Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Charte du Site

Ce Blog est un lieu de discussion et de débat ouvert à tous.

En déposant des réactions sur les différents articles ou commentaires des autres internautes, chacun apporte sa pierre au débat citoyen. Vous pouvez proposer vos articles par le biais du mail :

harki45@gmail.com

Une fois validé par l’équipe Mon Harki.com, l'article sera mis en ligne dans la catégorie appropriée et le débat que vous souhaitez initier pourra commencer. Tout article publié sur le site demeure sous l'entière responsabilité de son auteur et ses prises de positions n'engagent que lui. Cette prise de position est publique.

Pour être publié, un article doit être signé et ne peut donc pas être anonyme. Garant de la bonne tenue du blog, le modérateur veille au respect des thèmes abordés et se réserve le cas échéant le droit de ne pas publier un article. Les propos doivent se tenir dans la courtoisie et le respect mutuel. Donc apprenez à participer et à partager, l’intérêt d’un blog n’est pas de simplement de le lire, il s’enrichit aussi des interventions de la communauté y compris de vous !

Aux amis, même si vous n’êtes pas sûrs de votre français, allez au-delà de vos appréhension… vous êtes les bienvenus chez nous. Pour conclure, ne reprochez pas au gestionnaire du blog, le comportement des participants. Ne reprochez pas aux rédacteurs du blog de ne pas répondre à vos questions, rien ne les y oblige. L’équipe vous remercie et vous souhaite bon débat.

Nos objectifs et nos actions : Faire connaître officiellement l’histoire des Harkis trop longtemps occultée et falsifiée. Faire reconnaître les conditions de l’arrivée en métropole des Harkis et leurs familles. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance officielle de la responsabilité du gouvernement de 1962. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance morale de cette communauté sacrifiée et la réparation effective du préjudice subi

Pour devenir membre éditeur !

Vous avez un blog ou un site personnel. Vous êtes d'accord avec les objectifs du site Mon Harki.com et vous souhaitez participer à ses articles. Envoyez un mail en indiquant l'adresse et le nom de votre blog ou de votre site personnel ainsi que votre nom ou pseudo, puis après accord des membres du site nous officialiserons votre adhésion.

Les engagements du Président

" Si le peuple français m'accorde sa confiance, je m'engage à reconnaître publiquement les responsabilités des gouvernements français dans l'abandon des harkis, le massacre de ceux restés en Algérie et les conditions d'accueil des familles transférées dans des camps en France" La France a un nouveau président François Hollande.

De nombreuses questions interpellent les harkis qui attendront des réponses adaptées aux problèmes de leur quotidien. Je tiens aussi à dire que nous serons très attentifs à la concrétisation des engagements de François Hollande.

*******************************************************

Monsieur le Président de la République François Hollande veuillez tenir vos promesses envers les familles de harkis. Signez la pétition

Publié par Toufik

Les enfants de harkis s’insurgent-ils une nouvelle fois ?

 

Nous apprenons par le biais du site de la dépêche.fr du début d’une révolte des enfants de harkis devant la mairie de Sainte Livrade. D’après la dépêche, les enfants de harkis souhaitaient rappeler à François Hollande son engagement auprès des familles de harkis afin de reconnaître officiellement les responsabilités des gouvernements français dans l’abandon des harkis, le massacre de ceux restés en Algérie et les conditions d’accueil des familles transférées dans des camps en France.

 

Cela nous rappelle la révolte des enfants de harkis, durant l’été 1991 qui a débuté dans la cité des Oliviers à Narbonne et qui fut suivie par d’autres villes.

 

Faut-il croire à ce scénario ? Eh bien oui, malheureusement les enfants de harkis sont habitués à ce comportement de la part des gouvernements français successifs. Les mouvements de protestations au sein de la communauté harkie rappellent l'urgence à agir.

 

Les enfants de harkis souhaitent appeler l'attention de Monsieur le Ministre délégué aux anciens combattants sur la situation économique et sociale que subissent, plus que d'autres français, les harkis et les personnes rapatriées d'Algérie ainsi que leurs familles. En effet, les harkis dont une majorité se sont battus pour la France, vivent cinquante ans après leur arrivée sur le territoire national, dans des conditions de précarité confinés allant parfois même jusqu’à l'exclusion sociale ! Ils connaissent des taux d'endettement, de chômage et d'habitat précaires. Les enfants de harkis ont grandi dans des logements insalubres ou des espaces d'accueil provisoires et l'école de la République n'a pu, dans ce contexte, leur offrir les chances d'intégration et d'évolution sociale dont elle aurait dû être la garante.

 

Les enfants de harkis demandent, conformément aux promesses de François Hollande, qu’il  tienne enfin ses engagements !

 

Actuellement, de multiples manifestations sont en cours de préparation à travers tout le territoire français dont plus particulièrement celle du 12 mai 2013 à Paris. Affaire à suivre…

Commenter cet article

les harkis de Navarre 12/03/2013 11:05


"Nous devons nous approprier le 12 mai 1962"


 


Plusieurs associations se sont engagées dans la commémoration du 12 mai 1962. A la veille de ce grand rendez-vous annuel
pour la mémoire des harkis et de leurs familles, l'ACH-IDF a donné la parole à Alain FERKI, président de l'association des harkis et des enfants de harkis des Pyrénées Atlantiques,membre du
conseil départemental.


 


Le 12 mai prochain  se tiendra dans son département une nouvelle édition de la commémoration du 12 mai 1962. Dans le
cadre de cet entretien, Alain FERKI nous éclaire sur la mobilisation nécessaire et le sens qu'il est impératif de donner à la commémoration du 12 mai 1962.


 


Les harkis d'Ile-de-France : Monsieur FERKI, le 12 mai prochain, à l'initiative de l'association des harkis et des enfants de
harkis des Pyrénées Atlantiques, vous vous apprêtez à commémorer le 12 mai  1962. Pourquoi une telle initiative ?

Alain FERKI : Tout d'abord parce que la date du 12 mai 1962 est une date qui a du sens, une date qui à un lien direct avec
notre histoire. Elle a un sens historique fort, ce fut le deuxième acte officiel après le 19 mars du gouvernement d’alors qui a été d’ordonner, de planifier, l’abandon des Harkis par son ministre
des Armées Pierre MESSMER en expédiant un télégramme à destination des forces Armées d’Alger. Désormais, chaque année, nous commémorons cette date du 12 mai pour nous rappeler que notre drame a
débuté le 12 mai 1962 par ce triste courrier.



Les harkis d'Ile-de-France : Le 12 mai prochain, que ferez-vous à l'occasion de cette commémoration
?

Alain FERKI : Ce jour-là, avec toutes celles et tous ceux qui souhaitent commémorer le drame des harkis,
nous nous retrouverons devant la stèle dédiée aux Harkis sur la commune d’Oloron Sainte Marie. Nous serons accompagnés de tous les élus (maire d’Oloron, président du conseil général, sénateurs,
conseillers généraux) enfin tous les Républicains sensibles à notre histoire et toutes les associations d'anciens  combattants accompagnés de leurs portes drapeaux. Tous ensembles, nous nous
souviendrons que le drame des harkis a officiellement débuté ce jour-là. La cérémonie elle-même débutera par la lecture du télégramme de Pierre MESSMER, ministre des armées du Général De Gaulle.
Après cette lecture, nous observerons une minute de silence avant de déposer une gerbe devant le monument aux morts en mémoire des 150 000 harkis massacrés après le 12 mai 1962. La cérémonie se
terminera par un verre de l'amitié offert par la municipalité. Ce sera alors pour moi l'occasion de clôturer la cérémonie par un discours sur les conséquences cette infamie



Les harkis d'Ile-de-France : Sur la région de Pau, votre travail et votre investissement dans la préservation de la mémoire des harkis sont très appréciés? Pourquoi un tel investissement
?

Alain FERKI : Une mémoire qui n'est pas préservée, ni défendue est une mémoire condamnée à mourir. Comme beaucoup d'enfants
de harkis, je refuse que la mémoire de nos parents s'éteigne. La commémoration du 12 mai 1962 est née d'une initiative des harkis d'Ile-de-France et aujourd’hui nous la partageons pleinement.
Tous ensembles aujourd'hui, sur tout le territoire, nous devons nous approprier cette
journée et la faire vivre en mémoire de nos parents. Sur tout le département, nous mettons en œuvre le vivre ensemble basé sur la solidarité, la paix et le respect de la différence.


 


 


Les harkis d'Ile-de-France : Pour conclure cet entretien, si vous aviez quelques mots à dire aux harkis et leurs enfants,
quels seraient-ils ?

Alain FERKI : Je leurs dis que le combat pour la mémoire et la dignité des harkis est une constance depuis ces dernière
années. Je pense par exemple au colloque du 4 février 2012 organisé à la Maison du barreau à Paris à l'initiative conjointe de la LICRA , de Harkis et Droits de l’Homme, de Harkis et
Vérité

patriote 11/03/2013 17:09


bonjour,


oui ,c'est la crise ,dans notre dos et comme toujours et depuis fort longtemps ces acteurs politiques et autres partisans du mensonge Nationale n'ont d'autre préocupation de s'occuper des
demandeurs d'asile qui selon la réplique "ont beaucoup souffert " ,à l'heure ,ou ces derniers pillent ,volent ,dégradent ,insultent,les gouvernants leur opportent tout le soutien nécessaire à
leur bien etre,ils n'ont trouvé d'autre solution de les loger  juste à coté de nous...encore un montage pour mieux diviser en plus.Voici les réponses d'une Préfecture autiste suite à mes
demandes urgentes,le compte rendu de situation et pour marquer de tout,une administration silencieuse et qui vous rigoles au nez d'etre  mis en porte à faux ....bravo continuons gentiment à
etre dégrader avec des situations dégradantes.


La seule facon est de s'indigner comme bon nombre de nos compatriotes,dans la paix et avec une certaine intelligence qui empechera de nous déclarer victime....dialoguer avec des serviteurs du
diable ne sert plus à rien,le soutien des citoyen est nécesaire,la seule force vivante de la nation qui reste dans ce pays en déclin...


Pour votre info ,le sale chien jean maurice cohen "El kabach", la taupe du pouvoir Algérien, et collabo du complot mondiale ,va continuer de présenter son émission de m..... sur une chaine télé
de m.....


 


 

Arthur Rimbaud 11/03/2013 11:06


Les Corbeaux






Seigneur, quand froide est la prairie,
Quand dans les hameaux abattus,
Les longs angélus se sont tus...
Sur la nature défleurie
Faites s'abattre des grands cieux
Les chers corbeaux délicieux.


Armée étrange aux cris sévères,
Les vents froids attaquent vos nids !
Vous, le long des fleuves jaunis,
Sur les routes aux vieux calvaires,
Sur les fossés et sur les trous,
Dispersez-vous, ralliez-vous !


Par milliers, sur les champs de France,
Où dorment les morts d'avant-hier,
Tournoyez, n'est-ce pas, l'hiver,
Pour que chaque passant repense !
Sois donc le crieur du devoir,
0 notre funèbre oiseau noir !


Mais, saints du ciel, en haut du chêne,
Mât perdu dans le soir charmé,
Laissez les fauvettes de mai
Pour ceux qu'au fond du bois enchaîne,
Dans l'herbe d'où l'on ne peut fuir,
La défaite sans avenir.