Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Charte du Site

Ce Blog est un lieu de discussion et de débat ouvert à tous.

En déposant des réactions sur les différents articles ou commentaires des autres internautes, chacun apporte sa pierre au débat citoyen. Vous pouvez proposer vos articles par le biais du mail :

harki45@gmail.com

Une fois validé par l’équipe Mon Harki.com, l'article sera mis en ligne dans la catégorie appropriée et le débat que vous souhaitez initier pourra commencer. Tout article publié sur le site demeure sous l'entière responsabilité de son auteur et ses prises de positions n'engagent que lui. Cette prise de position est publique.

Pour être publié, un article doit être signé et ne peut donc pas être anonyme. Garant de la bonne tenue du blog, le modérateur veille au respect des thèmes abordés et se réserve le cas échéant le droit de ne pas publier un article. Les propos doivent se tenir dans la courtoisie et le respect mutuel. Donc apprenez à participer et à partager, l’intérêt d’un blog n’est pas de simplement de le lire, il s’enrichit aussi des interventions de la communauté y compris de vous !

Aux amis, même si vous n’êtes pas sûrs de votre français, allez au-delà de vos appréhension… vous êtes les bienvenus chez nous. Pour conclure, ne reprochez pas au gestionnaire du blog, le comportement des participants. Ne reprochez pas aux rédacteurs du blog de ne pas répondre à vos questions, rien ne les y oblige. L’équipe vous remercie et vous souhaite bon débat.

Nos objectifs et nos actions : Faire connaître officiellement l’histoire des Harkis trop longtemps occultée et falsifiée. Faire reconnaître les conditions de l’arrivée en métropole des Harkis et leurs familles. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance officielle de la responsabilité du gouvernement de 1962. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance morale de cette communauté sacrifiée et la réparation effective du préjudice subi

Pour devenir membre éditeur !

Vous avez un blog ou un site personnel. Vous êtes d'accord avec les objectifs du site Mon Harki.com et vous souhaitez participer à ses articles. Envoyez un mail en indiquant l'adresse et le nom de votre blog ou de votre site personnel ainsi que votre nom ou pseudo, puis après accord des membres du site nous officialiserons votre adhésion.

Emmanuel Macron représente-il une chance pour les Harkis ?

Les Harkis avaient dû attendre 2012 pour que le président Sarkozy reconnaisse la « responsabilité » de la France dans « l'abandon », quelques jours avant sa défaite à l'élection présidentielle. En septembre 2016, le président Hollande avait formellement reconnu « les responsabilités des gouvernements français dans l'abandon des harkis ».

De nombreuses questions interpellent les harkis qui attendront des réponses adaptées aux problèmes de leur quotidien. Emmanuel Macron peut-il « réconcilier les mémoires » de la guerre d’Algérie ?

*******************************************************

Veuillez trouver ci-après une pétition. Signez la pétition

Publié par L'équipe Mon Harki.com

 

Harkis, le fatalisme de Tahar B. un ancien harki.

 

Harkis--samedi-26-septembre-2009-001.jpgInterview de Tahar B. (ancien harki) par Mon Harki.com.

 

« J'ai beaucoup travaillé, mais personne ne s'est occupé de nous » confie, fataliste, Tahar B., 80 ans et porte drapeaux des Harkis du Loiret ».

 

« A nos parents on leur a donné des fusils pour qu'ils se battent, aujourd'hui ils ne veulent pas nous donner des outils pour travailler » s'indigne son fils Ali, 42 ans.

 

Dans cette famille exemplaire de français musulmans, installée à Saint Jean de Braye dans l'agglomération orléanaise, des années lumières séparent le discours de l'ancien de celui de son fils, R'miste.

 

Au silence résigné du patriarche, le fils répond, dans le calme, par une révolte des mots.

 

Car, ici, comme dans tous les foyers de la communauté, la nouvelle génération, entend, par sa voix, que 48 ans après, justice soit rendue à nos parents (la responsabilité de l'état français).

 

Si Tahar B., s'évertue à calmer l'impulsivité de son fils, il avoue cependant sa déception face à autant de promesses non tenues.

 

Monsieur Tahar B. a servi dans l’armée française en tant que supplétif au groupe mobile de sécurité n° 51, implanté à Saint Arnaud ( Sétif, Algérie ), en qualité de garde, du 10 mars 1956 au 31 décembre 1958 et en qualité de brigadier, du 1er janvier 1959 au 9 juillet 1962. Il eut citation et bonnes notes de la délégation régionale des G.M.S. par l’inspecteur en date du 10 juin 1958 pour sa bonne conduite lors de l’opération du 15 avril 1958. Ancien dans le G.M.S., garde éprouvé, il s’est très brillamment comporté lors de l’accrochage du 15 avril 1958 à Djémana. Après les évènements d’Algérie, il fut rapatrié en métropole en 1962. Son épouse avec ses enfants trouvèrent asile au camp de Rivesaltes de sinistre mémoire. Mais l’histoire voulut que la famille s’installasse à Orléans, plus exactement à la cité de l’Herveline dans la commune de Semoy.

 

« Nous sommes des immigrés de l'intérieur » s'indigne Tahar, qui se souvient avec émotion des camps ghettos, des difficultés de la scolarités « où nous étions victimes de racisme et de ségrégation ».

 

Ces faux espoirs, Tahar, n'est pas le seul à les déplorer. Beaucoup d'autres, comme lui dans le Loiret, ont cru que la France allait, sinon leur tendre la main, du mois reconnaître leur fidélité tout d'abord et ensuite la responsabilité de l'état français.

 

En vain.

 

48 ans après son arrivé en métropole, Tahar, comme d'autres, n'a seul témoignages de reconnaissance son histoire et toujours dans l'attente, comme d'autres, de décorations.

 

Aujourd’hui, Tahar B. estime qu'il serait juste de rendre hommage à ses services et à son action par l'attribution d'une décoration. Monsieur Tahar Boukhetache est membre de l’office national des anciens combattants et des victimes de guerre dans la commission solidarité. Il est également membre et porte drapeaux de l’association 2ID-Harkis du Loiret depuis 1987 et vice-président de d'une association culturelle depuis 2005, 

sans compter les années passées avec d'autres associations comme UNTFMONAA (Union Nationale des Travailleurs Français Musulmans d’Origine Nord-Africaine et leurs Amis) présidée par M Benkouda, officier des Sapeurs Pompiers de Draguignan où bien l’UNHAS présidée par M Kafi.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

dahbia 03/12/2010 14:53



Bonjour


Il va falloir arrêter de pleurer maintenant et passer à l'étape supérieure



LE VAROI 30/11/2010 09:26



bonjour


a l'intention de monsieur tahar bouchetache et d'autres menbres de notre communautés


il faut rendre hommage a des personnes juste ;serviable pour la communauté et ouvert aux autres, _80ans il merite les honneurs en
2012 POUR LE 50eme ANNIVERSAIRE DE NOTRE ARRIVEES EN METROPOLE ?


il y a aussi les JUSTE DE NOTRE CAUSE ?


exemple pour le village de Ongles 04


ils faudraient rendre hommage au village de Ongles pour 2012 pour le travail de memoire dans ce petit village


la creation d'une exposition permanente sur notre histoire


ILS ARRIVENT DEMAIN ? ongles a acceuille les familles de harkis de 1962 a 1971


l' histoire d'un hameau de forestage des basse alpes et le centre de preformation professionnelle ongles ,education d'un milliers d'enfants de harkis


aprés sa fermeture en 1975 ? PUIS ouverture d'un centre pour enfants de harkis dans le departement de la nievre " chantenay st herbert '


le lieu de ongle est plein de souvenir , histoire ,memoire ,car ces rendre hommage au lt Duran qui a protegé sa harka et l'aida a s'installé dans ce petit village du sud de la france ,ONGLES a
ete le premier hameau de forestage de provence , un village de 300 HABITANTS ?qui abrite
dans son chateau un musée dedié a notre histoire  pour demain, depliant touristique , fait partie  des musées des alpes...LIEU DE RENCONTRE SUR NOTRE HISTOIRE ?COLLOGUE ?


alors pour 2012 il  faudra rendre hommage a ce lieu et toute ces personnes anonyme qui ont oeuvrés pour notre  histoire ,


monsieur le maire de ongles Pecoul et madame Drechou 1adjoint au maire chargé du musée des harkis de Ongles meritent nos honneur en 2012


mail du village de Ongles : mairie.ongles@wanadoo.FR



yamina 29/11/2010 16:57



M: BOUCKETACHE TAHAR EST UN HARKI DEVOUÉ A CETTE CAUSE. Il REPOND TOUJOURS PRESENT DEPUIS DES ANNÉES AU SEIN DES ASSOCIATIONS DES HARKIS. UN GRAND HOMMAGE DOIT LUI ETRE RENDU POUR
CETTE ANCIEN COMBATTANT DE LA GUERRE D´ALGERIE, UN DES PLUS ANCIENS ENCORE EN VIE A 80 ANS!!!!!!!!!!!!!IL MERITE LA LEGION D´HONNEUR POUR SON IMPLICATION AUPRES DE L ARMEE
FRANCAISE!!!!!!!!!!MESSIEURS DU GOUVERNEMENT N´OUBLIEZ PAS LA COMMUNAUTE HARKI!!!!!!!!!!!!Y EN A MARRE DES OUBLIES DE L´HISTOIRE DEPUIS 48 ANS!!!!!!!!!!!!!!YAMINA FILLE DE HARKI EN
MOSELLE.



Bélka 29/11/2010 08:47



Monsieur Tahar B , Ancien Harki est un exemple à suivre pour la communauté Harkie , il a toujours eu le sens du devoir envers tous ces concitoyens, il est très digne et très respecter pour sa
droiture dans l'Agglomération Orlèanaise  .Il est le porte drapeau des Harkis du Loiret .De plus , lors de décès ,il est la première personne à laquelle beaucoup d'entre nous et aussi
d'autres musulmans de toutes origines font appel pour l'inhumation des défunts  suivant le rite musulman . C'est un homme tolérant , ouvert , et très apprécié  qui est toujours prêt à
se mettre  au service de son prochain quel-qu'il soit sans tenir compte ni de son origine ,ni de sa couleur de peau .Pour tous ceux qui le connaissent ,il est un homme remarquable.



Rose de Harki 29/11/2010 01:38



Je comprends l'impulsivité du fils de Mr B. Tahar (Harki) mais elle ne servira qu'à faire travailler la femme de ménage du Tribunal, plus il y a du monde à juger plus elle a du travail et ce
travail n'est pas pour nous les filles de Harkis sans emplois, car notre passeport emploi ne s'emploi pas à nous employer.