Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Charte du Site

Ce Blog est un lieu de discussion et de débat ouvert à tous.

En déposant des réactions sur les différents articles ou commentaires des autres internautes, chacun apporte sa pierre au débat citoyen. Vous pouvez proposer vos articles par le biais du mail :

harki45@gmail.com

Une fois validé par l’équipe Mon Harki.com, l'article sera mis en ligne dans la catégorie appropriée et le débat que vous souhaitez initier pourra commencer. Tout article publié sur le site demeure sous l'entière responsabilité de son auteur et ses prises de positions n'engagent que lui. Cette prise de position est publique.

Pour être publié, un article doit être signé et ne peut donc pas être anonyme. Garant de la bonne tenue du blog, le modérateur veille au respect des thèmes abordés et se réserve le cas échéant le droit de ne pas publier un article. Les propos doivent se tenir dans la courtoisie et le respect mutuel. Donc apprenez à participer et à partager, l’intérêt d’un blog n’est pas de simplement de le lire, il s’enrichit aussi des interventions de la communauté y compris de vous !

Aux amis, même si vous n’êtes pas sûrs de votre français, allez au-delà de vos appréhension… vous êtes les bienvenus chez nous. Pour conclure, ne reprochez pas au gestionnaire du blog, le comportement des participants. Ne reprochez pas aux rédacteurs du blog de ne pas répondre à vos questions, rien ne les y oblige. L’équipe vous remercie et vous souhaite bon débat.

Nos objectifs et nos actions : Faire connaître officiellement l’histoire des Harkis trop longtemps occultée et falsifiée. Faire reconnaître les conditions de l’arrivée en métropole des Harkis et leurs familles. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance officielle de la responsabilité du gouvernement de 1962. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance morale de cette communauté sacrifiée et la réparation effective du préjudice subi

Pour devenir membre éditeur !

Vous avez un blog ou un site personnel. Vous êtes d'accord avec les objectifs du site Mon Harki.com et vous souhaitez participer à ses articles. Envoyez un mail en indiquant l'adresse et le nom de votre blog ou de votre site personnel ainsi que votre nom ou pseudo, puis après accord des membres du site nous officialiserons votre adhésion.

Les engagements du Président

" Si le peuple français m'accorde sa confiance, je m'engage à reconnaître publiquement les responsabilités des gouvernements français dans l'abandon des harkis, le massacre de ceux restés en Algérie et les conditions d'accueil des familles transférées dans des camps en France" La France a un nouveau président François Hollande.

De nombreuses questions interpellent les harkis qui attendront des réponses adaptées aux problèmes de leur quotidien. Je tiens aussi à dire que nous serons très attentifs à la concrétisation des engagements de François Hollande.

*******************************************************

Monsieur le Président de la République François Hollande veuillez tenir vos promesses envers les familles de harkis. Signez la pétition

Publié par Toufik

 

Harkis, quand le Conseil d'Etat corrige des injustices...

 

 

Peut-on dire que les jours avancent et que le risque est grand que ne soit pas tenu les engagements, prisent par le Président de la République Nicolas Sarkozy lorsqu’il était candidat, de revaloriser la retraite du combattant, de reconnaître l'abandon des harkis, la fondation sans les harkis... .

 

Peut-on dire que la conjoncture extrêmement tendue y est pour quelque chose et rend la situation difficile pour appliquer l'ensemble des promesses, lorsqu'on sait que les crédits nécessaires au budget des anciens combattants diminuent sensiblement de 3 à 4% aujourd’hui.

 

Lors de la préparation du projet de loi de finances 2011, le Gouvernement aurait pu utiliser une partie des crédits pour satisfaire, notamment la reconnaissance de l'abandon et le massacre des harkis.

 

On eut dire que ce budget est donc une déception, alors que l’absence de débat en séance publique à l’Assemblée Nationale, l'absence de volonté du SEDAC dirigé par le secrétaire d'état aux anciens combattants permet de masquer l’absence de mesures nouvelles et juste envers les harkis.

 

Faut-il passer par la case justice pour faire valoir ses droits comme le 23 juillet dernier, ou une décision du Conseil constitutionnel a censuré les dispositions d’une loi du 9 décembre 1974 qui subordonnaient l’octroi de la carte et de la retraite du combattant à la possession de la nationalité française, et privaient donc de l’une et de l’autre les supplétifs de nationalité algérienne subsistants.

 

Même à dire, pour l’application de la décision du Conseil, une nouvelle loi ne soit même pas nécessaire. Donc, les cartes de combattants vont donc pouvoir être délivrées et les retraites attribuées.

 

Faut-il regretter très sincèrement que, pour que le Gouvernement prenne des mesures de justice, il lui faut la contribution naturel d'une censure du Conseil d'Etat.

Commenter cet article