Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Charte du Site

Ce Blog est un lieu de discussion et de débat ouvert à tous.

En déposant des réactions sur les différents articles ou commentaires des autres internautes, chacun apporte sa pierre au débat citoyen. Vous pouvez proposer vos articles par le biais du mail :

harki45@gmail.com

Une fois validé par l’équipe Mon Harki.com, l'article sera mis en ligne dans la catégorie appropriée et le débat que vous souhaitez initier pourra commencer. Tout article publié sur le site demeure sous l'entière responsabilité de son auteur et ses prises de positions n'engagent que lui. Cette prise de position est publique.

Pour être publié, un article doit être signé et ne peut donc pas être anonyme. Garant de la bonne tenue du blog, le modérateur veille au respect des thèmes abordés et se réserve le cas échéant le droit de ne pas publier un article. Les propos doivent se tenir dans la courtoisie et le respect mutuel. Donc apprenez à participer et à partager, l’intérêt d’un blog n’est pas de simplement de le lire, il s’enrichit aussi des interventions de la communauté y compris de vous !

Aux amis, même si vous n’êtes pas sûrs de votre français, allez au-delà de vos appréhension… vous êtes les bienvenus chez nous. Pour conclure, ne reprochez pas au gestionnaire du blog, le comportement des participants. Ne reprochez pas aux rédacteurs du blog de ne pas répondre à vos questions, rien ne les y oblige. L’équipe vous remercie et vous souhaite bon débat.

Nos objectifs et nos actions : Faire connaître officiellement l’histoire des Harkis trop longtemps occultée et falsifiée. Faire reconnaître les conditions de l’arrivée en métropole des Harkis et leurs familles. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance officielle de la responsabilité du gouvernement de 1962. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance morale de cette communauté sacrifiée et la réparation effective du préjudice subi

Pour devenir membre éditeur !

Vous avez un blog ou un site personnel. Vous êtes d'accord avec les objectifs du site Mon Harki.com et vous souhaitez participer à ses articles. Envoyez un mail en indiquant l'adresse et le nom de votre blog ou de votre site personnel ainsi que votre nom ou pseudo, puis après accord des membres du site nous officialiserons votre adhésion.

Les engagements du Président

" Si le peuple français m'accorde sa confiance, je m'engage à reconnaître publiquement les responsabilités des gouvernements français dans l'abandon des harkis, le massacre de ceux restés en Algérie et les conditions d'accueil des familles transférées dans des camps en France" La France a un nouveau président François Hollande.

De nombreuses questions interpellent les harkis qui attendront des réponses adaptées aux problèmes de leur quotidien. Je tiens aussi à dire que nous serons très attentifs à la concrétisation des engagements de François Hollande.

*******************************************************

Monsieur le Président de la République François Hollande veuillez tenir vos promesses envers les familles de harkis. Signez la pétition

Publié par L'équipe Mon Harki.com

 

abdelkrim.jpgHarkis, portrait d'Abdelkrim KLECH...

 

 

Souvenez-vous du samedi 18 octobre 1997, Abdelkrim KLECH porte parole des 12 harkis en grève de la faim sur l'esplanade des Invalides, à Paris. Diabétique, affaibli par 45 jours de jeûne, cet homme qui avait 47 ans à cette époque était déterminé à poursuivre jusqu'au bout son combat. Son objectif n'avait pas varié malgré qu'il avait été transporté à l'hôpital alors qu'il était, disait-on, presque dans le coma.

 

Abdelkrim n'était pas à son coup d'essai. 7 grèves de la faim en 7 ans, et des dizaines de coups d'éclats. Il était surnommé par certains « le Robin des bois des harkis », ce père de 3 enfants, originaire de Peyrolles, se disait investi d'une « mission ».

 

Il disait : « Je fais cela pour que nos vieux retrouvent leur dignité, et leurs enfants, du travail ».

 

Abdelkrim avait été très éprouvé par la mort de son père au début de cette année de 1997, et il n'avait qu'un mot à la bouche « obstination ».

 

Sergent-chef dans l'armée française, le père d'Abdelkrim était rentré en France en 1962 avec la vague promesse d'être réintégré dans la gendarmerie. Une promesse qui était resté sans lendemain, comme pour la plupart de tous les harkis qui avaient choisi la France.

 

Il n'a jamais oublié son arrivée en France, il n'a jamais oublié ces camps de transit, et depuis le désir de révolte ne l'a plus jamais quitté. Il disait : « qu'il n'a pas de mots assez durs pour condamner ceux qui ont trahi la cause ».

 

Nous disons à Abdelkrim Klech bravo pour ses combats celui qui disait que son passé était le moteur de son action.

Commenter cet article

Gigi 69 12/10/2016 13:42

Le combattant ! Il y en a un tous les siècles !

zerrouki kader 08/04/2011 13:39



LIpour avoir accompagné klech dans de nombreux mouvements c est l homme le plus sincére et integre que j ai connu.il aurait pu tirer de nombreux avantages ou bénéfices il a laissé sa
santé.combien d enfants de harkis du logis d anne à jouque ont obtenu des emplois grace aux actions initiées par lui ? et je pourrai encore parler de ses nombreuses interventions.je
salut ce grand ET RESPECTABLE militant.ON A BEAUCOUP A APPRENDRE DE LUI.QU IL SACHE QU IL POURRA TOUJOURS COMPTER SUR MOI MA FAMIILLE ET MES AMIS  



Aldjia A. 06/04/2011 01:11



Bonjour ,


J'entendais souvent mon frère et d'autres parler de ce monsieur toujour en bien . En lisant ce touchant portrait je comprend l'estime et le respect que les gens peuvent lui porter j'ai eu depuis
l'occasion de le rencontrer je n'ai pas été déçue . Cela m'a donné l'envie de m'interreser et de milliter .Qu'il sache je le soutiendrai .


Merci Abdelkrim , Merci aux auteurs de cet article d'avoir réveillé nos consciences . La mienne en tout cas !



fatima 18/03/2011 08:08



Salem à notre frère Abdelkrim,


Je suis allée à la rencontre de ce frère déterminé pour la cause "Harkis" à l'époque, il était en grève de la faim et avait installé sa tente à proximité du Palais Bourbon,
j'étais accompagné de mon fils âgé de 6 ans à l'époque, Aujourdh'ui encore mon fils se souvient de cette rencontre ou du moins le contexte (la tente, les traits tirés) de cet homme éprouvé
par la fatigue de son combat, pour la reconnaissance des erreurs jadis décidées.


Nous sommes tous à tes côtés !!



AIOUAZ 09/03/2011 21:53



C’est avec une grande joie que je témoigne pour mon grand ami abdelkrim  KLECH.


Qui se bat inlassablement pour
la cause, des Harkis avec honneur courage et fidélité dans la perspective d’obtenir cette reconnaissance. Plus encore pour dénoncer les injustices particulièrement lourdes et injustes en
s’impliquant très activement pour la défense des intérêts des fils de harkis. Pour toutes ces actions, je lui témoigner toute  ma profonde
admiration.


Je me souviens  quand il est venu à Montpellier, me soutenir et me donner du courage,  lors de ma grève de la faim en 1999 et en 2000, notamment pour mon sitting devant la
préfecture de l’Hérault en 2010, grâce à mon ami Abdelkrim,  la justice française et européenne s’est chaque fois penchée
en ma faveur.


Son combat pour la vraie
reconnaissance des Harkis, pas celle des médailles, mais celle de l’équité.


A
mon ami Abdelkrim