis et leurs familles. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance officielle de la responsabilité du gouvernement de 1962. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance morale de cette communauté sacrifiée et la réparation effective du préjudice subi

Pour devenir membre éditeur !

Vous avez un blog ou un site personnel. Vous êtes d'accord avec les objectifs du site Mon Harki.com et vous souhaitez participer à ses articles. Envoyez un mail en indiquant l'adresse et le nom de votre blog ou de votre site personnel ainsi que votre nom ou pseudo, puis après accord des membres du site nous officialiserons votre adhésion.

Emmanuel Macron représente-il une chance pour les Harkis ?

Les Harkis avaient dû attendre 2012 pour que le président Sarkozy reconnaisse la « responsabilité » de la France dans « l'abandon », quelques jours avant sa défaite à l'élection présidentielle. En septembre 2016, le président Hollande avait formellement reconnu « les responsabilités des gouvernements français dans l'abandon des harkis ».

De nombreuses questions interpellent les harkis qui attendront des réponses adaptées aux problèmes de leur quotidien. Emmanuel Macron peut-il « réconcilier les mémoires » de la guerre d’Algérie ?

*******************************************************

Veuillez trouver ci-après une pétition. Signez la pétition

Publié par L'équipe Mon Harki.com

 

Harkis, des représentants d'associations de harkis reçus par Stéphane Le Foll au QG de François Hollande.

 

La France, patrie des droits de l’Homme ?

 

C’est ainsi que la France aime se présenter à l’étranger. Dans les faits, L'équipe de Mon Harki.com vous laisse seul juge.

 

Force est toutefois de constater que nombreuses sont les initiatives visant à promouvoir et défendre les harkis pour faire connaître leurs histoires et convaincre les décideurs politiques de passer de l’assistanat à la réparation matérielle et morale puis à la pleine intégration politique.

 

Une association, par l’intermédiaire de son bureau assure un rôle d’information et est susceptible d’interpeller les autorités publiques dans diverses situations.

 

Certes, il a fallu s'adapter et se former (sur le terrain) avec tous les inconvénients que cela suppose pour faire connaître l’histoire des harkis trop longtemps occultée et falsifiée.

 

La démarche associative est d'interpeller nos députés, nos parlementaires ou actuellement les candidats à l'élection présidentielles concernant nos problèmes :

 

C'est pour cela que nous publions ci-dessous un communiqué fort détaillé, à la veille des rendez-vous déterminants que sont les élections présidentielles.

 

En effet, des associations de harkis avec une dizaine de représentants, le lundi 2 avril 2012 à 15h30 ont été reçu par Stéphane Le Foll au QG de campagne de françois Hollande.

Harkis-au-QG-de-campagne-de-Francois-Hollande-02-04-12.JPG

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Harkis-au-QG-de-campagne-de-Francois-Hollande01-02-04-12.JPGUne délégation de harkis reçue au QG de campagne du candidat François Hollande

 

 

Le 2 avril 2012, une délégation d’associations de harkis a été reçue par Stéphane Le Foll, membre de l’équipe de campagne de François Hollande.

 

Cette délégation, composée d’une dizaine de représentants d’associations d’anciens harkis (AJIR pour les harkis, ADIFRA 37, Aurès, Générations Mémoire Harkis, Ajir Roubaix, Ajir66, Association des Harkis de Moselle, 2ID-Harkis du Loiret…) a rencontré M. Stéphane Le Foll pour lui faire part des revendications des harkis et de leurs enfants.

 

Quatre sujets essentiels ont été évoqués :

 

1 - La reconnaissance de la responsabilité de l’Etat français dans l’abandon et le massacre des harkis, et dans l’échec de leur intégration dans la communauté nationale

 

Après le 19 mars 1962, les membres des formations supplétives ont été désarmés et abandonnés à la vindicte du FLN. Plusieurs dizaines de milliers d’entre eux (entre 80 000 et 150 000 selon des sources officielles) ont été suppliciés et massacrés alors que l’armée française était encore sur place.

 

L’Etat français est responsable de ces massacres : il a formellement interdit le rapatriement des harkis et menacé de sanctionner tous les officiers qui enfreindraient les ordres et viendraient en aide aux harkis et à leurs familles. 

 

A leur arrivée en France, les rescapés ont été relégués dans camps et isolés pendant de nombreuses années, empêchant toute intégration économique et sociale et privant leurs enfants de toutes les chances de réussite.

 

Pour ces raison, les associations demandent à l’Etat français de reconnaître sa responsabilité dans l’abandon et le massacre des harkis après le 19 mars 1962. De même, l’Etat devra reconnaître sa responsabilité dans l’échec de leur insertion dans la communauté nationale et réparer les préjudices dont ils ont été victimes.

 

2 - Justice (injures et diffamations)

 

L’article 5 de la loi du 23 février 2005 ne permettait pas de sanctionner les injures ou diffamations faites aux harkis ni aux associations de se porter partie civile. La loi du 7 mars 2012, censée modifier les dispositions de la loi 23 février 2005, ne semble pas plus efficace.

 

Certes, elle fait référence à la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse, mais elle occulte totalement la référence aux harkis et à leurs familles, et la protection des formations supplétives est apparemment insuffisante pour que la justice puisse sanctionner ceux qui diffameraient les harkis.

 

Les associations d’anciens harkis demandent donc une protection effective « d’une personne ou d’un groupe de personnes » que sont les harkis et leurs descendants telle que votée par la loi du 23 février 2005. Un simple décret précisant l’application de l’article 5 de la loi du 23 février 2005 dans le cadre de la loi sur la presse comblera l’absence des sanctions à infliger.

 

3 - L’histoire et le devoir de mémoire

 

L’histoire des harkis, occultée ici ou falsifiée là-bas, est aujourd’hui encore méconnue. La Fondation pour la mémoire de la guerre d’Algérie, qui avait pour objet de faire la vérité sur ce conflit, n’assume pas correctement son rôle en raison notamment de son fonctionnement et de sa composition.

 

Les harkis demandent que cette Fondation contribue davantage à rétablir la vérité sur la guerre d’Algérie et en particulier à une meilleure prise en compte de l’histoire et de la mémoire des harkis et que ces derniers y soient pleinement représentés et associés.

 

Les harkis rappellent par ailleurs leur opposition au 19 mars comme journée de commémoration de la fin des combats en Algérie : cette date signifie pour plus de 80 000 d’entre eux le début d’une longue tragédie.

 

Ce n’est qu’à ce prix que les blessures de l’histoire pourront se cicatriser et la marche vers la réconciliation devenir une réalité.

 

4 - La promotion des enfants de harkis

 

A leur arrivée en France, les harkis ont été installés dans des camps, des hameaux forestiers ou des quartiers isolés. Ils ont été abandonnés une seconde fois et leurs enfants n’ont pas pu bénéficier de toutes les chances pour réussir économiquement, socialement et politiquement.

 

L’Etat français est responsable de cette situation et se doit de réparer en mettant en œuvre une politique courageuse et volontaire pour rétablir l’égalité des chances dont les enfants de harkis ont été privés.

 

Echaudés par des promesses faites lors des précédentes campagnes présidentielles, les représentants des associations ont demandé un engagement public et écrit du candidat socialiste.

 

M. Stéphane Le Foll a indiqué qu’il soumettra ces revendications au candidat socialiste qui fera une réponse écrite. Il a néanmoins admis que les revendications exposées sont légitimes et raisonnables, et proposé de constituer rapidement un groupe de travail afin de préciser certains points et mieux éclairer le candidat socialiste sur la situation et les attentes des harkis.

 

Dans l’immédiat, il s’engage à répondre par écrit aux associations, avant le premier tour des élections, tout en proposant une rencontre avec François Hollande entre les deux tours.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bensaidi 18/04/2012 03:20


association Harkis  ou étier  vous  pendant la Grande Marches  DES  HARKIS  de Montpellier a Paris, Honte a vous, maintenant vous parler tous de reconnaisance.

Amine 09/04/2012 19:14


Bonsoir ,


Le Kiné Nicolas SARKOZY au chevet des Harkis le samedi 14 avril 2012  à Rivesalts.


Un peu de pommade aux Harkis à Rivesalts pour essayer de convaincre cette communauté de voter SARKOZY .


Monsieur Nicolas SARKOZY , au lieu d'essayer de draguer les Harkis ,essayez plûtot de convaincre toutes ces personnalité gaullistes qui vous ont interdit de tenir votre votre engagement de
reconnaître la responsabilité de l'état Français dans le drame vécu par les Harkis.


Nous majoritairement ,nous allons donner une chance au parti socialiste de faire ce que vous n'avez pas fait durant 5 ans.


Ils ont un peu plus de liberté par rapport à de GAULLE ,et à son image


Nous jugerons en fonction des actes tenus à notre égard , de la même manière à la fin du quinquennat .


Ne perdez surtout pas votre temps ,notre jugement à votre encontre est sans appel ,sauf une reconnaissance dans la dernière ligne droite.


Il n'y a que ceci qui peut encore vous sauvez.


 


 

Belkacem 09/04/2012 14:35


En reponse a Toto sur mon commentaire, il exisite un registre qui repertorie les associations. Regardez bien dans le registre de la ville de thionville en moselle avant de raconter des aneries.
Et si vous n avez rien d autre de plus intelligent a dire, laissez la place a ceux ou celles qui desirent donner leur avis sur l article dont il est question ! Bonne journee !

ROSE de Harki 08/04/2012 21:56


Je ne voudrai pas passer pour une donneuse de cours de philo mais je l'ai dit sur ce même blog il y a bien longtemps que Mr Sarkosy Nicolas jouait sur les mots, il a dit " je veux reconnaître
l'abandon des Harkis....si je suis élu  " et non pas "je reconnaîtrai l'abandon des Harkis si je suis lu " ce n'est plus un mensonge dit de cette façon.


Ces énarques utilisent le damage des mots pour le fauteuil de l'Elysée. Après le 6mai 2012 à qui le tour ???  

lesharkissurleweb 08/04/2012 20:13


Je trouve votre initiative pleine d'espoir. Moi je n'ai pas cru dans la promesse de SARKOZY en 2007 même si j'ai voté pour lui.  Il était avec Chirac qu'il n'avait rien fait. Alors cette
fois ci je vais voter HOLLANDE pour voir. C'est un espoir de plus. La droite nous a planté parce qu'elle a un sacré problème avec le gaullisme. J'espère que les associations vont se fédérer.
Qu'elles soient de gauche ou de droite et défendre la cause des harkis et de leurs enfants. De 1962 à 1981 la droite était au pouvoir et elle nous a exclus. Hollande aura moins de difficultés
avec le gaullisme. Gageant qu'il tienne ses promesses. 


Voter SARKOZY c'est repartir pour cinq années de mépris supplémentaires. Moi je dis que je dis stop au cirque. 


Bonne soirée à toutes et à toutes.