Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Charte du Site

Ce Blog est un lieu de discussion et de débat ouvert à tous.

En déposant des réactions sur les différents articles ou commentaires des autres internautes, chacun apporte sa pierre au débat citoyen. Vous pouvez proposer vos articles par le biais du mail :

harki45@gmail.com

Une fois validé par l’équipe Mon Harki.com, l'article sera mis en ligne dans la catégorie appropriée et le débat que vous souhaitez initier pourra commencer. Tout article publié sur le site demeure sous l'entière responsabilité de son auteur et ses prises de positions n'engagent que lui. Cette prise de position est publique.

Pour être publié, un article doit être signé et ne peut donc pas être anonyme. Garant de la bonne tenue du blog, le modérateur veille au respect des thèmes abordés et se réserve le cas échéant le droit de ne pas publier un article. Les propos doivent se tenir dans la courtoisie et le respect mutuel. Donc apprenez à participer et à partager, l’intérêt d’un blog n’est pas de simplement de le lire, il s’enrichit aussi des interventions de la communauté y compris de vous !

Aux amis, même si vous n’êtes pas sûrs de votre français, allez au-delà de vos appréhension… vous êtes les bienvenus chez nous. Pour conclure, ne reprochez pas au gestionnaire du blog, le comportement des participants. Ne reprochez pas aux rédacteurs du blog de ne pas répondre à vos questions, rien ne les y oblige. L’équipe vous remercie et vous souhaite bon débat.

Nos objectifs et nos actions : Faire connaître officiellement l’histoire des Harkis trop longtemps occultée et falsifiée. Faire reconnaître les conditions de l’arrivée en métropole des Harkis et leurs familles. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance officielle de la responsabilité du gouvernement de 1962. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance morale de cette communauté sacrifiée et la réparation effective du préjudice subi

Pour devenir membre éditeur !

Vous avez un blog ou un site personnel. Vous êtes d'accord avec les objectifs du site Mon Harki.com et vous souhaitez participer à ses articles. Envoyez un mail en indiquant l'adresse et le nom de votre blog ou de votre site personnel ainsi que votre nom ou pseudo, puis après accord des membres du site nous officialiserons votre adhésion.

Emmanuel Macron représente-il une chance pour les Harkis ?

Les Harkis avaient dû attendre 2012 pour que le président Sarkozy reconnaisse la « responsabilité » de la France dans « l'abandon », quelques jours avant sa défaite à l'élection présidentielle. En septembre 2016, le président Hollande avait formellement reconnu « les responsabilités des gouvernements français dans l'abandon des harkis ».

De nombreuses questions interpellent les harkis qui attendront des réponses adaptées aux problèmes de leur quotidien. Emmanuel Macron peut-il « réconcilier les mémoires » de la guerre d’Algérie ?

*******************************************************

Veuillez trouver ci-après une pétition. Signez la pétition

Publié par Association 2ID-Harkis du Loiret

Nous publions ci-dessous un article de l'association 2ID-Harkis du Loiret :

 

Le 18 septembre dernier, le ministre délégué chargé des anciens combattants, Monsieur Kader Arif, recevait les représentants des associations d’anciens harkis pour faire le point.

 

Nous avions rendu compte ici de cette réunion (voir notre article du 5 octobre 2012 intitulé « les harkis reçus par Monsieur Kader Arif » ) et fait état des dossiers développés par le ministre (reconnaissance, mémoire, emploi et libre circulation) et de la méthode de travail qu’il préconisait.

 

Aujourd’hui, nous souhaitons faire quelques commentaires sur le contenu de cette réunion et redire que notre principale priorité est la reconnaissance de la responsabilité de la France dans l’abandon et le massacre des harkis, tout en recommandant une méthode de travail reposant sur la simplification et la participation des associations.

 

 

 

Notre priorité : la reconnaissance de la responsabilité de l’Etat français dans l’abandon et le massacre des harkis

 

Le ministre a recommandé de faire des priorités, et nous sommes d’accord avec lui. C’est pourquoi, nous proposons de mettre en avant la reconnaissance de la responsabilité de la France dans l’abandon et le massacre des harkis ainsi que dans l’échec de leur intégration dans la communauté nationale.

 

Et s’il fallait ne retenir qu’une seule revendication, ce serait celle-là.

 

Nous demandons également une adaptation des dispositions sur les injures et la diffamation : les lois des 23 février 2005 et 7 mars 2012, qui font référence aux formations supplétives, sont apparemment insuffisantes pour protéger les harkis et leurs familles.

 

Nous sommes également favorables à la promotion des enfants de harkis et demandons un effort particulier pour rétablir l’égalité des chances dont les enfants de harkis ont été privés.

 

S’agissant de la reconnaissance et du devoir de mémoire, nous considérons qu’ils sont déjà acquis (à travers notamment la journée d’hommage national du 25 septembre et la journée du 5 décembre) et qu’il convient simplement de les consolider.

 

En revanche, la libre circulation des harkis entre la France et l’Algérie et l’emploi à travers des dispositifs de droit commun ne font pas partie de nos revendications. La libre circulation ne concerne qu’une minorité de harkis. De plus, elle dépend de la volonté des autorités algériennes et a donc peu de chance d’aboutir. Quant aux mesures spécifiques en faveur de l’emploi, elles ont fait la preuve de leur inefficacité de par le passé, et desservent les enfants de harkis en en faisant des assistés et des privilégiés.

 

 

 

…et notre méthode de travail : simplifier et participer

 

Les politiques en direction des harkis ont toujours été éclatées dans divers ministères et conduites par différents services. Il en résulte un manque de lisibilité, une absence d’efficacité et un gaspillage de moyens.

 

Nous demandons, pour une meilleure articulation de ces politiques, un regroupement, au sein du ministère des anciens combattants, des attributions relatives aux harkis, et proposons, dans un souci d’efficacité et d’économie, de supprimer tous les services et organismes censés mettre en œuvre les politiques de l’Etat en faveur des harkis (Mission interministérielle aux rapatriés, service central de rapatriés…).

 

Nous souhaitons également être pleinement associés à la définition des politiques en direction des harkis et participer activement aux instances décisionnelles de notre pays en siégeant notamment :

 

au conseil d’administration de la Fondation pour la mémoire de la guerre d’Algérie, des combats du Maroc et de Tunisie,

au conseil d’administration de l’Office national des anciens combattants et de ses antennes départementales (en l’absence de nos parents trop âgés ou moins nombreux),

au Conseil économique, social et environnemental national et de ses délégations régionales,

au conseil d’administration de l’Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances (Acsé).

 

Enfin, nous proposons d’être des interlocuteurs privilégiés auprès des préfets et des services départementaux des anciens combattants pour l’application des politiques en direction des harkis.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Hocine 29/11/2012 21:52


Bonsoir à tous et à toutes,


Participons nombreux à la commémoration du 05 décembre, pour ne pas oublier tous les soldats Français morts, et tous les Harkis qui ont été lâchement assassinés en Algérie après le 19 mars 1962.


Laissons à ces martiens de la fnaca, et aux porteurs de valises du FLN la commémoration de cette date maudite du 19 mars 1962, et j'espère qu'ils ferons d'horribles cauchemars et que les cadavres
des harkis assassinés hanterons à jamais leurs nuits.

Haméd 29/11/2012 21:36


Bonsoir,


le Conseil constitutionnel a jugé conforme, la loi faisant du 19 mars date anniversaire du cessez-le-feu en 1962, une journée nationale du souvenir en mémoire des victimes de la guerre d'Algérie.

hadj 29/11/2012 14:59


bonjour ,


tu as bien raison de dénoncer,de dire la vérité,sur ces agissements qui continuent de nuire, à nos revendications.


Les portes voies de la communauté devrait lire ce qu'ont leur exprime ici et devrait en tenir rigueur et d'exemple de réflexion.Les associations s'engagent aux dialogues depuis nombres d'années
,elles deviennent représentative et un interlocuteur de choix pour le pouvoir en place,selon la tendance politique et ne produire aucun effet, juste l'engagement de leur paroles qui est le plus
souvent discutable et trés peu prit en considération.


Le pouvoir voit la répresentation de la communauté,qu'au travers des associations,elles deviennent actrices dans les rapports privilégiés . l'indivudu étant mis de coté,ca voix n'a plus raison
d'etre.


Je ne parlerais pas ,de la communication et du partage de l'information, car elle n'existe pas dans la communauté Nationale meme quand des directives ont pu etre prise,ce qui est
déplorable,pourtant, nous combattons les memes idées tout en étant étrangé et divisé les uns et autres ,et sommes devenu défenseurs de nos propres mots.


Chacun porte la charge de cette responsabilitée .Une communauté refermait sur elle meme, beaucoup; nous émettons que nos points de vue, face à l'autisme généralisé.


 


 

toto 28/11/2012 22:29


Bonsoir mes amis,


Avec l'avènement de M François Hollande en tant que Président de la République Française, plus que jamais les Harkis et les Rapatriés sont dans une impasse politique.


La punition infligée à Nicolas Sarkozy pour son mensonge sur sa promesse non tenue, a malheureusement poussé beaucoup d'entre nous à voter pour le camp socialiste, qu'elle amertume aujourd'hui
quand on observe la politique qui est menée à notre égard.


Cette reconnaissance du 19 mars est une blessure profonde pour notre communauté Harkie, et elle laissera à jamais des séquelles inoubliables.


Mais laissons le temps au temps, le tour de M François Hollande viendra, et il subira le même sort que celui que nous avons réservé à son prédécesseur.


Nos hommes politiques ont la mémoire courte, aveuglés par le pouvoir ils ne savent pas retenir les leçons de l'histoire.


La politique du mensonge mène inexorablement vers l'échec et la défaite.


Si M Hollande veut donner la priorité à sa relation économique avec l'Algérie, au détriment des Harkis et Rapatriés, il se trompe lourdement, car viendra le jour ou il  subira les
conséquences de ces actes.


Cette politique de la courbette,signe de faiblesse, surtout quand on connaît la mentalité des dirigeants arabes,(exemple récent de Khadaffi) ne peut pas être rentable, elle est surtout
improductive.


Pourquoi lié le sort au droit à la justice des Harkis, à la relation entre la France et l'Algérie, cela est inconcevable et immoral.


Mais tout est de notre faute à nous les Harkis, notre mal réside dans l'incapacité à nous prendre en mains pour nous organiser en formant un front social viable, en vue d'imposer au pouvoir
décisionnaire Français un rapport de force capable de le contraindre à nous respecter et à prendre en compte nos revendications qui sont légitimes.


Le clientélisme qui prévaut au sein de notre communauté est le poison mortel, qui permet à l'état Français de persévérer dans sa politique de mépris à notre encontre.


Il faut dénoncer tous ces arrivistes sur la scène Harkie, qui se disent seuls représentants de notre communauté, ils faut les démasquer pour faire cesser leurs agissements.


Le manque de confiance des associations les une envers les autres, font perdurer une situation de statu quo, et d'impasse.


Seule une culture démocratique peut nous permettre de faire évoluer notre situation dans un sens vers la reconnaissance.


Les éléments moteur de cet esprit démocratique, c'est l'échange serein, le dialogue constructive dans un respect mutuel entre tous les membres de notre communauté de destin.


Sans cette culture démocratique, notre communauté parait désarmée et à la merci de tous les soubresauts de nos hommes politiques sans scrupules.


On le constate aujourd'hui avec tous ce remue ménage au sein de cette famille de l'UMP ou règne un monde de requins assoiffés de sang.


Cette stratégie du pire est en train de laisser des traces dans le coeur de la communauté Harkie et Rapatrié, si François Hollande persiste et signe dans sa politique de mépris, il risque de
perdre le capital de sympathie offrande dont seul est responsable M Nicolas Sarkozy .


L'ancien chef de l'état Français Nicolas Sarkozy avec sa politique néfaste a contaminé à grande échelle sa famille politique.


Amitiés à tous et toutes.