Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Charte du Site

Ce Blog est un lieu de discussion et de débat ouvert à tous.

En déposant des réactions sur les différents articles ou commentaires des autres internautes, chacun apporte sa pierre au débat citoyen. Vous pouvez proposer vos articles par le biais du mail :

harki45@gmail.com

Une fois validé par l’équipe Mon Harki.com, l'article sera mis en ligne dans la catégorie appropriée et le débat que vous souhaitez initier pourra commencer. Tout article publié sur le site demeure sous l'entière responsabilité de son auteur et ses prises de positions n'engagent que lui. Cette prise de position est publique.

Pour être publié, un article doit être signé et ne peut donc pas être anonyme. Garant de la bonne tenue du blog, le modérateur veille au respect des thèmes abordés et se réserve le cas échéant le droit de ne pas publier un article. Les propos doivent se tenir dans la courtoisie et le respect mutuel. Donc apprenez à participer et à partager, l’intérêt d’un blog n’est pas de simplement de le lire, il s’enrichit aussi des interventions de la communauté y compris de vous !

Aux amis, même si vous n’êtes pas sûrs de votre français, allez au-delà de vos appréhension… vous êtes les bienvenus chez nous. Pour conclure, ne reprochez pas au gestionnaire du blog, le comportement des participants. Ne reprochez pas aux rédacteurs du blog de ne pas répondre à vos questions, rien ne les y oblige. L’équipe vous remercie et vous souhaite bon débat.

Nos objectifs et nos actions : Faire connaître officiellement l’histoire des Harkis trop longtemps occultée et falsifiée. Faire reconnaître les conditions de l’arrivée en métropole des Harkis et leurs familles. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance officielle de la responsabilité du gouvernement de 1962. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance morale de cette communauté sacrifiée et la réparation effective du préjudice subi

Pour devenir membre éditeur !

Vous avez un blog ou un site personnel. Vous êtes d'accord avec les objectifs du site Mon Harki.com et vous souhaitez participer à ses articles. Envoyez un mail en indiquant l'adresse et le nom de votre blog ou de votre site personnel ainsi que votre nom ou pseudo, puis après accord des membres du site nous officialiserons votre adhésion.

Les engagements du Président

" Si le peuple français m'accorde sa confiance, je m'engage à reconnaître publiquement les responsabilités des gouvernements français dans l'abandon des harkis, le massacre de ceux restés en Algérie et les conditions d'accueil des familles transférées dans des camps en France" La France a un nouveau président François Hollande.

De nombreuses questions interpellent les harkis qui attendront des réponses adaptées aux problèmes de leur quotidien. Je tiens aussi à dire que nous serons très attentifs à la concrétisation des engagements de François Hollande.

*******************************************************

Monsieur le Président de la République François Hollande veuillez tenir vos promesses envers les familles de harkis. Signez la pétition

Publié par Info de l'Ambassade de France en Algérie

 

Ambassade de France en Algérie

Service des anciens combattants

BP 61

16035 HYDRA – ALGER

Tél. + 213 (0) 21 71 90 44

Fax + 213 (0) 21 71 90 45

onac-alger.jpg

 

Note de présentation

de l’activité du service des anciens combattants

 

 

1. La population concernée

 

Plus de 150 000 soldats algériens ont participé durant la seconde guerre mondiale à la lutte contre le nazisme. Ils ont pris une part essentielle, unanimement reconnue, à la victoire des forces alliées, notamment durant les campagnes de Tunisie, d’Italie, le débarquement de Provence ou encore les campagnes d’Alsace et d’Allemagne durant l’hiver 44-45.

 

Par la suite beaucoup de militaires algériens se sont engagés pour participer entre 1946 et 1954 au conflit indochinois.

 

Par ailleurs, 7 836 veuves sont actuellement pensionnées au titre du code français des pensions militaires. D’autres vont pouvoir bientôt l’être en vertu des nouvelles dispositions adoptées en 2007 par le gouvernement français qui ouvrent plus largement les droits à réversion, notamment pour les pensions militaires d’invalidité.


Enfin, 3 340 allocations versées à des victimes des « évènements d’Algérie » au sens de la circulaire n° 568 A du 22 août 1968 et, se substituant aux pensions de victimes civiles ne pouvant plus être concédées à des algériens ayant perdu la nationalité française après le 5 juillet 1962.

 

En tout, la population ressortissante du code français des pensions militaires d’invalidité aujourd’hui recensée en Algérie est de 35 829.

 

 

2. Les services qui sont offerts à cette population à compter du 15 octobre 2008

 

Cette population vieillissante est essentiellement d'origine rurale. Elle est parfois démunie devant la complexité de certaines démarches administratives nécessaires pour bénéficier des droits prévus par la législation française, actuellement en pleine évolution.

 

Le premier service mis en place est donc celui consistant à offrir des consultations administratives et sociales.

 

Classiquement, ce service procèdera à un bilan individualisé, en langue arabe si nécessaire, de la situation des demandeurs et mettra en place les procédures correspondantes :

 

demandes de carte du combattant

demandes de retraite du combattant

demandes d'aggravation de pension militaire d’invalidité

demandes de réversion de pension militaire d’invalidité

demandes de réversion de pension militaire de retraite

demandes d'aide financière sur les fonds sociaux de l'Office National des Anciens Combattants :

140 000 € par an environ

demandes de prise en charge de soins médicaux au titre de l’article L 115 du code des pensions militaires d’invalidité pour les titulaires d’une PMI.

 

Cette activité se traduit par un nombre de visiteurs qui peut être évalué, à 20 000 personnes par an au minimum.

 

Par ailleurs, cette cellule traite le courrier émanant des ressortissants algériens (80 000/an environ).

 

En deuxième lieu, a été mis en place, à compter du 15 novembre 2008, un service de conseils et de consultations dans le domaine médical.

 

 

Nota : ces prestations sont assurées à Alger dans les nouveaux locaux du service livrés le 13 octobre 2008. Celles à caractère administratif et social, le sont aussi lors de sessions délocalisées auprès des consulats généraux de France à Oran et Annaba (6 jours par mois).

 

 

Ces deux prestations qui étaient interrompues depuis 1994 – consultations administratives et sociales d'une part, conseils, expertises et consultations dans le domaine médical d'autre part – complètent le suivi de l'appareillage orthopédique des mutilés de guerre, assuré depuis septembre 2004 et qui s’appuie sur une convention signée avec l’Office algérien de l’Appareillage de Personnes Handicapées (500 personnes environ).

 

Par ailleurs, la nouvelle infrastructure poursuit l'action déjà menée dans le domaine de l'entretien des nécropoles militaires, et notamment des sites du Petit Lac à Oran et du cimetière marin de Mers el Kébir et réunissant plus de 11 000 sépultures militaires.

 

Enfin, l’action du service s'inscrit bien évidemment dans le nouveau contexte créé par les mesures de revalorisation adoptées par le parlement français en 2007 et en 2010 et qui se sont traduites, en Algérie, par le quadruplement des retraites du combattant et des pensions militaires d'invalidité et de retraite (62 millions d’euros par an environ).

Commenter cet article

mamar 06/07/2017 07:55

bonjour,
c'est toujours le mime refrain monotone,pendant la campagne électorale,tous sont avec les harkis,vous oublier trop souvent leurs enfants qui souffrent terriblement et oui en 2017 en francs de persécutions d'insultes ,d'humiliation de la part d'algérien immigrés et de personnes récemment venues du bled ,que devons nous faire continuellement subir ?
nous vous demandons d'agir ,l'indépendance de l’Algérie à quoi a t'elle servie ?
vue qu'ils sont tous fiers du bled ,et qu'ils possèdent des maisons à faire pâlir un européen.
je ne vous parle même pas coté employeur ,nous sommes traités comme des moins que rien ,aucune considération !!
fier de mes parents d'avoir suivit la France,fier d’être français.(l'histoire nous donne -t-elle enfin raison?)
à vous de nous démontrer et prouver que nous méritons ,respect ,honneur et dignité !!!

Ammar 06/05/2016 18:08

ابي كان حركي و مات في معركة كان يقاتل فيها مع الجيش الفرنسي ارسلنا ملفات و حاولنا التواصل مع السفارة لكن لا جدوى

adel 29/07/2017 20:59

Vous avez droit a la nationalité française a 100% mais il te faut un avocat .
contact moi au 0699391813 .

Ammar 06/05/2016 18:03

Mon pere mort pour la france mais nous rien recu comme pension nous contactons l'ambassade francaise en algerie mais aucune repense

boukhalfa salah 20/03/2016 15:38

gmc

ameur 23/07/2015 14:49

Mon père est titulaire d'une pension d'ancien combattant de la 2ème GM.Il n'a pas perçu un trimestre en 2012,2013,2014 et 2014,malgré nos insistances au prés des services de la trésorerie,on arrive pas à avoir une réponse.

L'équipe Mon Harki.com 23/07/2015 16:12

Bonjour, je vous propose d'écrire à l'ambassade et en copie au ministère des anciens combattants. Précisez que vous allez faire appel à un avocat. Cordialement