Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Charte du Site

Ce Blog est un lieu de discussion et de débat ouvert à tous.

En déposant des réactions sur les différents articles ou commentaires des autres internautes, chacun apporte sa pierre au débat citoyen. Vous pouvez proposer vos articles par le biais du mail :

harki45@gmail.com

Une fois validé par l’équipe Mon Harki.com, l'article sera mis en ligne dans la catégorie appropriée et le débat que vous souhaitez initier pourra commencer. Tout article publié sur le site demeure sous l'entière responsabilité de son auteur et ses prises de positions n'engagent que lui. Cette prise de position est publique.

Pour être publié, un article doit être signé et ne peut donc pas être anonyme. Garant de la bonne tenue du blog, le modérateur veille au respect des thèmes abordés et se réserve le cas échéant le droit de ne pas publier un article. Les propos doivent se tenir dans la courtoisie et le respect mutuel. Donc apprenez à participer et à partager, l’intérêt d’un blog n’est pas de simplement de le lire, il s’enrichit aussi des interventions de la communauté y compris de vous !

Aux amis, même si vous n’êtes pas sûrs de votre français, allez au-delà de vos appréhension… vous êtes les bienvenus chez nous. Pour conclure, ne reprochez pas au gestionnaire du blog, le comportement des participants. Ne reprochez pas aux rédacteurs du blog de ne pas répondre à vos questions, rien ne les y oblige. L’équipe vous remercie et vous souhaite bon débat.

Nos objectifs et nos actions : Faire connaître officiellement l’histoire des Harkis trop longtemps occultée et falsifiée. Faire reconnaître les conditions de l’arrivée en métropole des Harkis et leurs familles. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance officielle de la responsabilité du gouvernement de 1962. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance morale de cette communauté sacrifiée et la réparation effective du préjudice subi

Pour devenir membre éditeur !

Vous avez un blog ou un site personnel. Vous êtes d'accord avec les objectifs du site Mon Harki.com et vous souhaitez participer à ses articles. Envoyez un mail en indiquant l'adresse et le nom de votre blog ou de votre site personnel ainsi que votre nom ou pseudo, puis après accord des membres du site nous officialiserons votre adhésion.

Les engagements du Président

" Si le peuple français m'accorde sa confiance, je m'engage à reconnaître publiquement les responsabilités des gouvernements français dans l'abandon des harkis, le massacre de ceux restés en Algérie et les conditions d'accueil des familles transférées dans des camps en France" La France a un nouveau président François Hollande.

De nombreuses questions interpellent les harkis qui attendront des réponses adaptées aux problèmes de leur quotidien. Je tiens aussi à dire que nous serons très attentifs à la concrétisation des engagements de François Hollande.

*******************************************************

Monsieur le Président de la République François Hollande veuillez tenir vos promesses envers les familles de harkis. Signez la pétition

Publié par Question écrite de M. Michel Heinrich

M. Michel Heinrich rappelle le bon sens de l’histoire !

 

Nous publions ci-après la question du député Michel Heinrich posée le 5 mars 2013 à l’assemblée nationale.

 

Aujourd’hui, il y a ceux qui résistent spontanément au sentiment d’absurdité parce qu’ils conçoivent l’histoire comme un processus continu orienté vers le mieux, parce qu’ils le pensent en termes d’accords. Nous disons qu’ils se trompent, ils pourraient toutefois douter de la réalité de ce non sens. En effet, l’histoire prend souvent des allures de spectacle tragique dans lequel règne une violence aveugle que certains ont tendance à oublier (pensez à la gravité des guerres et plus particulièrement des massacres). Les efforts de certains sont-ils vains ?

 

La question 19952 :

 

M. Michel Heinrich appelle l'attention de M. le ministre délégué auprès du ministre de la défense, chargé des anciens combattants, sur l'inopportunité du choix de la date officielle du 19 mars comme journée officielle d'hommage aux combattants d'Afrique du nord, morts pour la France, à la place de celle du 5 décembre, beaucoup plus consensuelle et cohérente.

 

L'histoire a bien établi que la guerre d'Algérie ne s'est pas terminée le 19 mars 1962, date d'un cessez le feu qui n'a jamais été respecté.

 

Comment oublier que plus de 100 000 harkis et leur famille ont été massacrés après cette date, ainsi que de nombreux soldats français ?

 

Leur disparition ne serait donc pas commémorée lors de l'hommage officiel aux combattants d'Afrique du nord, si la date du 19 mars était retenue.

 

La date du 5 décembre fait pratiquement l'unanimité dans le monde combattant et chez les historiens, date neutre et historique et c'est cette date qu'il convient de conserver pour ne pas effacer l'histoire de ces milliers d'hommes morts pour la France. Il lui demande de lui faire-part de ses intentions à ce sujet.

Commenter cet article

patriote 26/03/2013 00:21


5 décembre 56: le gouvernement français dissout les conseils généraux et les municipalités en
Algérie. 


Décembre 54: création du Mouvement nationaliste algérien (MNA) de Messali Hadj. Les membres
du Mouvement pour le triomphe des libertés démocratiques (MTLD) sont arrêtés.  


Décembre 57: violents combats dans l'est-Constantinois. Assassinat de Abane Ramdane, principal organisateur du Congrès de la Soummam. 


21 décembre: de Gaulle est élu président de la République.  


1959 


9/12 décembre 60: dernier voyage de de Gaulle en Algérie. Manifestations populaires violentes à Alger, pour le soutien au FLN, au GPRA et à l'indépendance de l'Algérie. 


19 décembre 61: la CGT, la CFDT, l'UNEF, le PSU et le PCF organisent en France des
manifestations en faveur de la négociation avec l'Algérie et contre l'OAS, qui a procédé les mois précédents à de nombreux attentats et assassinats d'officiers, de commissaires et de juges de la
métropole.


3 juillet 62: de Gaulle reconnaît l'indépendance de l'Algérie.  


5 juillet 62: proclamation de l'indépendance nationale. Bilan de la guerre: de 300 000 à 500 ou 600 000 morts selon les sources