Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Charte du Site

Ce Blog est un lieu de discussion et de débat ouvert à tous.

En déposant des réactions sur les différents articles ou commentaires des autres internautes, chacun apporte sa pierre au débat citoyen. Vous pouvez proposer vos articles par le biais du mail :

harki45@gmail.com

Une fois validé par l’équipe Mon Harki.com, l'article sera mis en ligne dans la catégorie appropriée et le débat que vous souhaitez initier pourra commencer. Tout article publié sur le site demeure sous l'entière responsabilité de son auteur et ses prises de positions n'engagent que lui. Cette prise de position est publique.

Pour être publié, un article doit être signé et ne peut donc pas être anonyme. Garant de la bonne tenue du blog, le modérateur veille au respect des thèmes abordés et se réserve le cas échéant le droit de ne pas publier un article. Les propos doivent se tenir dans la courtoisie et le respect mutuel. Donc apprenez à participer et à partager, l’intérêt d’un blog n’est pas de simplement de le lire, il s’enrichit aussi des interventions de la communauté y compris de vous !

Aux amis, même si vous n’êtes pas sûrs de votre français, allez au-delà de vos appréhension… vous êtes les bienvenus chez nous. Pour conclure, ne reprochez pas au gestionnaire du blog, le comportement des participants. Ne reprochez pas aux rédacteurs du blog de ne pas répondre à vos questions, rien ne les y oblige. L’équipe vous remercie et vous souhaite bon débat.

Nos objectifs et nos actions : Faire connaître officiellement l’histoire des Harkis trop longtemps occultée et falsifiée. Faire reconnaître les conditions de l’arrivée en métropole des Harkis et leurs familles. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance officielle de la responsabilité du gouvernement de 1962. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance morale de cette communauté sacrifiée et la réparation effective du préjudice subi

Pour devenir membre éditeur !

Vous avez un blog ou un site personnel. Vous êtes d'accord avec les objectifs du site Mon Harki.com et vous souhaitez participer à ses articles. Envoyez un mail en indiquant l'adresse et le nom de votre blog ou de votre site personnel ainsi que votre nom ou pseudo, puis après accord des membres du site nous officialiserons votre adhésion.

Les engagements du Président

" Si le peuple français m'accorde sa confiance, je m'engage à reconnaître publiquement les responsabilités des gouvernements français dans l'abandon des harkis, le massacre de ceux restés en Algérie et les conditions d'accueil des familles transférées dans des camps en France" La France a un nouveau président François Hollande.

De nombreuses questions interpellent les harkis qui attendront des réponses adaptées aux problèmes de leur quotidien. Je tiens aussi à dire que nous serons très attentifs à la concrétisation des engagements de François Hollande.

*******************************************************

Monsieur le Président de la République François Hollande veuillez tenir vos promesses envers les familles de harkis. Signez la pétition

Publié par Brahim

 

Les harkis veulent faire de 2012 une année utile.

 

A l'heure où s'affine le choix, profiter de la courte séquence qui s'ouvre avant l'élection présidentielle pour apporter des réponses concrètes aux harkis qui ont combattu dans l'armée française contre la rébellion indépendantiste de 1954 à 1962.

 

Notre premier combat a été celui du devoir moral, car le premier devoir, c’est la vérité. Les anciens des forces supplétives, les harkis et leurs familles, ont été les victimes d’une terrible tragédie. Les massacres commis en 1962 ont laissé pour toujours l’empreinte irréparable de la barbarie. Ils doivent être reconnus, pour cela, la nation avait un devoir moral envers les harkis et on peut dire que c’est chose faite.

Notre deuxième combat est celui de la justice, car le devoir de vérité trouve son prolongement naturel dans un devoir de reconnaissance celui de la responsabilité. La France, en quittant le sol algérien, n’a pas su les empêcher. La France n’a pas su sauver ses enfants. Donc, les harkis et leurs familles ne sauraient demeurer les oubliés d’une histoire enfouie. 80.000 à 100.000 musulmans français avait été massacrés entre les accords d'Evian de mars 1962, qui mirent fin à la guerre proprement dite, et l'indépendance algérienne, en juillet 1962 et au-delà.

Si les gouvernements successifs ont tablé sur une usure des procédures et des hommes, on peut dire qu’ils ont échoué. Les harkis et leurs familles, regrettent, aujourd’hui, le refus des gouvernements de reconnaître la responsabilité de la France dans l'abandon des harkis et également dans l'ampleur des massacres commis après les accords d'Evian et les conditions de rapatriements.

2012, les harkis et leurs familles veulent en faire une année utile. De rappeler quatre priorités immédiates :

 

1 - La reconnaissance de la responsabilité de l’Etat français dans l’abandon et le massacre des harkis ainsi que dans les conditions d’accueil des rescapés.

2 - Justice (injures et diffamations)

3 - L’histoire et le devoir de mémoire

4 - La promotion des enfants de harkis

 

Cependant, les harkis et leurs familles ont le droit à ce respect, à cette reconnaissance, et ont le droit qu'on leur dise qu'à l'époque, les autorités françaises ne se sont pas bien comportées à l'endroit de ceux qu'elles auraient dû protéger et qu’elles n’ont pas protégé. Pour cela, le Président de la République doit demander pardon de manière solennelle aux harkis sans ambigüité de la responsabilité de la France dans ce qu’a été le sort des harkis. C’est ce qu’attendent pourtant les harkis et leurs familles qui ont en tête le discours de Jacques Chirac reconnaissant la responsabilité de l’Etat français dans la déportation des Juifs durant l’occupation allemande.

 

Ensuite, on pourra conclure un traité d'amitié si on règle d'abord ces problèmes.

Commenter cet article

philippe 29/04/2012 09:19


Finie la convention, maintenant on passe sous le directoire! Et les harkis ne seront plus les oubliés de l'Histoire de France!

Belka 26/04/2012 22:55


Bonsoir à tous et toutes .


Donc la génération de nos enfants des 30/40 ans aura du pain sur la planche pour essayer de réparer cet échec d'intégration .Un travail colossal sur le plan de l'éducative est nécessaire ,un
deuxième échec est donc interdit ,car li serai fatal pour notre communauté dans son enracinement en France .


Cette cassure  est due à une mauvaise communication au sein de nos familles entre les  parents dont la langue d'origine est soit le berbère ou l'arabe dialectal du Maghréb et les
enfants , qui allaient à l'école Française.


La transmission des moeurs  traditionnelle et culturelle en algérie a été faite la plus-part du temps entre les générations  d'une manière orle .


Pour ce vote du 06 mai 2012 , faisant preuve d'un grand civisme de citoyens Français en incitant autour de nous tous les proches et les amis , créant un grand mouvement national en allant
accomplir ce devoir essentiel pour la vie de la nation .


Votez pour qui vous voulez , mais allez voter pour l'avenir de vos enfants ;


Comme vous le savez sûrement ,le droit vote a été un combat dur acquis parfois au prix du sang et cela  par étapes par le citoyen Français .


l'ordonnance du 05 octobre 1944 accorde le droit de vote aux femmes le 17 août 1945.


La France combattante à Alger accorde le vote aux femmes Française ,prés d'un siècle après l'adoption du suffrage universel masculin .


La France est l'un des dernier pays d'Europe a avoir accorder le droit de vote ,et d'éligibilité aux femmes , juste avant l'Italie , le Belgique , , la Gréce, La Suisse .En France les femmes
useront de ce droit civique pour la 1 ére fois aux élections Municipale du 29avril 1945 .


1 an après les femmes , ce sont les militaires de carrières qui obtiennent le droit du vote.


Par la suite le suffrage universel s'élargira encore avec le droit de vote au 18/21 ans EN 1974 , et aux étrangers originaires de l'union Européenne en 1992 .


Nous pouvons peser sur cette élection ,car nous disposons dans nos familles d'un grand réservoir d'électeurs .


Utilisons cette force à bon escient dans le rapport de force avec le pouvoir.


Le droit du vote est un bien précieux pour tous les Français ,c'est ce devoir qui donne des droits .


 

philippe 25/04/2012 11:43


Pour une France juste et droite!

tom 23/04/2012 19:55


Bonsoir à tous et toutes ,


Ouf le premier tour de l'élection  Présidentielle est passé.


Maintenant à chacun de nous der réfléchir ,et de faire sa propre analyse personnelle sur notre situation présente de Citoyen Français.


  Depuis 1962 nous subissons une exclusion permanente .


Durant ces cinquante ans , ou la droite a exercé le pouvoir pendant 36 ans ,et la gauche 14 ans notre situation est restée figée .


Pendant tout ce temps écoulé , nous avons été tenu à l'écart au sein même de cette république Française dans des camps insalubres .


A l'écart loin des agglomérations.


Cette France dirigée par une classe politique ingrate.


Cette grande  Nation  initiatrice des droits de l'homme ,qu'elle n'a pas voulue nous appliquer à nous harkis Citoyens Français depuis 1830.


Nous avons été spoliés de nos droits fondamentaux de Citoyens Français par le sang versé.


Aujourd 'hui il est de notre devoir ,de nous impliquer pleinement dans cette élection.


Nous devons tenir compte de la situation difficile que nous vivons et que vit notre notre pays la France.


Car nous n'avons pas de pays de rechange


Mais nous devons faire une analyse profonde de ce demi siècle passé en France, et essayer de comprendre  l'évolution négative de notre problème spécifiquement harki .


Il est de notre devoir ,d'en  tirer les conclusions en fonction de notre situation présente ,et par la suite à chacun d'entre nous  d'assumer sa propre responsabilité de Citoyen
Français lors du deuxième tour fixé au dimanche 06 mai 2012 .


Moi mon avis personnel ,et qu'il faut se débarrasser de ce for matage subis par nos parents ,auxquels ont a dit , que c'est le Général de GAULLE ,qui a procédé à leur rapatriement en France .


Ceci est pure mensonge ,et toutes les archives le disent ,ce sont les officiers de l'armée qui habitaient par le sens de l'Honneur  ont pris l'initiative de cette action pour sauver des vies
humaines.


Quand à Monsieur Nicolas SARKOZY qui nous a blessé une deuxième fois profondément avec sa promesse non tenue de 2007 ,il est pour moi pas question , et inconcevable de lui offrir mon bulletin de
vote à la suite de cette mascarade de RIVESALTE ou il a fait la promotion de quelques enfants de Harkis.


Monsieur Nicolas SARKOZY ,avec son mensonge doit se mordre les doigts.


Il avait largement le temps durant ce quinquennat de tenir sa promesse ,ce qu'il n'a su ou voulu faire.


François HOLLANDE ,nous a fait une promesse cohérente de régler d'une façon globale notre problème , si il est élu Président de la République Française .Faisons lui confiance , et l'avenir
nous  dira si nous avons fait le bon chois ou pas.


La sanction s'appliquera de la même manière ,si il ne tient sa promesse à la fin de son mandat .


Un quinquennat est vite passé.


Je suis étonné de constater que les enfants de harkis ne donnent pas leurs avis sur cette élections et subissent une chape de plomb comme nos parents .


Nos parents ,eux avaient des circonstances atténuantes.


Amicalement à tous ,et toutes.

TOVAC 20/04/2012 10:09


Bonjour,

Je suis fils de harki et titulaire "stagiaire" à l'université Paris Descartes en qualité de secrétaire pédagogique depuis le 17 octobre 2011 dans le cadre du dispositif des emploi resersé et je
viens de recevoir un courrier du Président de l'Université suivi d'un entretien m'indiquant que la CPE n'a pas émis d'avis favorable à ma titularisation et que la fac doit mettre un terme
immédiatement à mon contrat sans même avoir la possibilité d'une reconduite d'un an comme convenu par la loi.

Par ailleurs, depuis que je suis à l'Université, les rapports hiérarchiques ont toujours émis en ma faveur une reconduite de stage dans un autre service de la Fac mais pas forcément hors de la
fac. On se débarrasse de moi ?

Je suis altéré par cette décision brusque et sans cohésion sociale ; que dois je faire ? Pouvez-vous m'aider à mobiliser une association, laquelle ? Comment agir ? a l'aide !!!

Bien cordialement

-- Eric TOUAK
Secrétaire pédagogique L1 L3
UFR Biomédicale Paris Descartes
01 70 64 99 75/06 72 13 12 29