Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Charte du Site

Ce Blog est un lieu de discussion et de débat ouvert à tous.

En déposant des réactions sur les différents articles ou commentaires des autres internautes, chacun apporte sa pierre au débat citoyen. Vous pouvez proposer vos articles par le biais du mail :

harki45@gmail.com

Une fois validé par l’équipe Mon Harki.com, l'article sera mis en ligne dans la catégorie appropriée et le débat que vous souhaitez initier pourra commencer. Tout article publié sur le site demeure sous l'entière responsabilité de son auteur et ses prises de positions n'engagent que lui. Cette prise de position est publique.

Pour être publié, un article doit être signé et ne peut donc pas être anonyme. Garant de la bonne tenue du blog, le modérateur veille au respect des thèmes abordés et se réserve le cas échéant le droit de ne pas publier un article. Les propos doivent se tenir dans la courtoisie et le respect mutuel. Donc apprenez à participer et à partager, l’intérêt d’un blog n’est pas de simplement de le lire, il s’enrichit aussi des interventions de la communauté y compris de vous !

Aux amis, même si vous n’êtes pas sûrs de votre français, allez au-delà de vos appréhension… vous êtes les bienvenus chez nous. Pour conclure, ne reprochez pas au gestionnaire du blog, le comportement des participants. Ne reprochez pas aux rédacteurs du blog de ne pas répondre à vos questions, rien ne les y oblige. L’équipe vous remercie et vous souhaite bon débat.

Nos objectifs et nos actions : Faire connaître officiellement l’histoire des Harkis trop longtemps occultée et falsifiée. Faire reconnaître les conditions de l’arrivée en métropole des Harkis et leurs familles. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance officielle de la responsabilité du gouvernement de 1962. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance morale de cette communauté sacrifiée et la réparation effective du préjudice subi

Pour devenir membre éditeur !

Vous avez un blog ou un site personnel. Vous êtes d'accord avec les objectifs du site Mon Harki.com et vous souhaitez participer à ses articles. Envoyez un mail en indiquant l'adresse et le nom de votre blog ou de votre site personnel ainsi que votre nom ou pseudo, puis après accord des membres du site nous officialiserons votre adhésion.

Les engagements du Président

" Si le peuple français m'accorde sa confiance, je m'engage à reconnaître publiquement les responsabilités des gouvernements français dans l'abandon des harkis, le massacre de ceux restés en Algérie et les conditions d'accueil des familles transférées dans des camps en France" La France a un nouveau président François Hollande.

De nombreuses questions interpellent les harkis qui attendront des réponses adaptées aux problèmes de leur quotidien. Je tiens aussi à dire que nous serons très attentifs à la concrétisation des engagements de François Hollande.

*******************************************************

Monsieur le Président de la République François Hollande veuillez tenir vos promesses envers les familles de harkis. Signez la pétition

Publié par Toufik

 

Harkis, que dire sur la situation des veuves et enfants mineurs...

 

En effet, M. Raymond Couderc et M. Jean-Christophe Lagarde ont déjà attiré l'attention de M. le ministre de la défense et des anciens combattants sur la situation des veuves et enfants, mineurs en 1962, des morts pour la France originaires d'Algérie. Oui, ces personnes, sont des oubliés de la guerre d'Algérie. En effet, ces veuves et ces enfants de harkis morts pour la France qui n'ont pas eu la chance d'être rapatriés en métropole dans les années 1962 et 1963 se sont retrouvés abandonnés en Algérie sans ressources.

 

Actuellement, en France, des veuves d’anciens harkis sont aujourd’hui en attente du versement de cette allocation au prétexte qu’elles n’ont pas soixante ans. Donc, elles doivent encore patienter plusieurs années alors qu’elles ont impérativement besoin de ce versement aujourd’hui.

 

Cette situation est d’autant plus incompréhensible et d’autre part discriminatoire et injuste, puisque dans le cadre de la loi du 23 février 2005 les enfants de harkis perçoivent, en cas de décès de leurs parents, une allocation sans conditions d’âge.

 

Il y là assurément une contradiction qu’il faudra nous expliquer.

 

 

Question écrite n° 01053 de M. Raymond Couderc (Hérault - UMP)

 

publiée dans le JO Sénat du 26/07/2012 - page 1686 :

 

M. Raymond Couderc attire l'attention de M. le ministre délégué auprès du ministre de la défense, chargé des anciens combattants, sur la situation des veuves et enfants mineurs (en 1962) des militaires et civils morts pour la France originaires des départements français d'Algérie.

En effet, le nombre officiel des familles des « morts pour la France » originaires d'Algérie est infime, car ces veuves chargées d'enfants, souvent analphabètes, ne parlant pas la langue française, sans ressources et sans argent, ne connaissant personne en métropole, ignorant tout de la législation française et particulièrement de l'article 2 de l'ordonnance n° 62-825 du 21 juillet 1962 organisant la procédure de déclaration de nationalité française, n'ont eu presque aucune possibilité de passer en France.

Seules, dans de très rares cas, quelques-unes d'entre elles ont pu se mêler en 1962 et 1963 aux 15 000 harkis rapatriés en métropole, soit un total de 60 000 personnes environ sur un potentiel d'un million de musulmans fidèles à la France.

Aussi, ne s'étant pas déclarées à temps, à savoir avant le 21 mars 1967 (au regard de la loi n° 66-945 du 20 décembre 1966), aux autorités françaises, ces familles « sont réputées avoir perdu la nationalité française au 1er janvier 1963 ».

C'est pourquoi il lui demande de préciser les dispositions que le Gouvernement entend prendre pour les familles « oubliées » des militaires et civils morts pour la France originaires des départements français d'Algérie.

Commenter cet article

Sabine 24/05/2017 13:12

Salut à tous les amis
Attention aux arnaques, Je m’appelle Sabine Delacuste, j’habite en France. J’ai été arnaqué d’une somme de 90.000 € et j’ai contacté plusieurs organisme de sécurité en France comme la Police, la Gendarmerie et même la Police interpole en France mais aucun effort n’a été fait de leurs côtés, donc une amie qui a aussi été victime de ce genres d’escroquerie après avoir lui expliqué ma situation pour ce qui m'est arrivé, elle m’a conseillé et m’a donné l’adresse E-mail d’un Inspecteur de Police d’un organisme Cyber anti-Criminalité à contacté pour trouver de solution à mon problème, chose que j’ai fait en me mettant en contacte avec cet inspecteur de Police qui a réussir a mettre la main sur mes escrocs et finalement je suis soulagée et tous ces fonds que j’avais perdu m’ont été remboursés plus des frais de dédommagement et une lourde peine d’emprisonnement contre ces personnes de mauvaise foi. Pour cela, je vous donne l’E-mail de cet inspecteur de Police et je vous invite tous, vous qui avez été victime de tout sorte d’arnaque en Cote d’Ivoire, au Benin,Nigeria,Togo ou plusieurs pays de l’Afrique, veuillez prendre contacte avec cet inspecteur de police qui m’a aidé à récupérer mes sous des mains de ses bandes d’escrocs. Voici l'adresse E-mail de l'inspecteur.

E-mail : lieutenant.georges.muller@outlook.fr

Contacter l'inspecteur il saura quoi faire pour vous aider.
Un homme avertir en vaux bien deux.

DOUGLASS 25/04/2017 13:49

Mes salutations à vous,
Je m'appelle Pierre DOUGLASS, je suis sur ce forum pour partager mon expérience avec vous. Le mois dernier j'avais répondu à une annonce de location de villa sur le site d’Airbnb. Une certaine Elodie ROUY avait pris contact avec moi pour m’expliquer clairement la procédure pouvant aboutie cette location. Elle m’avait rassurée que la villa était disponible. Le paiement devrait se faire via Airbnb. J'ai donc reçu ensuite un mail de : airbnb@france-reservation.com, une facture contenant toutes les coordonnées, y compris l'en-tête d’Airbnb avec les frais de gestion qui s’élève à 303 euros sur les 5040 euros que valait les 2 semaines de location, également accompagné d'un RIB avec comme destinataire Airbnb. Faisant foi à cette structure, J'ai donc procédé au virement afin de m'assurer de la réservation. J'ai reçu ensuite une relance qui m’informait que le virement n'était pas effectué. J'ai contacté ma banque qui me confirmait que le virement a été effectué. J’ai appelé Airbnb en direct, et là j'apprends qu'aucune réservation n'a été faite et que je suis victime d'une arnaque. Comment Airbnb a pu autoriser cette annonce qui était contraire à leurs conditions? Aussi plusieurs choses me contrarient sur ce dossier. Je me suis rapproché de la brigade la plus proche de moi qui m’orienta vers l’ORGANISATION INTERNATIONALE DE POLICE CRIMINELLE-INTERPOL spécialisée dans les dossiers de cybercriminalité et autorisée par le Décret n° 2009-1098 du 4 septembre 2009 portant publication de l’accord entre le Gouvernement de la République française et (OIPC-Interpol). Apres le dépôt de ma plainte un officier a donc pris mon dossier en charge et grâce à tous les mails, échange, et le lien de l'annonce ainsi que le numéro de l’annonce que j’avais en ma possession, ils ont pu mettre la main sur mes escrocs et les ont été présentés à la justice et j’ai été remboursé et dédommagé. Je prie toute personne ayant été victime d’une arnaque de contacter cette Organisation afin qu’elle puisse vous aider à retrouver vos escrocs
Email : oipc_i@yahoo.com / oipc-i@perso.be
Cordialement à vous

credito.locali 19/04/2017 15:02

Petite Offre de crédit, en particulier sérieux et honnête: credito.locali.veloce@gmail.com

Bonjour les gens, pour votre attention, mes frères et sœurs , la possibilité d'être en mesure de contenir le sourire, même si tout va mal. Pour un crédit d'étude urgente à apporter à payer, ou de construire ou d'exiger que le personnel, veuillez contacter l'agence Locale de la Rapide de prêt (C. L. V), pour un prêt de 500 euros à 50 000 euros en 24 heures à 2%, sans aucun type de protocole. Pour plus d'informations, veuillez contacter e-mail: credito.locali.veloce@gmail.com

fernouxdanielle 10/04/2017 22:39

Il est possible que vous fassiez face à des comportements suspects, auquel cas il n’y a pas lieu de déposer une plainte mais qu’il est important de signaler. Mais si vous êtes vraiment victime d’une arnaque financière, le dépôt de plainte s’impose,

L’Unité Spéciale de Lutte Contre la Cybercriminalité en sigle (USLCC) en collaboration avec l’Interpol mondial reçoit vos plaintes afin de les analyser pour vous rendre justice et que ces hommes de mauvaise foi ni loi soient punis conformément à la loi (321-1,314-1 du code pénale) en vigueur pour ces types d’infractions. Nous recevons vos plaintes aux adresses mails suivantes :

Email : contact.uslcc@europamel.net / contactinterpolmondial@gmail.com

Un inspecteur général de police judiciaire prendra contact avec vous dès réception de votre plainte et vous donnera les démarches à suivre pour l’arrestation de vos escrocs et la suite de la procédure judiciaire afin que justice soit rendue et que vous soyez dédommagé.

Faites-nous confiance et vous ne serez pas déçus.

SDLCC 14/03/2017 16:20

Chers internautes
Malgré les multiples interventions des différentes cellules, nous avons constaté avec regret que la liste des victimes de cybercriminalité s’accroit .L'échange massif de données sur internet a entraîné l'apparition de nouvelles infractions. Pour répondre à cette nouvelle cybercriminalité, la Police Nationale Française dispose désormais de 389 investigateurs en cybercriminalité (ICC) installés un peu partout dans le monde entier, coordonnés entre eux et formés par la Sous-Direction de la Lutte Contre la Cybercriminalité (SDLCC) pour soulager les peines des populations victimes de la cybercriminalité. Alors nous appelons à la vigilance de tous les internautes, et demandons à toute personne victime de saisir la SDLC afin qu’elle vous aide à mettre la main sur vos escrocs et les confier à la justice pour que vous soyez remboursés.
Email : sdlcc@francemel.fr / sdlcc@outlook.fr