Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Charte du Site

Ce Blog est un lieu de discussion et de débat ouvert à tous.

En déposant des réactions sur les différents articles ou commentaires des autres internautes, chacun apporte sa pierre au débat citoyen. Vous pouvez proposer vos articles par le biais du mail :

harki45@gmail.com

Une fois validé par l’équipe Mon Harki.com, l'article sera mis en ligne dans la catégorie appropriée et le débat que vous souhaitez initier pourra commencer. Tout article publié sur le site demeure sous l'entière responsabilité de son auteur et ses prises de positions n'engagent que lui. Cette prise de position est publique.

Pour être publié, un article doit être signé et ne peut donc pas être anonyme. Garant de la bonne tenue du blog, le modérateur veille au respect des thèmes abordés et se réserve le cas échéant le droit de ne pas publier un article. Les propos doivent se tenir dans la courtoisie et le respect mutuel. Donc apprenez à participer et à partager, l’intérêt d’un blog n’est pas de simplement de le lire, il s’enrichit aussi des interventions de la communauté y compris de vous !

Aux amis, même si vous n’êtes pas sûrs de votre français, allez au-delà de vos appréhension… vous êtes les bienvenus chez nous. Pour conclure, ne reprochez pas au gestionnaire du blog, le comportement des participants. Ne reprochez pas aux rédacteurs du blog de ne pas répondre à vos questions, rien ne les y oblige. L’équipe vous remercie et vous souhaite bon débat.

Nos objectifs et nos actions : Faire connaître officiellement l’histoire des Harkis trop longtemps occultée et falsifiée. Faire reconnaître les conditions de l’arrivée en métropole des Harkis et leurs familles. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance officielle de la responsabilité du gouvernement de 1962. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance morale de cette communauté sacrifiée et la réparation effective du préjudice subi

Pour devenir membre éditeur !

Vous avez un blog ou un site personnel. Vous êtes d'accord avec les objectifs du site Mon Harki.com et vous souhaitez participer à ses articles. Envoyez un mail en indiquant l'adresse et le nom de votre blog ou de votre site personnel ainsi que votre nom ou pseudo, puis après accord des membres du site nous officialiserons votre adhésion.

Les engagements du Président

" Si le peuple français m'accorde sa confiance, je m'engage à reconnaître publiquement les responsabilités des gouvernements français dans l'abandon des harkis, le massacre de ceux restés en Algérie et les conditions d'accueil des familles transférées dans des camps en France" La France a un nouveau président François Hollande.

De nombreuses questions interpellent les harkis qui attendront des réponses adaptées aux problèmes de leur quotidien. Je tiens aussi à dire que nous serons très attentifs à la concrétisation des engagements de François Hollande.

*******************************************************

Monsieur le Président de la République François Hollande veuillez tenir vos promesses envers les familles de harkis. Signez la pétition

Publié par Toufik

Suite à la question écrite de M. Jean-Louis Gagnaire on peut comprendre que le fameux "Plan emploi harkis" n'a pas été à la hauteur de nos attentes.

 

Il faut croire que depuis le 5 juin 2009 au 1 décembre 2010 il a été recruté 107 enfants de harkis sur 3000 postes vacants soit 3.5% du recrutement. A date du 1 mai 2011 sur 3274 postes seulement 275 ont été recrutés soit 8.39%. Donc, si nous synthétisons l'ensemble des recrutements sans chercher le domaine de la catégorie ( catégorie B ou C ) et dans quelles fonctions publiques, on peut considérer, malgré le décret du 5 juin 2009 que le taux de recrutement est loin de nous satisfaire en particulier dans notre département.

 

Depuis juin 2009 le taux de recrutements dans sa totalité représente 6.08% sur les 6274 postes à pourvoir alors que ce plan s’adressait à une population âgée de 25 à 45 ans estimée à 10000 personnes soit 3.82%.

 

Ce plan emploi harkis n’a rien de spécifique, les mesures qu’il contient sont ce que l'ion appelle tout simplement du droit commun qui peuvent profiter à l’ensemble des demandeurs d’emploi.

 

Cela méritait encore une fois d’être signalé, même si je suis contre les politiques spécifiques et bien évidemment contre la politique de la communication.

 

Nous reproduisons ci-dessous une question écrite du 25/10/11 :

 

M. Jean-Louis Gagnaire attire l'attention de M. le ministre de la défense et des anciens combattants sur les difficultés rencontrées par les enfants de harkis face à la mise en oeuvre des dispositions législatives relatives aux emplois réservés aux enfants de harkis, dans les trois fonctions publiques. En effet, l'article L. 396 du code des pensions militaires d'invalidité et des victimes, modifiée par la loi n° 2008-492 du 26 mai 2008, donne accès, sans condition d'âge, aux emplois réservés des catégories B et C des trois fonctions publiques, d'État, territoriale et hospitalière, pour les enfants des personnes mentionnées aux articles 1er et 6 de la loi du 11 juin 1994 relative aux rapatriés anciens membres des formations supplétives et assimilés ou victimes de la captivité en Algérie. Le décret du 5 juin 2009, pris en application de cette loi, fixe à près de 3 000 le nombre de postes de fonctionnaire devant être accessibles, chaque année en France, aux enfants de harkis. Or il apparaît dans les faits que les collectivités locales donnent une interprétation malheureusement restrictive à ces dispositions. Au 1er décembre 2010, en effet, soit un an après la publication du décret, il semblerait que seulement 107 postes aient été effectivement pourvus par des enfants de harkis dans l'ensemble des fonctions publiques de l'hexagone. En outre, au 1er mai 2011, il semblerait que 3 274 candidats aient été inscrits sur les listes d'aptitude, prévues par les textes pour ces emplois réservés et que seulement 275 d'entre eux aient été recrutés dans l'une des trois fonctions publiques en France. Il lui demande donc quelles mesures compte prendre le Gouvernement pour que les dispositions contenues dans la loi n° 2008-492 du 26 mai 2008 et dans le décret du 5 juin 2009 soient réellement mises en oeuvre, afin que les enfants de harkis, remplissant les conditions d'accès aux emplois réservés, puissent accéder aux emplois des trois fonctions publiques.

Commenter cet article

dedel 13/10/2012 17:48


bonjour ,en ,effet ,les administrations ne respectent même pas la loi 2008-492 sur les emploisréservés ,notamment son article l.393 qui donne la priorité de recrutement et l'article L. 402 j'en
ais fait les frais lors d'un entretien de recrutement chez la douane et ceci malgré ma grande experience dans la sureté aéroportuaire et sécurité  ,il discrimine et prenne que des militaires
qui ne sont pas prioritaire au recrutement comme le dit la loi ,eux sont bénéficiaies de l'article L.397 de cette même loi

Rafik 03/03/2012 03:43


Demain inchallah c'est le 55 eme anniversaire de la mort de LARBI BEN MHIDI le 03 Mars 1957 ....


Arrêté le 23 février 1957 par les parachutistes, il refusa de parler sous la torture avant d'être pendu sans procès, ni jugement, ni
condamnation, par le général Aussaresses dans la nuit du 3 au 4 mars 1957. Le général Bigeard, qui avait rendu hommage auparavant à Ben M'hidi avant de le confier aux Services Spéciaux, regretta trente
ans plus tard, cette exécution.


Il aurait dit avant de mourir :





"Vous parlez de la France de Dunkerque à Tamanrasset, je vous prédis l'Algérie de Tamanrasset à Dunkerque. Vous voulez l'Algérie française et moi je vous
annonce la France algérienne....


RABI YARHAM nos martyrs