Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Charte du Site

Ce Blog est un lieu de discussion et de débat ouvert à tous.

En déposant des réactions sur les différents articles ou commentaires des autres internautes, chacun apporte sa pierre au débat citoyen. Vous pouvez proposer vos articles par le biais du mail :

harki45@gmail.com

Une fois validé par l’équipe Mon Harki.com, l'article sera mis en ligne dans la catégorie appropriée et le débat que vous souhaitez initier pourra commencer. Tout article publié sur le site demeure sous l'entière responsabilité de son auteur et ses prises de positions n'engagent que lui. Cette prise de position est publique.

Pour être publié, un article doit être signé et ne peut donc pas être anonyme. Garant de la bonne tenue du blog, le modérateur veille au respect des thèmes abordés et se réserve le cas échéant le droit de ne pas publier un article. Les propos doivent se tenir dans la courtoisie et le respect mutuel. Donc apprenez à participer et à partager, l’intérêt d’un blog n’est pas de simplement de le lire, il s’enrichit aussi des interventions de la communauté y compris de vous !

Aux amis, même si vous n’êtes pas sûrs de votre français, allez au-delà de vos appréhension… vous êtes les bienvenus chez nous. Pour conclure, ne reprochez pas au gestionnaire du blog, le comportement des participants. Ne reprochez pas aux rédacteurs du blog de ne pas répondre à vos questions, rien ne les y oblige. L’équipe vous remercie et vous souhaite bon débat.

Nos objectifs et nos actions : Faire connaître officiellement l’histoire des Harkis trop longtemps occultée et falsifiée. Faire reconnaître les conditions de l’arrivée en métropole des Harkis et leurs familles. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance officielle de la responsabilité du gouvernement de 1962. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance morale de cette communauté sacrifiée et la réparation effective du préjudice subi

Pour devenir membre éditeur !

Vous avez un blog ou un site personnel. Vous êtes d'accord avec les objectifs du site Mon Harki.com et vous souhaitez participer à ses articles. Envoyez un mail en indiquant l'adresse et le nom de votre blog ou de votre site personnel ainsi que votre nom ou pseudo, puis après accord des membres du site nous officialiserons votre adhésion.

Les engagements du Président

" Si le peuple français m'accorde sa confiance, je m'engage à reconnaître publiquement les responsabilités des gouvernements français dans l'abandon des harkis, le massacre de ceux restés en Algérie et les conditions d'accueil des familles transférées dans des camps en France" La France a un nouveau président François Hollande.

De nombreuses questions interpellent les harkis qui attendront des réponses adaptées aux problèmes de leur quotidien. Je tiens aussi à dire que nous serons très attentifs à la concrétisation des engagements de François Hollande.

*******************************************************

Monsieur le Président de la République François Hollande veuillez tenir vos promesses envers les familles de harkis. Signez la pétition

Publié par Le petit harki

 

Harkis, ni la droite ni la gauche n'ont réglé la question de ces oubliés de l'histoire...

 

 

Quand des enfants de harkis jeûnent depuis plusieurs mois en plein Paris, ou d'autres font la grève dans l'indifférence générale, sauf du Front national qui multiplie hommages et éditoriaux. Malgré les promesses non tenues ou les promesses qui n'engagent que ceux qui les reçoivent le scénario ne doit pas nous orienté à adhérer aux extrêmes. Même si le FN fait un travail de proximité et de vouloir lever les tabous, il est hors de question de se faire pêcher là où on ne doit pas mettre les pieds.

 

Rappelez-vous du rapport de la Cour des comptes de 1995 sur la délégation aux rapatriés mettait en lumière le curieux mélange de clientélisme, de culpapilité et de mépris qui n'a cessé de présider, depuis 1962, à la gestion de la question rapatriés.

 

On y retrouve tout le drâme des quelques 150 000 héritiers de ces oubliés de l'histoire que sont les harkis, musulmans d'Algérie ayant choisi la France pendant la guerre d'indépendance mais très vite abandonnés par elle, soit à la vengeance mortelle du FLN en 1962, soit, pour les rescapés évacués en métropole, à l'humiliation de camps ghettos où ils ont été assignés à résidence pendant vingt ans et dont ils ne sont sortis que par la révolte.

 

Exclus de toute pension, car ils n'avaient pas le statut militaire, les harkis n'ont obtenus qu'en 1994 une allocation forfaitaire par famille et en 2005 un solde de tout compte.

 

Leurs enfants, mal scolarisés, héritiers de la double image de traîtres (à l'Algérie) et de témoins d'une histoire gênante (en France), cumulent tous les handicaps.

 

Jacques Chirac leur avait promis des emplois réservés en 1991;  ces emplis on été réedités en 2010 par la MIR mais jusqu' à présent n'a jamais institué que de vagues aides à l'embauche sans efficacité réelle.

 

Ni la droite ni la gauche n'ont jamais pris au sérieux les revendications pourtant régulièrement appuyées pas les associations de harkis.

 

Quant aux remèdes aux dysfonctionnements pour aider les harkis se résument à un choix cornélien, appliquer tout simplement à un choix restrictive, au risque de favoriser la démagogie de l'extrême droite ou faire discrètement passer l'éponge par les parlementaires en modifiant la loi.

 

Dans ce paysage tumultueux, l'heure des choix ne peut être encore longtemps reportée...

Commenter cet article

Belkacem 27/04/2011 13:48



Bonjour,


Pour ma part, j'ai toujours été sceptique sur la capacité des associations à défendre la communauté. Mais je ne critique pas ceux qui font quelque chose, déjà qu'il n'y a pas grand chose chez
nous.


Les partis politiques, surtout à l'époque du RPR, ont instrumentalisé nos parents et les associations. Cette tactique ayant été usée avec le temps, une autre tactique est à l'oeuvre. Mettre des
gens de chez nous sur des strapontins ministériels... Résultat, le problème de nos parents est aujourd'hui au point mort, en stand by... Bravo Chichi, bravo Sarko ! ! ! !



khalidor 26/04/2011 16:58



bonjour karim,brahim et à toutes et tous.j'entends bien ton analyse brahim et karim,mais ou est la justice et la reconnaissance de nos parents depuis plus de 45 ans maintenant,la plupart de nos
valeureux anciens combattant sont décèdés ou vont décèdés car personne n'est éternel !je suis ,actuellement,très remonté contre ce gouvernement et ces gouvernements qui se sont successivement
renvoyés la problèmatique harkis,car pour eux nous sommes,apparemment,leurs

karim.belam@aol.com 26/04/2011 16:16



Je suis à 100% d'accord avec Brahim. Trés bonne analyse.


En ce qui concerne les associations, la communauté harkie a longtemps été orpheline.


Aujourd'hui, j'ai un peu d'espoir avec le travail que font certaines associations. En ile de france, ils ont l'air d'être efficace. Et puis, je pense au Comité harkis et vérité qui mène un
travail dans le domaine de la justice qui m'impressionne. J'ai du mal à croire que ce sont des enfants de harkis qui dirige un truc pareil.


Je pense que notre salut passe par la Justice, pas par les partis politiques. La communauté harkie a déjà donné... et trop donnée sur ce registre.


Vive la justice...



Brahim 26/04/2011 16:07



Bonjour à tous,


Je trouve vos échanges interessants. Mais je partage l'avis que le FN ne peut être une réponse pour les harkis, leurs familles ou pour les petites gens en général. C'est vrai que la droite comme
la gauche n'ont pas été à la hauteur des attentes de nos parents. Comme enfant de harki, j'en veux surtout à la droite qui a vendu à nos parents et à leurs enfants des promesses jamais tenues.
Cela a fait beaucoup de dégats chez les enfants de harkis. Beaucoup ont attendu après les promesses de Chirac et de Sarko. Ils n'ont jamais rien vu venir. La douleur a été encore plus forte aprés
20 ans d'attentes. Résultat, beaucoup de ces enfants de harkis qui ont entre 45 et 50 ans sont aujourd'hui dépressifs ou à l'HP.


Avec cette stratégie de promesses et de misérabilisme, la droite est parvenu à neutraliser voir à détruire toute les tentatives de construction d'association forte et puissante pour nous
défendre. Et pour cautionner cet état de fait, la droit n'a pas hésité à nommer au gouvernement des gens qui se présentent comme des défenseurs de la cause harkie. Pourtant, leur présence au
gouvernement n'a jamais rien changé à notre malheur. Bien au contraire...


L'avenir de notre mémoire et de notre mémoire ne dépend que de nous. Surtout pas d'une formation politique comme le FN...


Amitiés à tous.


Brahim
Fils de harkis habitant à Nantes



safras 26/04/2011 08:05



bonjour à tous


Hacène, sauf erreur, cette reconnaissance a été demandée à de multiples reprises depuis bientôt 50 ans et, comme le rappelle la photo sur ce site un certain Nicolas Sarkozy en avait fait la
promesse solennelle lors de sa campagne en 2007


comme il ne l'a pas tenu alors qu'il en a tous les moyens maintenant qu'il est président, qu'est-ce qui empêche n'importe quel candidat de refaire cette même promesse aujourd'hui ?


je dis simplement qu'il reste 1 an à Nicolas Sarkozy pour tenir sa promesse (nous ne lui rappelons régulièrement par courrier et mail) et qu'à défaut de nombreux pieds-noirs et enfants de
pieds-noirs voteront FN, parti qu'il faut arrêter de diaboliser (il n'y aurait pas de guerre civile, alors que si Nicolas Sarkozy continue dans cette voie, il y a un risque)


amitiés


éric