Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Charte du Site

Ce Blog est un lieu de discussion et de débat ouvert à tous.

En déposant des réactions sur les différents articles ou commentaires des autres internautes, chacun apporte sa pierre au débat citoyen. Vous pouvez proposer vos articles par le biais du mail :

harki45@gmail.com

Une fois validé par l’équipe Mon Harki.com, l'article sera mis en ligne dans la catégorie appropriée et le débat que vous souhaitez initier pourra commencer. Tout article publié sur le site demeure sous l'entière responsabilité de son auteur et ses prises de positions n'engagent que lui. Cette prise de position est publique.

Pour être publié, un article doit être signé et ne peut donc pas être anonyme. Garant de la bonne tenue du blog, le modérateur veille au respect des thèmes abordés et se réserve le cas échéant le droit de ne pas publier un article. Les propos doivent se tenir dans la courtoisie et le respect mutuel. Donc apprenez à participer et à partager, l’intérêt d’un blog n’est pas de simplement de le lire, il s’enrichit aussi des interventions de la communauté y compris de vous !

Aux amis, même si vous n’êtes pas sûrs de votre français, allez au-delà de vos appréhension… vous êtes les bienvenus chez nous. Pour conclure, ne reprochez pas au gestionnaire du blog, le comportement des participants. Ne reprochez pas aux rédacteurs du blog de ne pas répondre à vos questions, rien ne les y oblige. L’équipe vous remercie et vous souhaite bon débat.

Nos objectifs et nos actions : Faire connaître officiellement l’histoire des Harkis trop longtemps occultée et falsifiée. Faire reconnaître les conditions de l’arrivée en métropole des Harkis et leurs familles. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance officielle de la responsabilité du gouvernement de 1962. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance morale de cette communauté sacrifiée et la réparation effective du préjudice subi

Pour devenir membre éditeur !

Vous avez un blog ou un site personnel. Vous êtes d'accord avec les objectifs du site Mon Harki.com et vous souhaitez participer à ses articles. Envoyez un mail en indiquant l'adresse et le nom de votre blog ou de votre site personnel ainsi que votre nom ou pseudo, puis après accord des membres du site nous officialiserons votre adhésion.

Emmanuel Macron représente-il une chance pour les Harkis ?

Les Harkis avaient dû attendre 2012 pour que le président Sarkozy reconnaisse la « responsabilité » de la France dans « l'abandon », quelques jours avant sa défaite à l'élection présidentielle. En septembre 2016, le président Hollande avait formellement reconnu « les responsabilités des gouvernements français dans l'abandon des harkis ».

De nombreuses questions interpellent les harkis qui attendront des réponses adaptées aux problèmes de leur quotidien. Emmanuel Macron peut-il « réconcilier les mémoires » de la guerre d’Algérie ?

*******************************************************

Veuillez trouver ci-après une pétition. Signez la pétition

Publié par M. Hacène ARFI

 

Nous publions ci-après le discours de M. Hacène Arfi lors de la cérémonie en hommage aux harkis à Saint Maurice de l'Ardoise.

 

 

Discours du 25 septembre 2012, à Saint Maurice.

50 années s’apprêtent à s’écouler
et nous ne voulons pas que ce temps soit celui de l’ignorance et de l’oubli.

 

Aujourd’hui comment aborderce douloureux passé quand celui-ci a été séquestré dans l’obscurité depuis plus d’un quart de siècle.

Comment aujourd’hui transmettre, une histoire méconnue, une histoire refoulée, déformée et qu’il convient de réhabilitée pour rendre honneur et dignité aux harkis.
A eux, eux qui ont payé de leurs fidélité un prix fort.

Celui d’abord de l’abandonaprès le 19 mars 1962 ou notre sang a flotté sur un véritable génocide.

50 ans après la blessure reste là !Comme si elle n’aurait jamais était soignée mais simplement cacher.

Aujourd’hui nous sommes rassemblésen ce 25 septembre 2012 pour rendre hommage aux Harkis qui ont choisis le camp de la France, et qui ont crus en elle, qui se sont battus pour elle, pour son idéal, pour ses valeurs, pour sa liberté et pour notre drapeau.
Nous devons égalementrappeler leur sacrifice, saluer leur patriotisme et faire perdurer leurs mémoires.
Depuis 1992, cela fait 20 ans, chaque années nous nous rassemblons ici dans ce lieu et chaque année nous nous engageons à ne jamais les oublier.

Mais aujourd’hui en ce 25 septembre2012, nous sommes également rassemblés pour marquer le 50eme anniversaire de l’arrivée des Harkis au camp de Saint Maurice l’ardoise.
Il y a 50 ans, à quelques mois d’intervalles venait de débarquer les premières familles dans ce lieu chargé de mémoire.
Ces famillesmarquées à jamais par les conditions de l’exile, ces familles qui avaient choisit la France et qu’ils on été contraints d’y vivre pour sauver leurs enfants.

Le récit, le récit de ces 14 annéespassées aux camps de Saint Maurice l’Ardoise pourrait nous faire croire à une autre époque, à un autre lieu et pourtant cela s’est passé ici en France à la fin du 20èmesiècle, dans une France, dans une Franceconsidérée comme le pays des droits de l’homme.


Dans une Franceprospère en logement, en travail , pays dans lequel qui voulait s’intégrer le pouvait.
Puis de très longues et interminables annéesvont passées et on connaitra l’ingratitude l’indifférence, et l’oubli qui fera place à l’abandon.
Considérés commeindésirables, des témoins gênants, des révélateurs de mauvaise conscience.

Heureusement, heureusement pourl’honneur de la France. Même si cela a était fait très tardivement Un hommeautrefois premier ministre et maire de Paris devenu président de la république, cet homme nous a tendu la main et nous a rendu hommage.

Je voudrais ici rappelerles paroles de Jaques Chirac un homme qui a tant fait pour les Harkis, agissant en tant que président de la République a déclaré le 25 septembre 2001 à l’Élysée.

« 
Notre devoir c’est la vérité, les anciens supplétifs, les Harkis et leurs familles ont étés victimes d’une terrible tragédie. Les massacrescommis en 1962 laisseront pour toujours l’empreinte irréparable de la barbarie.»
La France en quittant le sol algérien n’a pas sut sauver ses enfants cela doit être reconnut

Je profite de la présence de monsieur le Préfetpour rappeler que notre président de la république Mr François Hollande s’est engagé à travers un message très fort vis-à-vis de la communauté Harkis. Notamment la reconnaissanceappelons la comme on veut abandon, massacre ou génocide.

Mais cela ne peut se faire qu’à travers la voix parlementaire.
Nous sommes mobilisés et sensibilisés à travers ces paroles, à travers cette reconnaissance tant attendue
Nous allonsamplifier notre mobilisation, redoubler et continuer notre sensibilisation, nous allons tous contribuer pour que ces paroles se transmettent en acte.

Je profite également de la présence de notre nouveau député Monsieur Patrice Prat, notre ami l’enfant du pays qui a grandit avec nous.
Patricelors des élections législatives tu t’ai adressé a nous avec ton cœur.
Patricenous attendons beaucoup de toi, et tu as déjà toute notre confiance.

Monsieur le Préfet, Monsieur le Députéaidez nous ! Aidez nous à rompre avec la politique du mensonge et de l’abandon.
Aidez nous , aidez nousà renouer avec la politique de l’espérance.


Vive les Harkis vive la France !!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article