Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Charte du Site

Ce Blog est un lieu de discussion et de débat ouvert à tous.

En déposant des réactions sur les différents articles ou commentaires des autres internautes, chacun apporte sa pierre au débat citoyen. Vous pouvez proposer vos articles par le biais du mail :

harki45@gmail.com

Une fois validé par l’équipe Mon Harki.com, l'article sera mis en ligne dans la catégorie appropriée et le débat que vous souhaitez initier pourra commencer. Tout article publié sur le site demeure sous l'entière responsabilité de son auteur et ses prises de positions n'engagent que lui. Cette prise de position est publique.

Pour être publié, un article doit être signé et ne peut donc pas être anonyme. Garant de la bonne tenue du blog, le modérateur veille au respect des thèmes abordés et se réserve le cas échéant le droit de ne pas publier un article. Les propos doivent se tenir dans la courtoisie et le respect mutuel. Donc apprenez à participer et à partager, l’intérêt d’un blog n’est pas de simplement de le lire, il s’enrichit aussi des interventions de la communauté y compris de vous !

Aux amis, même si vous n’êtes pas sûrs de votre français, allez au-delà de vos appréhension… vous êtes les bienvenus chez nous. Pour conclure, ne reprochez pas au gestionnaire du blog, le comportement des participants. Ne reprochez pas aux rédacteurs du blog de ne pas répondre à vos questions, rien ne les y oblige. L’équipe vous remercie et vous souhaite bon débat.

Nos objectifs et nos actions : Faire connaître officiellement l’histoire des Harkis trop longtemps occultée et falsifiée. Faire reconnaître les conditions de l’arrivée en métropole des Harkis et leurs familles. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance officielle de la responsabilité du gouvernement de 1962. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance morale de cette communauté sacrifiée et la réparation effective du préjudice subi

Pour devenir membre éditeur !

Vous avez un blog ou un site personnel. Vous êtes d'accord avec les objectifs du site Mon Harki.com et vous souhaitez participer à ses articles. Envoyez un mail en indiquant l'adresse et le nom de votre blog ou de votre site personnel ainsi que votre nom ou pseudo, puis après accord des membres du site nous officialiserons votre adhésion.

Les engagements du Président

" Si le peuple français m'accorde sa confiance, je m'engage à reconnaître publiquement les responsabilités des gouvernements français dans l'abandon des harkis, le massacre de ceux restés en Algérie et les conditions d'accueil des familles transférées dans des camps en France" La France a un nouveau président François Hollande.

De nombreuses questions interpellent les harkis qui attendront des réponses adaptées aux problèmes de leur quotidien. Je tiens aussi à dire que nous serons très attentifs à la concrétisation des engagements de François Hollande.

*******************************************************

Monsieur le Président de la République François Hollande veuillez tenir vos promesses envers les familles de harkis. Signez la pétition

Publié par Ajir France

AJIR HARKISNous publions ci-dessous un article de l'association Ajir France qui a émis son point de vue, relatif au message lu durant la traditionnelle cérémonie dans la cour d’honneur des Invalides, à Paris, par le ministre délégué aux anciens combattants Kader Arif, lui-même fils de harki. Le président de la République ne pouvait être présent, en raison de son déplacement en Amérique.

 

Qu'en pensez-vous, le débat est ouvert pour celles et ceux qui veulent s’exprimer de manière constructive.

 

 

Nulle responsabilité à l’horizon...

 

Les hommes politiques sont d’incorrigibles "bonimenteurs" et les représentants des associations de Harkis seront toujours d’éternels naïfs !

 

L’adage qui veut que "les promesses (même écrites) n’engagent que ceux qui y croient" s’avèrent une nouvelle fois vérifié...

 

Dans le sillage de son prédécesseur François HOLLANDE perpétue une fois de plus le cycle des engagements oubliés dès leurs annonces. Rappelons nous sa lettre du 5 avril 2012 aux Harkis et à leurs familles dans laquelle il déclarait solennellement "si le peuple français m’accorde sa confiance, je m’engage à reconnaître publiquement les responsabilités des gouvernements français dans l’abandon des Harkis, le massacre de ceux restés en Algérie et les conditions d’accueil des familles transférées dans des camps en France...".

 

L’occasion lui en était donnée le 25 septembre dernier, "journée d’hommage national aux Harkis". Au lieu de la reconnaissance de responsabilité tant attendue, le président de la République, dans cette année de 50ème anniversaire de la fin officielle de la guerre d’Algérie, a fait lire par son Ministre des anciens combattants et par les préfets une sirupeuse lettre (voir ci-dessous) d’une dizaine de lignes dans laquelle n’apparaissent ni les massacres ni la responsabilité !

 

Signalons au passage que rien de nouveau n’apparait dans cette communication. Déjà en 2001, Jacques CHIRAC, en des termes beaucoup plus forts et plus émouvants, avait reconnu "la faute" mais sans oser reconnaître officiellement la RESPONSABILITE.

 

Le conseiller de F. HOLLANDE chargé de la rédaction de cette adresse aux Harkis et à leurs familles devait certainement être préoccupé par des problèmes beaucoup plus importants que le respect des engagements de son patron indiquant par là que les nouveaux dirigeants de la France n’ont nullement l’intention de "gouverner autrement" que leurs prédécesseurs la question Harkie !!!

 

Au-delà de l’absence de scrupules pour emporter la victoire, ce manque de considération d’une population forte de près d’un million d’âmes, dénote une pratique trop répandue en France qui consiste à ignorer les minorités tant que celles-ci ne font pas parler d’elle "en cassant et en brûlant" pour se faire entendre.

 

Faut-il en arriver là ?

 

Fort de la confiance et de la compréhension du peuple français qui, à une très forte majorité, reconnait que la France est redevable envers les Harkis, il est nécessaire d’abord de montrer un front uni pour mettre en avant les trois revendications prioritaires qui intéressent les Harkis, à commencer par la reconnaissance de responsabilité, et de se battre par tous les moyens légaux pour les faire aboutir.

 

L’éclatement et la mésentente du monde associatif Harki constitue certainement la première cause de l’absence de résultat concret quant à l’aboutissement des revendications de cette population.

 

Lorsque la mauvaise foi des hommes politiques est avérée, le seul moyen d’atteindre ses objectifs est d’établir un rapport de force en parlant d’une seule voix et en priorisant les revendications.

 

Le consensus peut avoir lieu sur les 3 revendications prioritaires des Harkis(la reconnaissance de la responsabilité de l’état dans l’abandon, le massacre et les conditions d’accueil des Harkis et de leurs familles, l’histoire et la mémoire, l’amélioration de la situation socioéconomique de cette population...) avant que le temps ne fasse son oeuvre et que les derniers acteurs de cette page noire de l’histoire de France ne disparaissent à leur tour...

Commenter cet article

Haméd 04/10/2012 10:51


Mon pauvre ami Jean Paul,


je tiens à te rappeler que durant l'élection Présidentielle, les Harkis d'Orléans ont été les seuls à interpeller des hommes politiques sur notre sort.


Nous étions 80 personnes pour essayer de sensibiliser Monsieur Michel SAPIN sur notre situation, lors de son passage à Ingré.


Mais mon ami, les Harkis d'orléans se bougent souvent pour faire changer les choses, je crois que ce sont ceux qui se mobilisent le plus pour défendre notre cause au plan National.Nous sommes
souvent sur le terrain.Nous nous déplaçons à Paris pour soutenir les associations  parisiennes à chaque événement .Sans oublier le travail de communication  fait sur les Sites Harkis.


Il ne faut pas faire une généralité de la situation que tu vits à Bourges.


 

Jean-Paul à Bourges 04/10/2012 10:28


La reconnaissance de la responsabilité, on l'aura que si tout le monde dans la communauté se bouge. On est aux portes de l'obtenir. Nous avons avancé ces derniers années grâce aux travail sérieux
de quelques responsables d'association, harkis et droits de l'homme, harkis et vérité, génération mémoire et harkis de Mr boufhal, association d'ile de france,  Faut pas toujours cracher sur
les gens qui se battent et bien. Hollande s'est engagé sur nos attentes. Maintant, il faut nous battre.


Dans le centre de la France, les gens de chez nous attendent que ça vienne. A ce rythme, rien ne viendra.


Avec la communauté.


Un fils de harkis de Bourges

hadj 04/10/2012 09:42


bonjour,


les interets prime sur l'humain ,les politiques ne veulent surtout pas régler les dommmages qu'ils ont commis dans le passé et aujourd'hui sur les familles de rapatriés laissant ainsi l'histoire
faire son oublie.


les accords économiques et financier avec l'Algérie sont une des causes de notre oublie,les cérémonies trés peu médiatisé,les invitations réservés à certaines personnes choisi ,une parti de la
population qui ne connaitra jamais notre histoire.Les 50 ans marque notre histoire ,ce terrible constat.


Le Président HOLLANDE ne s'exprimant sur le sujet montre bien qu'il a bien une certaine censure dans les hautes sphéres de la République,une poignée de politique servant les interet de l'Algérie
ont cette interet de faire taire ce qui exposeront au public notre histoire,vous comprendez aussi que les médias que vous regardez depuis participe à cette tromperie..


Il est temps de vraiment poser les bonnes questions et de débusquer ces imposteurs qui continuent de nous nuires dans le secret.leur erreurs sont lourdes de conséquences pour l'avenir.....


 


 


 

toto 03/10/2012 15:08


Monsieur Jacques, Monsieur Kader ARIF est fils de Harkis.Il évite simplement de parler de cela.


Allez sur le Site de secours de France, par un lien, vous allez prendre connaissance de l'interview qu'il a accordé à une revue . Il mention la colonisation, la guerre 1945 à laquelle son défunt
père a participé, mais il ne parle aucunement de la période de son père en tant que Harki.

ROSE de Harki 03/10/2012 15:04


Ce n'est pas surprenant, ceci est utile à l'abandon de la défence de la cause par l'usure.  Dans un autre site, il y a des enfants de Harkis qui eux n'ont jamais
connu le chômage, puisque pistonnés, n'ont pas connu les entourloupe de mesurettes pour retrouver un travail, ne sont jamais tombés sur les écrans de fumés pour la création
d'Entreprises par des enfants de Harkis, donnent des leçons de morales comme si nos chers parents ont été incapables de nous les inculquer à notre enfance. Jamais on avancera cette cause avec des
personnes nombrilistes qui se surestimes.