Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Charte du Site

Ce Blog est un lieu de discussion et de débat ouvert à tous.

En déposant des réactions sur les différents articles ou commentaires des autres internautes, chacun apporte sa pierre au débat citoyen. Vous pouvez proposer vos articles par le biais du mail :

harki45@gmail.com

Une fois validé par l’équipe Mon Harki.com, l'article sera mis en ligne dans la catégorie appropriée et le débat que vous souhaitez initier pourra commencer. Tout article publié sur le site demeure sous l'entière responsabilité de son auteur et ses prises de positions n'engagent que lui. Cette prise de position est publique.

Pour être publié, un article doit être signé et ne peut donc pas être anonyme. Garant de la bonne tenue du blog, le modérateur veille au respect des thèmes abordés et se réserve le cas échéant le droit de ne pas publier un article. Les propos doivent se tenir dans la courtoisie et le respect mutuel. Donc apprenez à participer et à partager, l’intérêt d’un blog n’est pas de simplement de le lire, il s’enrichit aussi des interventions de la communauté y compris de vous !

Aux amis, même si vous n’êtes pas sûrs de votre français, allez au-delà de vos appréhension… vous êtes les bienvenus chez nous. Pour conclure, ne reprochez pas au gestionnaire du blog, le comportement des participants. Ne reprochez pas aux rédacteurs du blog de ne pas répondre à vos questions, rien ne les y oblige. L’équipe vous remercie et vous souhaite bon débat.

Nos objectifs et nos actions : Faire connaître officiellement l’histoire des Harkis trop longtemps occultée et falsifiée. Faire reconnaître les conditions de l’arrivée en métropole des Harkis et leurs familles. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance officielle de la responsabilité du gouvernement de 1962. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance morale de cette communauté sacrifiée et la réparation effective du préjudice subi

Pour devenir membre éditeur !

Vous avez un blog ou un site personnel. Vous êtes d'accord avec les objectifs du site Mon Harki.com et vous souhaitez participer à ses articles. Envoyez un mail en indiquant l'adresse et le nom de votre blog ou de votre site personnel ainsi que votre nom ou pseudo, puis après accord des membres du site nous officialiserons votre adhésion.

Les engagements du Président

" Si le peuple français m'accorde sa confiance, je m'engage à reconnaître publiquement les responsabilités des gouvernements français dans l'abandon des harkis, le massacre de ceux restés en Algérie et les conditions d'accueil des familles transférées dans des camps en France" La France a un nouveau président François Hollande.

De nombreuses questions interpellent les harkis qui attendront des réponses adaptées aux problèmes de leur quotidien. Je tiens aussi à dire que nous serons très attentifs à la concrétisation des engagements de François Hollande.

*******************************************************

Monsieur le Président de la République François Hollande veuillez tenir vos promesses envers les familles de harkis. Signez la pétition

Publié par Le petit harki

Le jour où les harkis ont été à l'honneur...


harkis-emploi.jpgDe nombreuses années après la guerre d'Algérie, la France avait décidé le 25 septembre 2001 de dédié, une journée à ceux qui se sont battus aux côtés des soldats français.


Quarante ans. C'est le nombre d'années que les anciens membres des forces supplétives auront dû attendre pour qu'enfin on leur accorde la reconnaissance qu'ils méritaient.


Quarante ans, pour recevoir un hommage à l'occasion de la journée qui leur était dédiée. Ces hommes qui se sont battus aux côtés de l'armée française, de 1954 à 1962, pendant l'opération de maintien de l'ordre qui, longtemps après, a pris le nom de guerre d'Algérie, ont dû attendre 40 longues années avant d'obtenir des remerciements.


L'hommage aux harkis mobilisait énormément de monde, mais au fils de l'eau, il s'avère que le nombre s'est fortement réduit à croire que cet hommage allait logiquement faire connaître officiellement l’histoire des harkis trop longtemps occultée et falsifiée. Faire reconnaître les conditions de l’arrivée en métropole des Harkis et leurs familles. Obtenir de l'État français la reconnaissance officielle de la responsabilité du gouvernement de 1962.


Comme nombre fils ou fille de harkis, je me rappelle lorsqu'on mon père avait combattu aux côtés des soldats français. J'avais environ 9 ans quand ma famille et moi avons été rapatriés vers la France et je m'en souviendrai toute ma vie, c'est un souvenir extrêmement pénible. Nous avons vécu un drame. Pendant 20 ans, nous avons vécu dans un camp, mis à l'écart : nous étions des exclus. Beaucoup d'autres personnes étaient dans notre cas ou pire encore.


Le problème, c'est que les parents n'ont pas pu éduquer leurs enfants durant toute cette période. Les générations suivantes ont payé et payent encore toute cette souffrance.


Aujourd'hui, c'est bien d'avoir rendu hommage aux harkis même si ça été tard. Il faut remercier tous ceux et celles qui se sont battus pour cet hommage. Cette journée a été l'aboutissement d'un long combat mené par les enfants de harkis.


Cela a été une première et j'espère que cela se renouvellera pour la reconnaissance. Malheureusement, cela me fait de la peine de devoir me battre contre la France pour obtenir gain de cause car c'est mon pays, mais après tout, la France n'est-elle pas le pays des droits de l'homme ?


Je me rappelle du discours de Jacques Chirac, qui avait prononcé aux Invalides, « la France veut rendre un hommage solennel à ceux de ses enfants qui ont été si cruellement meurtris ». Je pense que M. Chirac a voulu accorder l'estime et la reconnaissance auxquelles ils ont droit et il a ajouter « La France rend hommage à ceux qui ont tout donné pour elle...que justice soit enfin rendue à leur honneur de soldat. Honneur aux harkis ».


Mais l'honneur n'a-t-il pas un prix ? Un honneur qui a été bien tardif pour toutes ces familles recluses dans des camps pendant de nombreuses années et ignorées des français, pendant que les harkis qui n'avaient pu être rapatriés en France par l'armée mouraient par milliers en Algérie.


Aujourd'hui, je constate que la légion d'honneur est donnée à n'importe qui, nos anciens la méritaient beaucoup plus. Cette récompense était faite pour les anciens combattants, mais on les a oubliés.

Commenter cet article

minal 13/08/2010 19:37



Le 25 septembre est soi-disant la journée en hommage aux harkis mais c´est vraiment malheureux pour nos combattants de la communauté harkis que cette journée ne soit meme pas a
l´ordre du jour dans l´esprit du gouvernement et de son PRESIDENT M.SARKOZY. Je pense que depuis 48 ans nous sommes des oubliés de l´histoire alors que nos grands-parents, ainsi que nos parents
ont laissés terres. familles...............en Algérie. La France a du mal A RECONNAITRE CETTE COMMUNAUTE qui est enracinée depuis 1962 en FRANCE. Il y n´y a aucune RECONNAISSANCE MESSIEURS FAITES
EN SORTE DE GRAVER L´HISTOIRE DANS VOS MEMOIRES. Yamina de Moselle



provence 15/07/2010 20:08



INVITATION


SAMEDI 18 SEPTEMBRE A 11H A l'ancien hameau de forestage de ONF


JOURNEE EUROPEENNE  DU PATRIMOINE


inauguration d'une plaque en hommage aux harkis du var


HAMEAUX DE FORESTAGE DU VAR


Rians ;st Maximin ;Montmeyan ; Neoules , Pignans ; Gonfaron ; le Muy;


st Paul en foret ;st Raphael ;Collobrieres,Bormes les mimosas ;


la Londe des Maures


avec la participation d'un groupe de reconstitution historique


gommiers ,tirailleurs, spahis, turcos en tenue d'époque


+ batterie fanfare de st Maximin....RESTAURATION SUR PLACE


MONTMEYAN porte Du parc du Verdon ( haut var )



Bélka 13/07/2010 19:55



Le Président Nicolas SARKOZY ,s'honnorerait en rétablissant les Harkis que la France a abandonné en Algérie dans leurs droits au titre du Combattant ,et aussi au bénifice de  la
retraite  du combattant et du régime vieillesse.Ils sont les seuls Combattant  a vivre  une éxclusion .Le pouvoir Français a t'il Honte de ces soldats qui ont servi
cette République ingrate. La France a une dette a honnoré à leurs égarts,ils vivent actuellement une politique discriminatoire puisque ils sont éxclu de ces droits par rapport à la
nationalité Francaise ,et à la résidence.Ceci est injuste,il est encore temps pour le pouvoir Français de les rétablir dans leurs droits,surtout aprés la décision di conseil d'état qui a indiqué
que cele est contraire aux droits de l'homme.Si cette situation,perdure,nous serons obligé d'aller devant les tribunaux pour contéster ces dicisions discriminatoires .



Bélka 11/07/2010 17:39



Bonjour à tous et à toutes,


l e débat sur  notre problématique Harkie, nécéssite une implication  de tous les acteurs de la communauté Harkie.Chacuns et chacunes de nous,peut par sa
participation  active et responsable apporter une contribution positive pour debattre et enrichir et surtout trouver des solutions pour claure ce chapitre douleureux de notre drame qui fait
histoire intégrante de l'Histoire de France.Ce blog est un moyen de communication formidable ,qui permet  d'échanger ,et de maintenir des liens liés à notre passé commun, à notre
culturelle,et à notre Histoire.a chacuns de nous de faire un petit éffort sur soit méme ,pour construire ce dialogue  qui  est capital pour notre avenir..



Djouari 11/07/2010 10:31



Bonjour,


N'étant pas un fervent militant d'association, je tiens simplement à rappeller qu'il faut que les gens qui sont censés nous représenter le fassent avec impartialité honeteté et intégrité!!!!!
sauf que l'expérience nous montre le contraire.


Le gouvernement a bien compris qu'en jouant sur la crédulité de nos représentants il arrivait à ses fins à savoir diviser la communnauté .....


Il devient primordial de montrer à ce gouvernement qui se foutu de notre gueule depuis son élection qu'il ne peut continuer à nous prendre pour des moutons !!


Il faut boycotter le 25 septembre et surtout le faire massivement et là je pense qu'il nous prendrons un peu plus au sérieux!!!!


 


Je pense aussi qu'une charte de moralité serait une bonne chose afin que nos représentants n'oublient pas que seule la communauté compte .....


A méditer.