Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Charte du Site

Ce Blog est un lieu de discussion et de débat ouvert à tous.

En déposant des réactions sur les différents articles ou commentaires des autres internautes, chacun apporte sa pierre au débat citoyen. Vous pouvez proposer vos articles par le biais du mail :

harki45@gmail.com

Une fois validé par l’équipe Mon Harki.com, l'article sera mis en ligne dans la catégorie appropriée et le débat que vous souhaitez initier pourra commencer. Tout article publié sur le site demeure sous l'entière responsabilité de son auteur et ses prises de positions n'engagent que lui. Cette prise de position est publique.

Pour être publié, un article doit être signé et ne peut donc pas être anonyme. Garant de la bonne tenue du blog, le modérateur veille au respect des thèmes abordés et se réserve le cas échéant le droit de ne pas publier un article. Les propos doivent se tenir dans la courtoisie et le respect mutuel. Donc apprenez à participer et à partager, l’intérêt d’un blog n’est pas de simplement de le lire, il s’enrichit aussi des interventions de la communauté y compris de vous !

Aux amis, même si vous n’êtes pas sûrs de votre français, allez au-delà de vos appréhension… vous êtes les bienvenus chez nous. Pour conclure, ne reprochez pas au gestionnaire du blog, le comportement des participants. Ne reprochez pas aux rédacteurs du blog de ne pas répondre à vos questions, rien ne les y oblige. L’équipe vous remercie et vous souhaite bon débat.

Nos objectifs et nos actions : Faire connaître officiellement l’histoire des Harkis trop longtemps occultée et falsifiée. Faire reconnaître les conditions de l’arrivée en métropole des Harkis et leurs familles. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance officielle de la responsabilité du gouvernement de 1962. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance morale de cette communauté sacrifiée et la réparation effective du préjudice subi

Pour devenir membre éditeur !

Vous avez un blog ou un site personnel. Vous êtes d'accord avec les objectifs du site Mon Harki.com et vous souhaitez participer à ses articles. Envoyez un mail en indiquant l'adresse et le nom de votre blog ou de votre site personnel ainsi que votre nom ou pseudo, puis après accord des membres du site nous officialiserons votre adhésion.

Emmanuel Macron représente-il une chance pour les Harkis ?

Les Harkis avaient dû attendre 2012 pour que le président Sarkozy reconnaisse la « responsabilité » de la France dans « l'abandon », quelques jours avant sa défaite à l'élection présidentielle. En septembre 2016, le président Hollande avait formellement reconnu « les responsabilités des gouvernements français dans l'abandon des harkis ».

De nombreuses questions interpellent les harkis qui attendront des réponses adaptées aux problèmes de leur quotidien. Emmanuel Macron peut-il « réconcilier les mémoires » de la guerre d’Algérie ?

*******************************************************

Veuillez trouver ci-après une pétition. Signez la pétition

Publié par L'équipe Mon Harki.com

 

Cinquante ans après la tragédie du 19 mars 1962, les harkis attendent des pouvoirs une véritable politique de réparation du drame. Le 6 avril 2012, au cours de la campagne électorale, François Hollande a pris à destination des familles de harkis une série d'engagements.

 

M. Hollande a été sensible à nos interrogations.

 

Il s'est notamment engagé à reconnaître officiellement la responsabilité des gouvernants de 1962 dans l'abandon et les massacres de harkis.

 

Aussi, il s'est engagé à mettre en œuvre une politique structurée à la réussite des enfants et petits enfants de harkis.

 

Enfin, il s'est aussi engagé à la juste place à l'histoire et à la mémoire des harkis.

 

À cette fin, nous attendons une réponse claire et immédiate et si possible lors de l'hommage aux harkis le 25 septembre 2012 par une déclaration solennelle importante. Les attentes des harkis et de leurs familles sont connues et ne méritent pas qu’une nouvelle commission se réunisse pour les étudier.

 

Cette année, sera la première pour le Président de la République, nous voulons aussi rappeler et exiger que les engagements pris soient respectés par M. Hollande.

 

Nous souhaitons savoir si le parlement sera saisi d'un projet de loi en ce sens étant donné que le problème est connu depuis plus de 50 ans. La France doit vérité aux harkis qui ne pourront se contenter de cette commémoration unique avec l'idée qu'ainsi on s'est acquitté de leur tâche.

 

Nous rappelons que M. Jacques Chirac avait pris acte de la dette de la France à l'égard des harkis en reconnaissant solennellement que la nation ne leur avait pas fait la place qui leur était due. Aujourd'hui, Le chef de l'État devra s'exprimer dans la cour d'honneur des Invalides à Paris, à l'occasion de la journée d'hommage national aux harkis.

 

Donc de toutes manières, il y faudra reprendre ce dossier dans l'apaisement, dans la conciliation et en même temps, dans la volonté d'aboutir à reconnaître officiellement la responsabilité de la France dans l'abandon et le massacre des harkis et de milliers de musulmans français.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Rania 02/09/2012 10:55


Bonjour,


Je reviens sur le mail d'Amar, (qu'il soit fils de Harki ou pas, peu importe) pour lui dire, non, il ne faut rien lâcher, et surtout ne pas renoncer à dénoncer d'une part,  la falsification
de l'histoire des Harkis et de leur famille par les tenants du pouvoir d'Algérie dont le nationalisme a été construit sur des mensonges éhontés et d'autre part ne jamais renoncer au fait que la
France a commis un crime humanitaire en ne  respectant pas les droits fondamentaux de l'homme, d'abord en laissant faire devant elle sans réaction aucune, des éxécutions barbares, et en ne
respectant pas les textes nationnaux (déclaration des droits de l'homme 1789, constitution de 1958) et internationaux relatifs à l'asile politique et des apatrides (convention de genève de
juillet 1951 et convention de  new york  de 1954) dont elle était pourtant signataire en 1951et 1954.


De même, qu'on ne peut pas oublier les instructions inhumaines politiques données en mai 1962, en connaissance de cause, pour refouler ceux qui essayaient d'échapper à la barbarie du FLN.


On ne peut pas non plus, oublier la politique discriminatoire contre les familles, menée pour ceux qui ont pu entrer.


Par conséquent, il n'y a rien de plus légitime pour un groupe social, que de se battre pour faire connaitre et reconnaitre son histoire. L'histoire nous a montré que les combats pour l'histoire
finissent toujours par aboutir.


Cette histoire ne s'arrête pas seulement aux parents.


Non, en histoire, il n'y a pas de prescription, elle doit continuer à être portée sans cesse par leurs descendants jusqu'à ce qu'elle soit connue et reconnue dans sa réalité et non plus une
histoire assise sur la falsification et le déni, pour le plus grand bénéfice de certains.  

OUCHENE 30/08/2012 20:31


Aidez-moi à publier mon présent SOS SVP. Merci.


 


Monsieur,


Chérif OUCHENE


BP. N°: 80


04355 Ain Kercha (Algérie)


Tél: 00.213.7.94.80.80.05 @: pasteur_2510@yahoo.fr


Ain Kercha – jeudi le: 30/08/2012


Madame, Eveline WIDMER-SCHLUMPF


Présidente de la Confédération Suisse


    Copie à : Tribunal Fédéral Suisse


Ambassades et Représentations Accréditées en Algérie


      (A titre de Plainte et SOS)


 


OBJET: Plainte Contre l’Etat Algérien
(Relance).


    REF: En l’occurrence BOUTEFLIKA La Tumeur-Cancéreuse d’Algérie et son
Alliance de Criminels, Assassins, Terroristes et Tortionnaires (Le D.R.S et ses Généraux de l’ANP).  


 


Madame la Présidente de la Confédération Suisse,


 


-Je soussigné, Monsieur, Chérif OUCHENE citoyen de la
République Algérienne Démocratique et Populaire ayant été Torturé Moralement puis interné dans un asile psychiatrique à deux reprises sur instruction du D.R.S (Département du Renseignement et de
Sécurité) l’ex. Sécurité Militaire pour avoir juste solliciter le droit d’accès à une vie humaine dans une Algérie gorgée de richesses en matière de réserves et d’excédent estimées en centaines
de milliards de dollars.


-J'ai l'honneur de déposer entre vos mains une plainte contre le Président
de la République Algérienne en l’occurrence Monsieur, Abdelaziz BOUTEFLIKA (La Tumeur-Cancéreuse d’Algérie) et son alliance de Criminels, d’Assassins, de Terroristes et de Tortionnaires. Je suis
et serais en mesure de justifier avec des preuves formelles à l’appui que ce Président et son alliance actuelle étaient et le sont à ce jour derrière toutes les misères, tous les maux, tous les
drames et les génocides Algériens.


-Notre tort envers ces Criminels et Assassins est juste d’avoir sollicité un peu, juste un peu de dignité et de respect.


-Je dis bien cette alliance avec à sa tête BOUTEFLIKA le Mégalomane délirant, le Psychopathe, le Dictateur, l’Imposture et l’Assoiffé de Pouvoir est
derrière cette Torture interminable et infernale contre le peuple Algérien depuis cinquante ans. Il ne cesse de nous endurer des souffrances depuis l’abandon de la France à ses enfants qu’elle
n’a pas su protéger devant ces terroristes et ces tortionnaires du FLN.


-Cette Imposture-Dictature de BOUTEFLIKA (atteint de la grandeur des folies)  l’instigateur principal de tous les maux que vivent
les Algériennes et les Algériens au quotidien serait le protecteur principal des Généraux et Hauts Responsables ayant instigué et participé aux génocides et drames des Algériens. Je cite
notamment le Général-Major MEDIENE alias Toufik chef capital du DRS, Le Général-Major GAID Salah chef d’Etat Major actuel du MDN et les Généraux des six régions militaires (Blida, Oran, Béchar,
Ouargla, Constantine et Tamanrasset). J’ajoute l’actuel Premier Ministre, Ahmed OUYAHIA l’assassin et criminel de tous les temps, Said ABADOU et Abbes CHERIF respectivement, S.G de l’ONM et
Ministre des Moudjahidine (des Maquisards aussi ont participé aux génocides algériens sous le pseudo titre de patriotes). Et bien sûr Abdelaziz BELKHADEM, chef du parti des Terroristes et des
Tortionnaires en l’occurrence le FLN. Les Généraux et Généraux Majors de l’armée algérienne et les Cadres de la Nation Algérienne sont tous équivaut et, bien pire que le Général Major à la
retraite Khaled NEZZAR Ils sont tous des Sanguinaires ! Ils sont tous des Criminels ! Ils sont tous des Assassins ! Ils sont tous des Terroristes ! Ils sont tous des
Tortionnaires ! (Ils ont tous les mains tachées de sang pour avoir assassiné des innocents Algériens) Je suis un ex. sergent/chef des transmissions ayant servis huit ans sous les drapeaux à,
Alger, Béchar et Constantine et, je sais de quoi je parle. J’étais Trésorier et j’ai connu le degré de lâcheté et de bassesse de nos officiers devant un Steak ou des frittes. J’ai vu nos
officiers volaient les ravitaillements des troupes même le sel n’est pas épargné ! Ils volent n’importe quoi. En un seul mot il n’existe pas de Terroristes et Tortionnaires, de lâches et
traitres sur terre comme ces Généraux et ces Cadres de la Nation Algérienne. Seulement, ils le sont devant leur peuple ! Ailleurs, on les trouve dociles à l’image des Poules Mouillées. Ils
ne savent que faire du mal. Et surtout voler, dilapider, saboter. C’est des ennemis du peuple Algérien et de l’Algérie.&

hadj 30/08/2012 14:57


vous savez que la division est chose facile pour ces politiques qui s'en tape complet de la communauté, vous savez que ces gestionnaires du diable sont complétement soumis à sa politique,de ce
fait aucune croyance et aucun dialogue et surtout ne rien vouloir venant de la main du diable.....


le nain sarko était son fidéle serviteur  est c'est moquer officielllement d la communauté comme de l'ensemble des gens ...


vous privants d'emploi est un moyen à long terme de vous ruiner et de vous laissez dans la misére....


Le mercenariat me convient parfaitement et la pas d'agence pour l'emploi à perdre mon temps avec des personnes ignorantes et médiocre qu'ils ont placés ainsi je constitue ma retraite....


la reconnaissance est le pardon devient une obligation futur et indispensable car ceux qu'ils ont commis depuis reste impardonnable....


Je salue tous ceux qui ne lache rien et comme moi l'esprit libre ,dans ce combat pour la vérité , je ne partage pas avec ceux qui sont acheter par les partis politiques car ils finiront par vous
rendre visite pour vous charmez et obtenir vos voix.....


Le temps est venu pour une union solide ,fidéle est sincére,ne donner votre parole à celui qui va l'utiliser pour ss carriére ....


je suis ouvert et pret de venir partagé  et encourager avec vous le combat pour le respect de nos parents 

AMAR 29/08/2012 22:47


Mon "pauvre ami", en réponse à ton commentaire, je te confirme que je suis bel et bien fils de harki. Si je donne l'impression de véhiculer une certaine haine, c'est parce que je n'ai rien oublié
des conditions d'accueil de mes parents, maltraités, humiliés et j'en passe contrairement aux pieds noirs accueillis et installés comme des rois. Nous demeurerons à vies des enfants de harkos qui
ne suscitent aucun intérêt, ni vis-à-vis des politiques, ni vis-à-vis des institution. Moi contrairement à toi, j'ai compris depuis bien longtemps que nous sommes des laisser pour compte, c'est
précisément pour cela que je n'attends rien et absolument rien de personne. Bien à toi cher ami

toto 29/08/2012 21:54


Bonsoir Amar,


mon pauvre ami, tu es à coté de la plaque, utilisez le mot Harkos, ce mot impropre, et traître envers nos parents.


Un vrai fils de Harki ne peut pas utiliser ce terme insultant à l'encontre de son père et de sa famille.


Nos parents sont des soldats de France, et nous devons être fiers du combat qu'ils ont mené contre le terrorisme du FLN.


Nous sommes Français, et nous devons rester dans la l'égalité républicaine, et nous battre pour l'application de la loi, pour faire reconnaître nos droits ,et la discrimination dont nous avons
été victimes.


Moi tous ceux que je rencontre de la Communauté Harkie, me disent, et bien oui ,nous avons la chance d'être en France plutôt qu'en Algérie.


Nos parents ont subi le choix du moindre mal, et c'est l'histoire qui leur a imposé. .


Quand aux prénoms Français que portent certains enfants de Harkis, cela n'a rien de honteux, bien au contraire.


L'essentiel, et le plus important, c'est le nom de famille que l'on porte, et la religion que l'on a , et qui doit se situer dans la sphère privé de chacun de nous nous.


Cela est permis par la république, et la laïcité est une protection de tous les citoyens Français au plan du culte.


En conclusion, mon cher Amar, je doute que tu sois fils de Harki.