Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Charte du Site

Ce Blog est un lieu de discussion et de débat ouvert à tous.

En déposant des réactions sur les différents articles ou commentaires des autres internautes, chacun apporte sa pierre au débat citoyen. Vous pouvez proposer vos articles par le biais du mail :

harki45@gmail.com

Une fois validé par l’équipe Mon Harki.com, l'article sera mis en ligne dans la catégorie appropriée et le débat que vous souhaitez initier pourra commencer. Tout article publié sur le site demeure sous l'entière responsabilité de son auteur et ses prises de positions n'engagent que lui. Cette prise de position est publique.

Pour être publié, un article doit être signé et ne peut donc pas être anonyme. Garant de la bonne tenue du blog, le modérateur veille au respect des thèmes abordés et se réserve le cas échéant le droit de ne pas publier un article. Les propos doivent se tenir dans la courtoisie et le respect mutuel. Donc apprenez à participer et à partager, l’intérêt d’un blog n’est pas de simplement de le lire, il s’enrichit aussi des interventions de la communauté y compris de vous !

Aux amis, même si vous n’êtes pas sûrs de votre français, allez au-delà de vos appréhension… vous êtes les bienvenus chez nous. Pour conclure, ne reprochez pas au gestionnaire du blog, le comportement des participants. Ne reprochez pas aux rédacteurs du blog de ne pas répondre à vos questions, rien ne les y oblige. L’équipe vous remercie et vous souhaite bon débat.

Nos objectifs et nos actions : Faire connaître officiellement l’histoire des Harkis trop longtemps occultée et falsifiée. Faire reconnaître les conditions de l’arrivée en métropole des Harkis et leurs familles. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance officielle de la responsabilité du gouvernement de 1962. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance morale de cette communauté sacrifiée et la réparation effective du préjudice subi

Pour devenir membre éditeur !

Vous avez un blog ou un site personnel. Vous êtes d'accord avec les objectifs du site Mon Harki.com et vous souhaitez participer à ses articles. Envoyez un mail en indiquant l'adresse et le nom de votre blog ou de votre site personnel ainsi que votre nom ou pseudo, puis après accord des membres du site nous officialiserons votre adhésion.

Emmanuel Macron représente-il une chance pour les Harkis ?

Les Harkis avaient dû attendre 2012 pour que le président Sarkozy reconnaisse la « responsabilité » de la France dans « l'abandon », quelques jours avant sa défaite à l'élection présidentielle. En septembre 2016, le président Hollande avait formellement reconnu « les responsabilités des gouvernements français dans l'abandon des harkis ».

De nombreuses questions interpellent les harkis qui attendront des réponses adaptées aux problèmes de leur quotidien. Emmanuel Macron peut-il « réconcilier les mémoires » de la guerre d’Algérie ?

*******************************************************

Veuillez trouver ci-après une pétition. Signez la pétition

Publié par Ajir France


Rapport au parlement loi 2005

 


Harkis, Un rapport et rien d’autre ! Selon Ajir France…

 

Nous produisons ci-après une analyse de l’association Ajir sur un rapport du parlement à propos de la politique envers les harkis.

 

En application de l’article 99 de la loi n° 2012-1509 du 29 décembre 2012, le gouvernement a remis récemment au parlement un rapport (à lire ci-dessous) relatif à l’application de la loi du 23 février 2005...

 

En introduction de ce rapport un bref rappel historique et une affirmation incongrue indiquant que « ... Monsieur François Hollande, Président de la République, a reconnu « la faute » de la France dans l’abandon des Harkis et des conditions difficiles que ces derniers et leurs familles ont rencontrées lorsqu’ils ont été accueillis sur le sol français... ».

 

Notons que les « massacres » sont passés à la trappe de l’histoire et ne sont évoqués ni dans les propos présidentiel ni dans le rapport. De plus, en droit français la « faute » implique nécessairement la responsabilité et la responsabilité la réparation. Ce qui est loin d’être le cas dans ces « déclarations » de complaisance...

 

La revendication unanime des Harkis, de leurs familles et de leurs associations peut encore attendre !

 

Quant au rapport lui-même…

 

Une première partie est consacrée à l’histoire et à la mémoire de la guerre d’Algérie, des combats au Maroc et en Tunisie et aux travaux dont la Fondation pour la Mémoire de la guerre d’Algérie et des combats au Maroc et en Tunisie sera désormais « le grand ordonnateur ». Fondation, prévue par la « fameuse loi du 23 février 2005 » et effectivement créée 5 ans plus tard, qui se débat depuis dans des problèmes de fonctionnement et de reconnaissance car boudée par des historiens qui ne cessent de décriés la loi qui l’a portée sur les fonds baptismaux. L’organisation de 2 colloques fut les seuls travaux visibles portés par cette Fondation à laquelle le rapport consacre plus de 15 pages.

 

La deuxième partie reprend un inventaire à la Prévert de « ... l’œuvre importante de solidarité réalisée au cours des cinquante dernières années en faveur des français rapatriés... ». L’énumération des lois et des sommes consacrées durant cinquante ans à la résolution des problèmes des rapatriés dont les Harkis et leurs familles n’avaient quasiment pas bénéficiées avant la loi de 1987.

 

Effectivement entre 1961 et 2005, il y a eu un foisonnement de lois, de décrets et de circulaires et des sommes importantes (40 milliards en cumulé) consacrés à la résolution des difficultés rencontrées par les rapatriés. Quel en a été le résultat ? L’insatisfaction générale des intéressés dont les problèmes persistent toujours.

 

Ce rapport se termine sur un goût d’inachevé mêlé à un sentiment d’improvisation permanente des gouvernements successifs. Comment expliquer autrement cet énorme gâchis au regard des crédits affectés à ces mesures prises au gré des circonstances et dont l’efficacité reste à démontrer ! Gâchis facilement évitable si une action d’envergure et prolongée, avec une réelle volontée politique d’aboutir à la résolution des problèmes, avait été engagée dès l’arrivée des rapatriés sur le territoire de la métropole.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

vérité sans frontiére 26/08/2013 14:52


cette fondation permet de fausser les données historiques ,ca n'a pas été fait par hazard...


Vous parlez de 40 milliards mais qui en a profité ? , le montant du budget pour la politique des demandeurs d'asiles s'élève à plus de  80 milliards cette années avec de réelle résultat
d'intégration comme ils aiment le dire.


Il faut regarder là ou il faut et non pas sur ce que vous imposes pour en oublier comment ,ils sont en train de vous endormir,c'est leur role et ils auront toujours les moyens de le faire pour
gagner du temps ,la preuve leurs méthodes fonctionnent, à chaque fois, et les gens dorment, ce qui se sont servient déjà avec leur complices n'ont plus rien à demander ,je penses ,mais comme la
logique et le bon sens n'existe plus dans l'esprit humain ,je crainds que tout ca soit du baratin.....


Ce sont des illusionnistes aveugles et sourds,se sont les gens du feu ,je n'ai rien à croire de ce qu'ils font ou écrive ,car du mensonge sur papier.Ils n'ont fait que de générer le mal et
laisser mourir les notres dans l'indiférence avec une politique de faux cul gérer par des faux cul...


leurs aides pour abrutis,je rigole loool  ,leur texte de loi ,mais quelle loi? ,je leur ai demander une malette d'argent pour quitter ce pays d'homosexuelle mais là c'est réservé par l'élite
et les fils à papa et leurs valets...


Vous parlez de rapport et la ,ces gens parlent de faute, celle ci est faite quand l'ignorance dans l'agissement apparait mais ce n'est pas le cas ,à l'époque les batards de MESMER, et JOXE, eux
s'avaient sur qu'ils faisaient ,ils ont bien ordonné l'abandon et était complice de cette arnarque polituque ,de voir ce faire masscré devant les casernes nos soldats, dans ce cas le mot "faute "
n'a rien à voir ...c'est pire encore ,ces ministres auraient du etre tuer dans les chiotes de leur bureaux luxueux parisien.


La seule mémoire se sont nos parents ,les autres ils peuvent aller dormir,leurs discourts sur les harkis ,ce sont des discutions de comptoir aux sénats et bien sur eux cachent la vérité ,et chope
la honte et baiser leur regard des qu'ils me croisent .....


LES TRAITRES SE SONT CE POUR QUI VOUS AVEZ VOTER ,AVEC L'ARGENT DU PETROLE ALGERIEN QU IL CONTROLE DEPUIS + DE 60ANS ,IL Y A DE QUOI NOURRIR DU MONDE.MAIS CES GENS DU FEU SONT GOURMAND ET NE
PENSENT QU A EUX POUR NOUS RACONTER QUE DU MENSONGE ET DE NOUS AVOIR MIS DANS UNE BELLE MERDE ,LA FRANCE CE N EST PAS CHEZ MOI ,J AI PAS DE PAYS ET JE SUIS PAS NATIONALISTE.EUX LE SONT UNIQUEMENT
POUR ENVOYER LES AUTRES SE FAIRE TUER POUR EUX AUX COMBATS OU A L USINE AVALER DE LA MERDE TOUTE LEUR VIE...CES GENS VOUS AMAINERONT TOUJOURS DANS L ERREUR CAR CES LEURS MISSONS..


 


 

Arris 19/08/2013 21:08


Tom Personne ne t'as demandé de retourner en Algérie.le pays des harkis c'est la France mais pas leur Patrie. La patrie c'est avant tout les racines millénaire l'histoire commune, nous ne l'avons
pas en France, ils sont làbas. 

salah 19/08/2013 17:52


Cette intrusion pour vous saluer.


Magnifique poeme, trés émouvant, merci.


Un fils de harkis de Nantes, noyé dans la masse...


Amitiées fraternelles

tom 18/08/2013 22:03


Bonsoir à tous et toutes,Ca c'est votre avis monsieur Arris


ARRIS vous faites erreur ne parlez au nom des Harkis, méme si la France s'est mal comportée envers nous, nous sommes trés bien ici chez nous en France ,dans notre pays d'adoption.


Nous nous voudrons jamais retouner dans ce pays qu'est l'Algérie, c'est pour la majorité d'entre un qui qui nous est étranger.


Par contre si vous vous sentez mal en France, personne ne vous retient, vous pouvez rentrer chez vous


Amicalement à tous et à toutes.


 

Arris 17/08/2013 10:03


Le drame des harkis c'est qu'ils défendent des causes qui ne sont pas les siennes ils n'ont pas tiré des leçons de l'Histoire.Quel lien existe-t-il entre les pieds-noirs et les harkis? Rien
 sauf, que les premers ont perdu l'Algérie pour retrouver leur pays d'origine et les seconds ont  perdu leur pays d'origine pour vivre comme des apatrides avec des papiers
français.