Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Charte du Site

Ce Blog est un lieu de discussion et de débat ouvert à tous.

En déposant des réactions sur les différents articles ou commentaires des autres internautes, chacun apporte sa pierre au débat citoyen. Vous pouvez proposer vos articles par le biais du mail :

harki45@gmail.com

Une fois validé par l’équipe Mon Harki.com, l'article sera mis en ligne dans la catégorie appropriée et le débat que vous souhaitez initier pourra commencer. Tout article publié sur le site demeure sous l'entière responsabilité de son auteur et ses prises de positions n'engagent que lui. Cette prise de position est publique.

Pour être publié, un article doit être signé et ne peut donc pas être anonyme. Garant de la bonne tenue du blog, le modérateur veille au respect des thèmes abordés et se réserve le cas échéant le droit de ne pas publier un article. Les propos doivent se tenir dans la courtoisie et le respect mutuel. Donc apprenez à participer et à partager, l’intérêt d’un blog n’est pas de simplement de le lire, il s’enrichit aussi des interventions de la communauté y compris de vous !

Aux amis, même si vous n’êtes pas sûrs de votre français, allez au-delà de vos appréhension… vous êtes les bienvenus chez nous. Pour conclure, ne reprochez pas au gestionnaire du blog, le comportement des participants. Ne reprochez pas aux rédacteurs du blog de ne pas répondre à vos questions, rien ne les y oblige. L’équipe vous remercie et vous souhaite bon débat.

Nos objectifs et nos actions : Faire connaître officiellement l’histoire des Harkis trop longtemps occultée et falsifiée. Faire reconnaître les conditions de l’arrivée en métropole des Harkis et leurs familles. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance officielle de la responsabilité du gouvernement de 1962. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance morale de cette communauté sacrifiée et la réparation effective du préjudice subi

Pour devenir membre éditeur !

Vous avez un blog ou un site personnel. Vous êtes d'accord avec les objectifs du site Mon Harki.com et vous souhaitez participer à ses articles. Envoyez un mail en indiquant l'adresse et le nom de votre blog ou de votre site personnel ainsi que votre nom ou pseudo, puis après accord des membres du site nous officialiserons votre adhésion.

Les engagements du Président

" Si le peuple français m'accorde sa confiance, je m'engage à reconnaître publiquement les responsabilités des gouvernements français dans l'abandon des harkis, le massacre de ceux restés en Algérie et les conditions d'accueil des familles transférées dans des camps en France" La France a un nouveau président François Hollande.

De nombreuses questions interpellent les harkis qui attendront des réponses adaptées aux problèmes de leur quotidien. Je tiens aussi à dire que nous serons très attentifs à la concrétisation des engagements de François Hollande.

*******************************************************

Monsieur le Président de la République François Hollande veuillez tenir vos promesses envers les familles de harkis. Signez la pétition

Publié par Brahim

2id---harki-du-loiret-dans-les-aures-0004.jpg

Monsieur Dominique Bussereau, les harkis sont des supplétifs de l’armée française ayant servi durant la guerre d’Algérie dans une harka (en mouvement). Les harkis ne sont qu’une partie des supplétifs engagés par l’armée française pendant la guerre d’Algérie. Ce terme s’est imposé comme terme générique pour désigner l’ensemble des supplétifs de l’armée française pendant la guerre d’Algérie.

C’est sous cette acception que le mot « harki » est utilisé dans l’histoire de France et aucunement pour autre chose ou comme vous l’avez évoqué récemment sur l’antenne de Europe 1.

En effet, l’utilisation vulgarisée du mot « harki » doit nous interpeller et nous avons la tâche d’assumer l’histoire de nos parents en expliquant que les harkis sont stricto sensu des membres des harkas, qui étaient l’une des cinq unités supplétives de l’armée.

Aujourd’hui, il est plus qu’indispensable d’accélérer le dossier et d’inscrire dans le marbre de l’histoire de France ceux et celles qui ont fait honneur et loyauté. Ceux et celles qui ont partagé leur destin, celui des massacres et celui des camps.

Il est plus qu’indispensable d’apporter plus de précision car depuis aucun service n’a tenu de statistiques sur le nombre de harkis. La diversité des statuts, la multiplicité des formations, l’empirisme des recrutements, la mobilité des harkis entre les différentes unités, la priorité légitimement donnée à l’opérationnel font qu’aujourd’hui encore aucun chiffre définitif ne peut être avancé.

Je me permets de vous rappeler que l’organisation des harkas ont été organisées dans les Aurès sous l’impulsion de Jean Servier et en accord avec le Général Parlange qui assure, à partir du 1er mai 1955, le commandement civil et militaire des zones sous état d’urgence. En avril 1956, le ministre résidant en Algérie Robert Lacoste fixe les règles de création et d’organisation des harkas « formations temporaires dont la mission est de participer aux opérations de maintien de l’ordre ».

Commenter cet article

meuble contemporain 06/07/2010 18:09


Excellent travail, je vous remercie pour votre aide et je "plussoie" ce point de vue ! Bref voilà, oui votre blog est sincèrement excellent, je suis heureux d'avoir découvert votre site ! Je vais
avoir besoin d'un peu de temps pour réfléchir là-dessus quand même.


Tom 12/02/2010 13:52



Bonjour ANIS,
je te conseille de lire  un billet sur la Colonisation Algérienne  parut dans le journal les Echos pour comprendre la situation politique en Algérie.Chacun assume son choix,tu nous
parles d'immigrés ou de fils de Harkis qui reviennent investir,alors que l'elite de l'Algérie s'en vat  ,c'est à dire ces cerveaux (les Médecins,les Ingénieurs,les écrivains, exct)les jeunes
s'en vont aussi quand il le peuvent.La plus'part du temps ceux qui investissent là bas ,ce sont les vieux ,parce-que ils sont plus attachés au pays malgré ces problémes.Mais ,je tiens à te
rappeler ,que ton Président est ouvertement contre les Bi-Nationaux,qui sont pour moi des doubles faces n'ont rien compris.C'est la méme chose pour ceux qui font le service militaire en
Algérie,ou ceux qui viennent jouer en équipe .Nationale de Fooball.Mais ,moi  fils de Harki et toujours fier de l'étre j'ai ma propre  philosophie,je respecte l'Algérie en tant qu'état
indépendant,je respecte son peuple frére ,mais je vaumis sa classe dirigeante et Monsieur BOUTEFLIKA (le nain d'Alger ) roi de la division ,et qui a une haine vicérale à l'encontre des
Harkis.Pour le bien de l'Algérie ,il faut qu'ils arretent de se fabriquer des ennemis (France,Harkis,Juifs ,Marocains,Egyptiens exct) et de se vocalaser sur les ruines du passé.C'est par absence
de projet d'avenir pour l'Algérie et aussi par peur du peuple Algérien ,qu'ils gesticulent en montrant l'ennemi de extérieur résponsable de tous les meaux ,pour mieux endormir le peuple et
continuer à ruiner l'Algérie. Ce pays mérite  mieux ,que ces charognards de l'Histoire.



ANIS 12/02/2010 11:33



BONJOUR DAHBIA
FAUT ETRE UN PEU OPTIMISTE , LA RECONCILLIATION EST PRESENTE , LES LIENS FAMILLIAUX N'ONT JAMAIS ETE ROMPUS . C'EST INDIVIDUELLE ET CHACUN A SA MANIERE.
EXEMPLE LA PRESENSE DES DESCENDANTS DE HARKIS DANS PRESQUE TOUTES LES EQUIPES NATIONALES U19 , U21 ,LES EQUIPES A   ETC . POURQUOI DE TELS DECISIONS  ? C'EST A  EUX DE
REPONDRE . POUR MOI C'EST UNE GENERATION TRES COURAGEUSE .
JE TIENS A REMECIER SPECIALEMENT LES DESCENDANTS DE HARKIS DE TOULON QUI  , DEPUIS 2007 TRAVAILLE EN ALGERIE POUR L'IMPLANTATION DE RUGBY EN ALGERIE , MAINTENANT, GRACE A SES BRAVES GENS , Y
A DES CLUBS DE RUGBY DANS TOUT LES GRANDES VILLES DU PAYS.MOI J'APPELLE CA RECONCILLIATION , LA VRAIE .
AMICALEMENT      ANIS



Zyouna 11/02/2010 21:33


Mr Ferat, je reviens 2secondes sur ce forum pour vous remercier de votre pitié, toute fois je n'en pas besoin pour l'heure je suis bien, j'ai un pied en Algérie un autre à NY (que demande le peuple
!).
J'ai connu un Algérien en France, garagiste ( ce n'est pas une blague de Fellag l'humouriste) mon mari lui dit un jour " pourquoi tu mets des vieilles pièces et tu fais payer aux gens du neuf?" il
lui répond "si tu ne marches pas sur la gueule de l'autre tu n'avanceras jamais !" quelques petits mois après ce grand et jeune costaud eut un ulcère au cerveau et en meurt !". Depuis je ne me
casse plus la tête, je vis, je ris, entre Alger et NY. wouè el hamdoulilèh yè RABI.  


dahbia 11/02/2010 20:05



Bonsoir Anis, et bonsoir Férat,


 


Moi, j’ai plutôt tendance à penser que Boutef, comme vous l’appelez ne respecte que sa poche et pas plus les Algériens, que les Harkis ou les Français… quant on est
élu à plus de 82 %, et que l’on croque à longueur de journée dans les régimes de bananes de la République du même nom (pareil en France avec ce sacro sarko et sa clique… et ses claques… dans la
gueule !!!) on peut sans doute se le permettre.


 


Cependant il fait beau, le ciel est bleu, le soleil brille sur les maisons des Harkis en Algérie (en ce qui me concerne je n’en connais pas un seul dans ce
cas !!!... mais si tu le dis…)


 


La loi visant à criminaliser le colonialisme n’est qu’une tentative d’intimidation envers la France, mais comme le hasard fait bien les choses, chaque fois que la
situation des Harkis semble devoir s’améliorer en France par voie de législation, l’Algérie agite ses fantômes pour mettre la pression sur le gouvernement et museler le législateur… Haro sur le
Harki… les temps n’ont pas changé malgré l’achat de la maison au bled…


 


En plus, ça a l’air de fonctionner car Kouchner, le roi de l’ingérence et du sac de riz sur l’épaule, se couche (normal pour couche… nerfs… deux de tension !!!)
, il ne suit pas, ne demande pas à voir ... comme au poker.


 


Monsieur Férat,


 


Je crois que le temps de la langue de bois a suffisamment duré et que si l’on veut un jour sortir de l’impasse, il va falloir se mouiller !!!


 


Le miel c’est bon pour la gorge, sauf si l’on a des ulcères à l’estomac !!! (et pour cet adage, je demande le copyright…en application des articles L122.10 à
L122.12 du code de la propriété intellectuelle).


Dahbia.