Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Charte du Site

Ce Blog est un lieu de discussion et de débat ouvert à tous.

En déposant des réactions sur les différents articles ou commentaires des autres internautes, chacun apporte sa pierre au débat citoyen. Vous pouvez proposer vos articles par le biais du mail :

harki45@gmail.com

Une fois validé par l’équipe Mon Harki.com, l'article sera mis en ligne dans la catégorie appropriée et le débat que vous souhaitez initier pourra commencer. Tout article publié sur le site demeure sous l'entière responsabilité de son auteur et ses prises de positions n'engagent que lui. Cette prise de position est publique.

Pour être publié, un article doit être signé et ne peut donc pas être anonyme. Garant de la bonne tenue du blog, le modérateur veille au respect des thèmes abordés et se réserve le cas échéant le droit de ne pas publier un article. Les propos doivent se tenir dans la courtoisie et le respect mutuel. Donc apprenez à participer et à partager, l’intérêt d’un blog n’est pas de simplement de le lire, il s’enrichit aussi des interventions de la communauté y compris de vous !

Aux amis, même si vous n’êtes pas sûrs de votre français, allez au-delà de vos appréhension… vous êtes les bienvenus chez nous. Pour conclure, ne reprochez pas au gestionnaire du blog, le comportement des participants. Ne reprochez pas aux rédacteurs du blog de ne pas répondre à vos questions, rien ne les y oblige. L’équipe vous remercie et vous souhaite bon débat.

Nos objectifs et nos actions : Faire connaître officiellement l’histoire des Harkis trop longtemps occultée et falsifiée. Faire reconnaître les conditions de l’arrivée en métropole des Harkis et leurs familles. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance officielle de la responsabilité du gouvernement de 1962. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance morale de cette communauté sacrifiée et la réparation effective du préjudice subi

Pour devenir membre éditeur !

Vous avez un blog ou un site personnel. Vous êtes d'accord avec les objectifs du site Mon Harki.com et vous souhaitez participer à ses articles. Envoyez un mail en indiquant l'adresse et le nom de votre blog ou de votre site personnel ainsi que votre nom ou pseudo, puis après accord des membres du site nous officialiserons votre adhésion.

Les engagements du Président

" Si le peuple français m'accorde sa confiance, je m'engage à reconnaître publiquement les responsabilités des gouvernements français dans l'abandon des harkis, le massacre de ceux restés en Algérie et les conditions d'accueil des familles transférées dans des camps en France" La France a un nouveau président François Hollande.

De nombreuses questions interpellent les harkis qui attendront des réponses adaptées aux problèmes de leur quotidien. Je tiens aussi à dire que nous serons très attentifs à la concrétisation des engagements de François Hollande.

*******************************************************

Monsieur le Président de la République François Hollande veuillez tenir vos promesses envers les familles de harkis. Signez la pétition

Publié par Gilles Bonnier

Nous publions un article du site Ajir pour les Harkis écrit par M. Gilles Bonnier qui donne son point de vue sur une information concernant la célébration de notre fête nationale sur les Champs Élysées. En effet, des troupes algériennes défileraient aux côtés des troupes françaises lors du défilé du 14 juillet.

 

S’agit-il d'une mauvaise plaisanterie ?

 

Défilé du 14 juillet 2014

L’ALN y sera représentée !!!

 

Non au défilé des troupes algériennes à Paris le 14 juillet 2014

 

Le chef de l’Etat a décidé que 72 pays, qui furent, selon lui, des nations belligérantes de la première guerre mondiale, seraient invités cette année à participer au défilé du 14 juillet sur les Champs Elysées. Il est bien sûr parfaitement digne et important d’honorer la mémoire des soldats de toutes origines qui ont combattu dans ce conflit particulièrement meurtrier, pour certains aux côtés de la France dans des pays alliés, pour d’autres dans le cadre de l’ancien Outre-mer français. Ce dernier rassemblait alors des territoires sous souveraineté française, qui en majorité n’étaient pas des nations constituées en Etats historiques.

 

Le devoir de mémoire ne devrait pas s’appuyer sur de tels anachronismes pour la transmission à la jeunesse.

 

Dans le cas spécifique du territoire algérien, il s’agissait même, en 1914, de départements français, avec plus de 700 000 habitants d’origine européenne, installés pour la plupart depuis des générations. Environ 150 000 d’entre eux furent mobilisés et combattirent souvent dans les mêmes unités que les 170 000 soldats musulmans issus de ces départements d’Algérie. La population algérienne de l’époque, qui comptait 5.5 millions d’habitants, eut, à parts à peu près égales pour ses deux composantes, 50 000 Morts pour la France pendant ce conflit. Il serait offensant d’oublier d’honorer la mémoire de ces soldats issus de l’Algérie française, qui ont aujourd’hui leurs descendants en France après l’exode de 1962, d’abord nos compatriotes Pieds-noirs et Harkis repliés et aussi certains immigrés algériens naturalisés français parfois depuis longtemps. Vouloir honorer, à travers l’Etat algérien d’aujourd’hui qu’une partie des combattants, est injuste et offensant pour les autres.

 

Par ailleurs, il est tout à fait déplacé d’envisager la participation de l’Algérie au défilé national pour des raisons supplémentaires, liées à l’histoire récente. En effet la vague terroriste particulièrement sanglante du FLN, qui endeuilla le territoire de 1954 à 1962, frappa de très nombreux civils et parmi eux, de manière volontairement symbolique, des anciens combattants Français Musulmans des deux guerres mondiales. En outre les Harkis, supplétifs de l’armée française, furent massacrés après le « cessez le feu » du 19 mars 1962 , avec une extrême barbarie, alors qu’ils étaient désarmés et non protégés, par dizaines de milliers, souvent avec leurs familles, sans que ces faits ne soient admis encore aujourd’hui par l’Etat algérien.

 

De plus, depuis 1962, l’Algérie et le FLN ont laissé faire, voire orchestré de nombreuses profanations de cimetières chrétiens ou juifs, des tombes de soldats Morts pour la France et d’anciens combattants. De même ont été systématiquement détruits, dans les communes d’Algérie les monuments aux Morts pour la France qui n’ont pu être rapatriés, dédiés aux soldats de toutes origines.

 

L’Etat algérien enfin refuse toujours de contribuer à une mémoire apaisée et surtout qui respecterait toutes les victimes des tragédies de notre histoire commune. Il a au contraire multiplié, encore ces dernières années, les gestes de haine, les provocations, ou les offenses à l’égard de la France, de son histoire en Algérie, de ses soldats et donc de tous les Français. Jusqu’à l’hymne national, issu d’un chant du FLN inchangé depuis 1962, qui met en cause la France comme ennemi qui doit rendre des comptes, probablement seul cas au monde où un pays en agresse un autre dans son hymne national.

 

Tout cela ne peut être oublié.

 

C’est pourquoi on ne peut que s’élever avec la plus grande indignation contre la présence de soldats de la République algérienne démocratique et populaire dans le défilé traditionnel du 14 juillet, à proximité de la tombe du soldat inconnu. Ce serait une deuxième mort pour tous ces soldats français, Morts pour la France et une offense inacceptable pour nombre de citoyens de notre pays.

 

Le jour de la fête nationale qui plus est, la mémoire des soldats Morts pour la France ne soit pas bafouée :

-  la mémoire de tous les soldats de la guerre de 1914/1918 issus des départements algériens d’alors ;

-  la mémoire de tous les Morts pour la France des conflits ultérieurs, venus de l’Algérie d’alors et celle des soldats ayant combattu pendant la guerre d’Algérie ;

-  la mémoire de tous les soldats français dont les tombes ont été profanées et la mémoire de ceux dont les noms étaient inscrits sur les monuments aux Morts saccagés en Algérie après 1962 ;

-  la mémoire des anciens combattants victimes du terrorisme du FLN de 1954 à 1962 ;

-  la mémoire des dizaines de milliers de Harkis assassinés après le « cessez-le-feu ».

 

Gilles Bonnier

 

NB : dans une moindre mesure la participation du Vietnam a ce défilé est également choquante en cette année anniversaire de Dien Bien Phu. Le Vietminh a commis beaucoup d’atrocités de 1945 à 1954 à l’encontre des soldats français, notamment en exterminant nombre de prisonniers dans ses camps de la mort jusqu’au dernier moment. Ceci non plus ne peut être oublié

 

Le 20 Mai 2014

Commenter cet article

philippe 04/07/2014 16:02


Merci pour cette promotion:


Ô France ! le temps des palabres est révolu
Nous l'avons clos comme on ferme un livre
Ô France ! voici venu le jour où il te faut rendre des comptes
Prépare toi ! voici notre réponse
Le verdict, Notre Révolution le rendra
Car Nous avons décidé que l'Algérie vivra
Soyez-en témoins ! Soyez-en témoins ! Soyez-en témoins !

tom 04/07/2014 10:15


Bonjour à tous et toutes,


réponse à Numide.


reconnaissons que, le seul point positif pour l'Algérie durant ces 50 ans d'indépendance, c'est l'accession de son équipe de football  au 8ém de finale de la coupe du monde 2014.


C'est vrai, c'est un bon résultat, et un grand pas en avant.


On peut dire, merci à ce grand , monsieur Vahid Halilhodzic


Mais on peut dire aussi, que le résultat mémorable obtenu, face l'équipe d'Allemagne,  la France a apporter a contribué au renouveau de l'équipe Algerienne, par la présence de nombreux
joueurs dits Binationaux, nés et formés en France.


Mon cher monsieur,


On peut donc considérer, que cette équipe d'Algérie est aussi une équipe bis de France, au sein de laquelle se trouvent peut étre des fils de Harkis?.


Quand à etre Francais,aujourd'hui en France, ou ailleurs dans le monde, il n'y a pas d'Identité propre pour désigner dans une forme unique un Citoyen d'une nation.


On ne  choisi pas sa citoyenneté,mais on nés citoyen de tel ou tel pays,quand à nous Harkis, et enfants de Harkis, la majorité d'entre nous sommes, nés hier, Français en Algérie, et
aujourd'hui Français sur le sol de France. 


Le plus important pour nous c'est de l'etre du fond de notre coeur, et en toute liberté de conscience.


 


Je le comprend trés bien, aprés cette mascarade électorale du  4ém mandat de Bouteflika,il faut redonner au peuple Algérien un peu de joie, et le meilleur reméde c'est le football, c'est cet
opium du peuple indispensable pour endormir la population Algérienne, encore une fois et pour bien longtemps.


Salutation.


 


 


 


 

Le Numide 03/07/2014 23:35


Parce que vous croyez que vous les Harkis avez un quelconque poids en France ? Vous êtes méprisés pour votre traitrise et vos origines et la loi vous protégeant n'est qu'une loi scélérate faites
en période électorale! On n'estime que ceux qui n'oublient pas qui ils sont et d'où ils viennent! Et faut vous faire une raison! Dans la France, l'un des  pays les plus racistes au monde,
vous ne serez jamais considéré comme des français à part entière mais comme des métèques et des bougnoules ! Et n'oubliez pas que la France de De Gaule, doit être blanche, chrétienne et de
culture gréco latine!!!!

L'équipe Mon Harki.com 04/07/2014 07:41

Bonjour, il faut positiver la France d'aujourd'hui n'est plus celle d'hier. Vous vous trompez sur votre analyse. Nous sommes très nombreux et diverses. Beaucoup reste dans la discrétion et non besoin de crier haut et fort pour se faire entendre. Il faut être organiser et savoir communiquer. Il faut savoir débattre et apporter de l'eau à son moulin. Aboyer ou profaniser un mythe n'a jamais fait grandir, elle ne permet pas un pays d'avancer, la preuve, cette montée croissante d'algériens ou d'autres. Envie sur le territoire de de Gaulle. Je crois qu'il faut arrêter de gesticuler, il faut avancer vous comme nous. Du concret et non du brassage d'air qui ne nous fait grandir vis à vis de la société. Cdt.