Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Charte du Site

Ce Blog est un lieu de discussion et de débat ouvert à tous.

En déposant des réactions sur les différents articles ou commentaires des autres internautes, chacun apporte sa pierre au débat citoyen. Vous pouvez proposer vos articles par le biais du mail :

harki45@gmail.com

Une fois validé par l’équipe Mon Harki.com, l'article sera mis en ligne dans la catégorie appropriée et le débat que vous souhaitez initier pourra commencer. Tout article publié sur le site demeure sous l'entière responsabilité de son auteur et ses prises de positions n'engagent que lui. Cette prise de position est publique.

Pour être publié, un article doit être signé et ne peut donc pas être anonyme. Garant de la bonne tenue du blog, le modérateur veille au respect des thèmes abordés et se réserve le cas échéant le droit de ne pas publier un article. Les propos doivent se tenir dans la courtoisie et le respect mutuel. Donc apprenez à participer et à partager, l’intérêt d’un blog n’est pas de simplement de le lire, il s’enrichit aussi des interventions de la communauté y compris de vous !

Aux amis, même si vous n’êtes pas sûrs de votre français, allez au-delà de vos appréhension… vous êtes les bienvenus chez nous. Pour conclure, ne reprochez pas au gestionnaire du blog, le comportement des participants. Ne reprochez pas aux rédacteurs du blog de ne pas répondre à vos questions, rien ne les y oblige. L’équipe vous remercie et vous souhaite bon débat.

Nos objectifs et nos actions : Faire connaître officiellement l’histoire des Harkis trop longtemps occultée et falsifiée. Faire reconnaître les conditions de l’arrivée en métropole des Harkis et leurs familles. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance officielle de la responsabilité du gouvernement de 1962. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance morale de cette communauté sacrifiée et la réparation effective du préjudice subi

Pour devenir membre éditeur !

Vous avez un blog ou un site personnel. Vous êtes d'accord avec les objectifs du site Mon Harki.com et vous souhaitez participer à ses articles. Envoyez un mail en indiquant l'adresse et le nom de votre blog ou de votre site personnel ainsi que votre nom ou pseudo, puis après accord des membres du site nous officialiserons votre adhésion.

Les engagements du Président

" Si le peuple français m'accorde sa confiance, je m'engage à reconnaître publiquement les responsabilités des gouvernements français dans l'abandon des harkis, le massacre de ceux restés en Algérie et les conditions d'accueil des familles transférées dans des camps en France" La France a un nouveau président François Hollande.

De nombreuses questions interpellent les harkis qui attendront des réponses adaptées aux problèmes de leur quotidien. Je tiens aussi à dire que nous serons très attentifs à la concrétisation des engagements de François Hollande.

*******************************************************

Monsieur le Président de la République François Hollande veuillez tenir vos promesses envers les familles de harkis. Signez la pétition

Publié par Le petit harki

Dans les choses de la politique et surtout de l'histoire, il y a des héritages auxquels on ne peut pas renoncer. Vous comprendrez à travers cette phrase bien évidemment l’histoire des harkis !

 

Ci-dessous l’article paru dans le quotidien « La République du Centre » du 3 novembre 2014 met en exergue deux personnes ayant participé à ce conflit sans réellement pu échanger sur leur parcours.

Dossier-2014 0228 

 

Dossier-2014 0232

 

Dossier-2014 0234

 

Dossier-2014 0235

 

Dossier-2014 0237

 

image2

Un héritage fait de chiffres mais aussi de tragédies et d’oublis. Dans ce vaste mouvement de flux et de reflux, tous n’ont pas été à égalité plus particulièrement les harkis et leurs familles.

 

Certains plus que d'autres ont alors vu s'éloigner avec plus de douleur ces héritages dont le temps n'efface pas la mémoire…

 

Le XXIe siècle a commencé il y a 14 ans et sans que le dossier harki ait pu été clore. Cinquante deux ans après l'indépendance, aujourd’hui les harkis ont tous compris que l'histoire ne leur rendra pas totalement justice car la loi, quelle que soit sa force, ne leur rendra ni justice ni leur histoire.

 

Mais les politiques n'ont pas achevé ce chantier. Elle n'a pas dit avec force sa reconnaissance des souffrances éprouvées et des sacrifices endurés. Elle n'a pas encore corrigé ce sentiment d'abandon dans lequel se sont sentis enfermées tant de familles harkis.

Commenter cet article

tom 08/12/2014 22:25


Bonsoir à toutes et tous,


Ce pauvre monsieur Saighi Djabbalah , n'a rien compris, ils ont que ce mot là dans la geuele ( harki= traitre ), ils sont trés limités dans l'expression et le vocabulaire.


Vous avez que des marionnettes au pouvoir, et ils vont bientôt devenir les nouveaux Harkis de FaFA, et des Américains, sans ça, ils vont passer à la trappe


.


Daech est aux Frontiéres.

L'équipe Mon Harki.com 09/12/2014 06:52

Pas de provocation monsieur Tom soyez humble et montrez l'exemple dans le débat. Le débat ne doit pas aller sur le terrain de la rancœur mais celui de la compréhension non partisane.

Saïghi Djaballah 08/12/2014 13:43


Un traitre, restera un tritre même aux yeux de ses commanditaires. Que voulez-vous?!!! c'est la loi de la nature.

L'équipe Mon Harki.com 08/12/2014 19:11

Mon cher Saighi il a falloir revoir ton analyse. L'Afrique du Nord était un département français jusqu'en 1962. Donc tous étaient français à moins que je me trompe. Bon on va pas refaire le monde vous avez une conception très limitée sur le mot traître. Je ne suis pas contre l'indépendance lorsque celles-ci est juste. Si vous avez des remarques faite le auprès des responsables de l'époque n'allez pas dire que des vieux bergers devenus harkis qu'ils étaient des traîtres je crois que vous n'avez rien compris. Regardez ce qu'il se passe en Irak, en Syrie et ailleurs tous sont originaires de leurs pays mais ils se combattent, c'est quand même bizarre !

L'équipe Mon Harki.com 08/12/2014 19:11

Vous avez une conception de la traîtrise Monsieur qui un peu err

tom 05/11/2014 19:13


Bonsoir à tous et toutes,


Oui effectivement les politiques n'ont rien fait pour rendre justice aux Harkis, à qui la faute.


Aux Associations de Harkis, elles sont tellement divisées, et le pouvoir en proffite pour régner.


Il faut du sang neuf dans le monde Associatifs Harki, que ceux qui sont atteinds par l'usure s'en aillent, qu'ils laissent la place à d'autres pour essayer de relancer le mouvement.


C'est une honte, ils sont toujours là , inertes comme des morts vivants, mais ils ne bougent pas.


Qu'ils aient au moins la décence de s'en aller, pour permettre aux autres de reprendre le flambeaux.