Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Charte du Site

Ce Blog est un lieu de discussion et de débat ouvert à tous.

En déposant des réactions sur les différents articles ou commentaires des autres internautes, chacun apporte sa pierre au débat citoyen. Vous pouvez proposer vos articles par le biais du mail :

harki45@gmail.com

Une fois validé par l’équipe Mon Harki.com, l'article sera mis en ligne dans la catégorie appropriée et le débat que vous souhaitez initier pourra commencer. Tout article publié sur le site demeure sous l'entière responsabilité de son auteur et ses prises de positions n'engagent que lui. Cette prise de position est publique.

Pour être publié, un article doit être signé et ne peut donc pas être anonyme. Garant de la bonne tenue du blog, le modérateur veille au respect des thèmes abordés et se réserve le cas échéant le droit de ne pas publier un article. Les propos doivent se tenir dans la courtoisie et le respect mutuel. Donc apprenez à participer et à partager, l’intérêt d’un blog n’est pas de simplement de le lire, il s’enrichit aussi des interventions de la communauté y compris de vous !

Aux amis, même si vous n’êtes pas sûrs de votre français, allez au-delà de vos appréhension… vous êtes les bienvenus chez nous. Pour conclure, ne reprochez pas au gestionnaire du blog, le comportement des participants. Ne reprochez pas aux rédacteurs du blog de ne pas répondre à vos questions, rien ne les y oblige. L’équipe vous remercie et vous souhaite bon débat.

Nos objectifs et nos actions : Faire connaître officiellement l’histoire des Harkis trop longtemps occultée et falsifiée. Faire reconnaître les conditions de l’arrivée en métropole des Harkis et leurs familles. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance officielle de la responsabilité du gouvernement de 1962. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance morale de cette communauté sacrifiée et la réparation effective du préjudice subi

Pour devenir membre éditeur !

Vous avez un blog ou un site personnel. Vous êtes d'accord avec les objectifs du site Mon Harki.com et vous souhaitez participer à ses articles. Envoyez un mail en indiquant l'adresse et le nom de votre blog ou de votre site personnel ainsi que votre nom ou pseudo, puis après accord des membres du site nous officialiserons votre adhésion.

Les engagements du Président

" Si le peuple français m'accorde sa confiance, je m'engage à reconnaître publiquement les responsabilités des gouvernements français dans l'abandon des harkis, le massacre de ceux restés en Algérie et les conditions d'accueil des familles transférées dans des camps en France" La France a un nouveau président François Hollande.

De nombreuses questions interpellent les harkis qui attendront des réponses adaptées aux problèmes de leur quotidien. Je tiens aussi à dire que nous serons très attentifs à la concrétisation des engagements de François Hollande.

*******************************************************

Monsieur le Président de la République François Hollande veuillez tenir vos promesses envers les familles de harkis. Signez la pétition

Publié par Le petit harki

Harkis, un discours sans ambition pour un objectif inavoué !

 

Vous l’aurez constaté, la plupart des associations de harkis au soir du 25 septembre 2013 ont fait part d'une certaine déception après le discours de Kader Arif qui a détaillé sa politique envers les harkis et à leurs enfants.

 

Au final, on attendait la reconnaissance de la responsabilité de la France dans l'abandon et la relégation des harkis, ce qui n'a pas été le cas. Et nous le regrettons. Nous pensions qu'il y aurait quelque chose d'important. Cela veut dire que le combat continue.

 

On a noté des éléments négatifs dans le discours de Kader Arif, quand il a évoqué de republier un décret remettant en œuvre les mesures de soutien à la formation et les emplois réservés à l'égard des enfants de harkis.

 

Nous regrettons le manque de volonté politique sur un système qui n’a pas ses preuves depuis 51 ans lorsque l’on sait qu’aujourd’hui 95% des enfants de harkis ont plus de 40 ans. Les politiques que nous connaissons en direction des harkis ont toujours été faussées par un manque de sincérité, une absence d’efficacité et un gaspillage de moyens au profit d’autres. Nous aurions voulu en 2013, voir plus nombreux d’enfants de harkis aux postes de responsabilités administratives, économiques, politiques, médiatiques… afin de rééquilibrer la représentativité dans sa diversité.

 

Par ailleurs, on a appris la nomination de M. BOUARES au conseil d'administration de l'ONAC national au titre de la guerre d'Algérie et des combats de Tunisie et du Maroc. Il a été nommé représentant d’une association de harkis pour siéger au G12.

 

Nous félicitons Monsieur Bouarès pour sa nomination. Cependant, nous aurions préféré d’autres personnes au profil apolitique n’ayant pas soutenu de candidat lors de l’élection présidentielle et on sait qu’il y en existe dont le travail fait référence depuis 1972.

 

Par contre, nous savons que vous êtes attachés, M. Kader Arif, à l’histoire et de la mémoire harkis et nous vous en sommes reconnaissants. Nous souhaitons tout simplement que cet attachement soit sincère et sans ambiguïté qui nous ne détourne de l’objectif.

 

Enfin, depuis le 18 septembre 2012, beaucoup expriment leur mécontentement auprès de votre cabinet lorsque des présidents d’associations demandent des réunions de travail. C’est surtout un manque de considération, voire une marque de mépris, pour les harkis qui ont combattu pour la France, 51 ans après la fin de la guerre d’Algérie.

 

Nous rappelons que les différentes associations de harkis demandent la reconnaissance officielle, au-delà des prémisses posées par les précédentes lois, de la responsabilité de l'Etat français dans la tragédie qui fut la nôtre.

 

Comprenez que de plus en plus fréquemment, les harkis expriment le souhait de bénéficier d'une attention particulière dans la reconnaissance que la nation doit à ceux qui l'ont servie sous les armes en Afrique du Nord et notamment en ce qui concerne son devoir de mémoire.

 

Nous souhaitons mettre en oeuvre une politique de mémoire volontariste spécifique. Plusieurs actions doivent être novatrices : régularisation de l'état civil des harkis tombés en Algérie entre 1954 et 1973 ; intégration des associations représentatives du monde des harkis dans les cérémonies, les fondations et les commissions aux côtés des principales associations du monde combattant métropolitain ; attribution de décorations au dernier harkis au titre de la promotion spéciale des anciens combattants en Afrique du Nord ; soutien à des initiatives culturelles : publication d'ouvrage, l'apposition de plaques commémoratives sur les monuments aux morts rapatriés d'Algérie et réinstallés dans des communes françaises…

 

Par conséquent, M. Arif aurait grand tort de rester sur les méthodes actuelles, l’accident de Brignoles est un avertissement avant les municipales. Beaucoup de harkis ont été écoeurés de Sarkozy et aujourd’hui beaucoup sont déçus de Hollande.

 

M. Arif, ne prospérait pas sur le cimetière des promesses non tenues !

Commenter cet article

tom 07/11/2013 09:41


Bonjour à tous et toutes,


les spécialiste du sabotage ont récemment attaqué le Site Harkis et droits de l'homme, un journal d'opposition Algérien (le Matin .dz a subi une attaque. Tant mieux celà veut dire, que ces
différents Blogs d'actualité en rapport avec les Harkis, et l'Algérize dérangent.


Continuez messieurs les destructeurs.

vérité sans frontiére 04/11/2013 19:17


bonjour,


chére compagnon ,l'attaque sur le site,ce n'est rien pour les insultes nous avons l'habitude seule la vérité vaincra et nous donnes raison.


je ne vous cache pas que la N.s.a est venu lire nos commentaires mais l'attaque ne vient pas d'eux,ils savent que nous sommes des enfants de combattant fiére de notre histoire et de nos valeurs
sincéres et saines que nous défendons dans la paix et l'échange..


Par jalousie du propos cité,je dirais que l'attaque vient d'un goupe de personne dépourvu d'esprit et qui sont reconnu comme traitre faisant parti du complot.Ce qui ne savent pas c'est que des à
présent leurs ordinateurs font parti de la liste noir du suivi électronique.. leur attaque médiocre et toujours par derriére je le sent comme une légére caresse qui me renforce dans ma garde,
dans ma méfiance et mon combat.....Résistance...Résistance.....


 

tom 04/11/2013 17:14


Bonjour à tous et toutes,


mes chers fréres et chers amis, aller nombreux sur le site de Harkis et droit de l'homme, il a subi une attaque des hakers internautes, avec insultes et provocations.


Ils commencent à se défouler sur les Harkis, c'est plus facile.

Arris Française 04/11/2013 11:04


En quoi les Harkis sont-ils concernés par le conflit algéro-marocain? Si la France sera touchée par  les affrontements entre marocains et Algériens ce sera entre binationaux franco-algériens
et franco marocains ceux qui ont le corps en france et le coeur en Algérie.... Les harkis n'ont rien à voir avec ce conflit il ne faut pas  entretenir tout le temps les vieux démons,la
guerre d'Algérie etaite une guerre fratrécide entre les deux courants indépendantistes le MNA et FLN les deux partageaient le même idéal de lutte contre le colonialisme, ses militants sont
 sont tous issus du grand parti nationaliste indigène (parti du peuple algérien (PPA)1937 Octobre 1954 héritier de l'étoile nord-africaine ENA de 1926  avec son leader Messali Hadj,Je
me demande qu'elle est l'intéret des harkis dans ce conflit et dans les conflits précédents,je n'vois par conséquent aucune menace qui pèse sur notre communauté. Nous sommes Français et non pas
algériens.

tom 04/11/2013 08:07


Bonjour à tous et toutes,


Si jamais il y a conflit entre l'Algérie et le Maroc, ils vont pouvoir exporter leur querelle ici en métropole, et qui va trinquer c'est encore madame la  France et surtout la population.


Souvenos nous de cette guerre atroce que se sont livrés  les Messalistes, et le FLN qui a causée des milliers de mort sur le territoire Français pendant la guerre d'Algérie.


Et aujourd hui nos hommes politiques Français avec cette reconnaissance de la journée du 17 octobre 1961, leurs rendent Hommage, c'est inadméssible.


La meilleur solution pour la France, c'est de maintenir une politique équilibrée entre le Maroc et l'Algérie, et de faire respecter l'ordre et la sécurité en France.


Pas de position ambigue.


Les Harkis ne doivent, et ne veulent surtout pas être encore une fois de plus les dindons de la Farce, de la mauvaise gestion de nos hommes politiques.