Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Charte du Site

Ce Blog est un lieu de discussion et de débat ouvert à tous.

En déposant des réactions sur les différents articles ou commentaires des autres internautes, chacun apporte sa pierre au débat citoyen. Vous pouvez proposer vos articles par le biais du mail :

harki45@gmail.com

Une fois validé par l’équipe Mon Harki.com, l'article sera mis en ligne dans la catégorie appropriée et le débat que vous souhaitez initier pourra commencer. Tout article publié sur le site demeure sous l'entière responsabilité de son auteur et ses prises de positions n'engagent que lui. Cette prise de position est publique.

Pour être publié, un article doit être signé et ne peut donc pas être anonyme. Garant de la bonne tenue du blog, le modérateur veille au respect des thèmes abordés et se réserve le cas échéant le droit de ne pas publier un article. Les propos doivent se tenir dans la courtoisie et le respect mutuel. Donc apprenez à participer et à partager, l’intérêt d’un blog n’est pas de simplement de le lire, il s’enrichit aussi des interventions de la communauté y compris de vous !

Aux amis, même si vous n’êtes pas sûrs de votre français, allez au-delà de vos appréhension… vous êtes les bienvenus chez nous. Pour conclure, ne reprochez pas au gestionnaire du blog, le comportement des participants. Ne reprochez pas aux rédacteurs du blog de ne pas répondre à vos questions, rien ne les y oblige. L’équipe vous remercie et vous souhaite bon débat.

Nos objectifs et nos actions : Faire connaître officiellement l’histoire des Harkis trop longtemps occultée et falsifiée. Faire reconnaître les conditions de l’arrivée en métropole des Harkis et leurs familles. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance officielle de la responsabilité du gouvernement de 1962. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance morale de cette communauté sacrifiée et la réparation effective du préjudice subi

Pour devenir membre éditeur !

Vous avez un blog ou un site personnel. Vous êtes d'accord avec les objectifs du site Mon Harki.com et vous souhaitez participer à ses articles. Envoyez un mail en indiquant l'adresse et le nom de votre blog ou de votre site personnel ainsi que votre nom ou pseudo, puis après accord des membres du site nous officialiserons votre adhésion.

Les engagements du Président

" Si le peuple français m'accorde sa confiance, je m'engage à reconnaître publiquement les responsabilités des gouvernements français dans l'abandon des harkis, le massacre de ceux restés en Algérie et les conditions d'accueil des familles transférées dans des camps en France" La France a un nouveau président François Hollande.

De nombreuses questions interpellent les harkis qui attendront des réponses adaptées aux problèmes de leur quotidien. Je tiens aussi à dire que nous serons très attentifs à la concrétisation des engagements de François Hollande.

*******************************************************

Monsieur le Président de la République François Hollande veuillez tenir vos promesses envers les familles de harkis. Signez la pétition

Publié par La fédération Nationale André Magino

 

Harkis, La fédération Nationale André Maginot contre le 19 Mars.

 

Ce que dit La Fédération nationale André Maginot sur son site :

 

Veuillez trouver, ci-dessous, le communiqué sur la loi du 19 mars 1962, qui sera examiné au Sénat le 23 octobre 2012.

 

Même si la mémoire fait appel à l’affectif, notre fédération, membre du Comité d’Entente des Associations Patriotiques. ne saurait ignorer nos frères d’armes, nos compatriotes, femmes, enfants, vieillards, qui ont été enlevés, torturés, assassinés, lors des mois qui ont suivi les accords signés le 18 mars 1962

 

Par respect de leurs souffrances, nous ne pouvons ni commémorer ni célébrer cette date.


un argumentaire du Général FOURNIER, publié dans le bull
par le Général Fournier

 

 

LOI sur le 19 mars 1962 ??!!

Une proposition qui divise les Français.

Le Comité d’Entente des Associations Patriotiques apprend avec surprise

que le Sénat va examiner, le 23 octobre 2012, une proposition de loi de

2002 visant à faire du 19 mars une journée nationale du souvenir et de

recueillement de la guerre d’Algérie et des événements en Tunisie et au

Maroc.

Aucune concertation n’a prévalu dans l'action menée par quelques

parlementaires et le Comité y voit un risque grave de division de la

communauté nationale.

Déjà en décembre 2001 le Secrétaire d’Etat aux anciens combattants avait

préconisé de ne pas retenir cette date, en raison de la forte opposition

d’une majorité d’associations d’anciens combattants, ce qui est toujours le

cas aujourd’hui.

Il rappelle qu'il existe déjà une journée nationale concernant cette période

de l'histoire, le 5 décembre. Un monument a été érigé au quai Branly.

Il rappelle que seules, deux associations, ont choisi le 19 mars pour leur

recueillement. C'est leur choix, cela n'a pas été le choix des présidents de

la Vème République y compris le Général de Gaulle et François Mitterrand.

Il rappelle que la loi du 28 février 2012, votée par la très grande majorité

des parlementaires, assure que la mémoire de TOUS les morts pour la

France est honorée le 11 novembre en même temps que la Victoire et la

Paix.

En conséquence le Comité représenté par les associations signataires

(représentant 1,5 millions membres) met en garde contre ce projet qui ne

peut que raviver des divisions anciennes que l'élan de tant de Français et

de parlementaires pour honorer tous ceux qui sont morts pour la France

avait fait oublier.

Le sérieux, la lucidité et le souci de l'intérêt général doivent l'emporter

pour qu'enfin le calme s'impose dans le souvenir de ces moments

douloureux de notre histoire nationale.

 

 

Ci-dessous un courrier type à l'attention des Sénateurs :

 

Madame la Sénatrice,
ou
Monsieur le Sénateur,


Le monde ancien combattant est particulièrement bouleversé depuis que la
Conférence des Président du Sénat a inscrit à l’ordre du jour la proposition de loi
« relative à la reconnaissance du 19 mars comme journée nationale du souvenir et
du recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la Guerre d’Algérie
et des combats en Tunisie et au Maroc », adoptée à l’Assemblée Nationale en 1ère
lecture le 22 janvier 2002.


La discussion prévue le 25 octobre prochain remet en cause la loi du 28 février
2012 qui prévoit d’honorer le 11 novembre tous les morts pour la France.
Voulez-vous créer une discrimination entre ceux qui ont combattu avant et
après le 19 mars ?


Voulez-vous que les cartes d’anciens combattants accordées après le 19 mars
jusqu’au 2 juillet soient restituées ?


N’oubliez pas que cette date correspond à la journée de la victoire du FLN en
Algérie !


En votant cette proposition de loi, vous allez créer une ambiguïté, une
incohérence, raviver des divisions anciennes et le trouble dans les consciences.
Cherchons à apaiser ces souffrances en réunissant tous les français, plutôt que de les
diviser.


Je vous prie de croire, au nom de tous les membres de mon association,
Monsieur le Sénateur ou Madame la Sénatrice, à l’assurance de mon profond respect.

Commenter cet article

hadj 16/10/2012 00:46


 cette date qui n'est pas à célèbrer par logique, ils convient de continuer de desserté les lieux de commémoration à cette date pour tous les combattants patriotes et leurs familles.


Par tradition politique de prendre des décisions contraires à l'opinion public n'est plus à exprimer,c'est devenu une norme, pour y ajouter la confusion.les valeureux  qui ont vécuent ces
moments douleureux de leur existance ne sont toujours pas entendu sur le sujet.


Une  décision contraire confortera la conviction que le gouvernement veut se rapprocher de l'état Algérien, des ditacteurs qui dirigent ce magnifique pays..