Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Charte du Site

Ce Blog est un lieu de discussion et de débat ouvert à tous.

En déposant des réactions sur les différents articles ou commentaires des autres internautes, chacun apporte sa pierre au débat citoyen. Vous pouvez proposer vos articles par le biais du mail :

harki45@gmail.com

Une fois validé par l’équipe Mon Harki.com, l'article sera mis en ligne dans la catégorie appropriée et le débat que vous souhaitez initier pourra commencer. Tout article publié sur le site demeure sous l'entière responsabilité de son auteur et ses prises de positions n'engagent que lui. Cette prise de position est publique.

Pour être publié, un article doit être signé et ne peut donc pas être anonyme. Garant de la bonne tenue du blog, le modérateur veille au respect des thèmes abordés et se réserve le cas échéant le droit de ne pas publier un article. Les propos doivent se tenir dans la courtoisie et le respect mutuel. Donc apprenez à participer et à partager, l’intérêt d’un blog n’est pas de simplement de le lire, il s’enrichit aussi des interventions de la communauté y compris de vous !

Aux amis, même si vous n’êtes pas sûrs de votre français, allez au-delà de vos appréhension… vous êtes les bienvenus chez nous. Pour conclure, ne reprochez pas au gestionnaire du blog, le comportement des participants. Ne reprochez pas aux rédacteurs du blog de ne pas répondre à vos questions, rien ne les y oblige. L’équipe vous remercie et vous souhaite bon débat.

Nos objectifs et nos actions : Faire connaître officiellement l’histoire des Harkis trop longtemps occultée et falsifiée. Faire reconnaître les conditions de l’arrivée en métropole des Harkis et leurs familles. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance officielle de la responsabilité du gouvernement de 1962. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance morale de cette communauté sacrifiée et la réparation effective du préjudice subi

Pour devenir membre éditeur !

Vous avez un blog ou un site personnel. Vous êtes d'accord avec les objectifs du site Mon Harki.com et vous souhaitez participer à ses articles. Envoyez un mail en indiquant l'adresse et le nom de votre blog ou de votre site personnel ainsi que votre nom ou pseudo, puis après accord des membres du site nous officialiserons votre adhésion.

Emmanuel Macron représente-il une chance pour les Harkis ?

Les Harkis avaient dû attendre 2012 pour que le président Sarkozy reconnaisse la « responsabilité » de la France dans « l'abandon », quelques jours avant sa défaite à l'élection présidentielle. En septembre 2016, le président Hollande avait formellement reconnu « les responsabilités des gouvernements français dans l'abandon des harkis ».

De nombreuses questions interpellent les harkis qui attendront des réponses adaptées aux problèmes de leur quotidien. Emmanuel Macron peut-il « réconcilier les mémoires » de la guerre d’Algérie ?

*******************************************************

Veuillez trouver ci-après une pétition. Signez la pétition

Publié par Toufik

Retour sur les deux dernières élections de cette année. Rappelez-vous, pendant la campagne présidentielle, François Hollande avait promis, s'il était élu, de reconnaître les responsabilités des gouvernements français dans l'abandon des harkis, le massacre de ceux restés en Algérie et les conditions d'accueil des familles transférées dans des camps en France.

 

Il avait dit en outre son intention « d'assurer aux harkis et à leurs descendants la reconnaissance de la République. » Cette reconnaissance de responsabilité de la France est une revendication légitime des harkis et de leurs descendants qui représentent des milliers de personnes.

 

Comme vous le savez, au lendemain des accords d'Evian du 18 mars 1962 consacrant le retrait français d'Algérie, 150 000 harkis ont été abandonnés en Algérie et victimes de sanglantes représailles par le FLN. Quelque 60 000 ont été admis en France entre 1962 et 1967, logés dans des camps de fortune du sud du pays, puis entre 10 000 et 15 000 après 1967.

 

Nous avons cru aux promesses de Nicolas Sarkozy et nous avons été déçus, nous avons été séduits par le discours de François Hollande et nous avons été trahis. Devons-nous aujourd’hui écouter par lassitude le chant d’autres sirènes (FN) ?

 

En réalité, l’électorat harki qui a voté pour François Hollande hier, n’est plus vrai aujourd’hui. Le PS comme l’UMP ont largement perdu cet électorat aux municipales et aux européennes de 2014. Toutes les raisons de ces voix manquantes reposent sur un engagement que les associations reprochent aux candidats de ne pas avoir encore tenu. Les harkis et leurs familles se sont manifestés comme citoyens à part entière, même par l'abstention, qui est une forme de choix électoral pour certains et malheureusement le choix du FN, lorsqu'il a lieu pour d’autres.

 

Aujourd’hui, comme hier, nous sommes opposés aux mesures spécifiques, qui ont pourtant démontré leur inefficacité mais qui ont profité à des opportunistes pour obtenir des places, des subventions... . Nous réclamons que l’Etat français reconnaisse, dans le cadre d’une loi, sa responsabilité dans l’abandon et le massacre des harkis, ainsi que dans l’échec de leur insertion dans la communauté nationale.

 

C’est là un manque évident d’imagination, nous servir des plats réchauffés et indigestes, l’Etat n’a fait que se discréditer sur nos propositions, confirmées lors de la réunion du 18 septembre 2012 avec Kader Arif. Une seule revendication, une seule priorité « la reconnaissance par  l’Etat français de sa responsabilité dans l’abandon et le massacre des harkis après le 19 mars 1962. »

 

Dans les jours qui viennent, la chasse aux voix sera ouverte, mais les harkis ne seront pas dupes. Les harkis et leurs familles n'attendent plus rien de ces gouvernements. Durant cinquante et un ans ils ont été trompés par la gauche et par la droite, aujourd’hui, un atout pour le FN. Le FN a toujours fait de la question des harkis un symbole, car il sait que son nombre se compte aujourd’hui en millions peut être !

 

Il est certain que tant la délicate question harki ne sera pas soldée par le Président en exercice demeurent de sérieux défis pour la cohésion et la cohérence de la société française. Ce seront des enjeux qui demanderont au Président la nécessité d’éradiquer le mécontentement des harkis à travers les urnes au profit du FN.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

philippe 13/07/2014 20:20


Un pas en avant, deux pas en arrière...

toto 13/07/2014 19:19


Bonsoir à tous,


réponse à monsieur le Président de génération Harki.


De plus le G12, ne nous represente nullement.


Monsieur, je ne suis pas d'accord avec votre point de vue sur la participation de militaires Algériens pour resprésenter les Anciens Combattants musulmans qui se sont battus pendant la guerre
mondiale.


Si ils sont là pour representer Ben-Bella, je veux bien, mais certainement pas nos parents.


N'oublier surtout pas, que ce monsieur a fait  avaler leurs médailles militaires à ces combattants, et certains de ces combattants ont été découpés en morceaux comme des animaux, pour la
simple raison, que le FLN leur interdisait d'aller percevoir leurs pensions militaires pour survivre.


Celà ne peut s'oublier.


Ceci s'appelle du négationisme.


Votre père, comme mon père  ont participé à cette guerre 39/45 , ils doivent se retourner dans leurs tombes, ils n'auraient jamais accepter à ceux que leurs ennemis d'hier soient là pour les
representer à ces cérimonies.


Ils ont porté les armes au nom de la France, et ils ont continué le combat pour la France en devenant par la suite Harkis.


Que ça plaise ou pas, ceci est la vérité historique.

Philippe 07/07/2014 17:13


M. Hollande reconnait il le mérite des Harkis à contre-coeur ou fait il celà par peur de la montée du FN?