Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Charte du Site

Ce Blog est un lieu de discussion et de débat ouvert à tous.

En déposant des réactions sur les différents articles ou commentaires des autres internautes, chacun apporte sa pierre au débat citoyen. Vous pouvez proposer vos articles par le biais du mail :

harki45@gmail.com

Une fois validé par l’équipe Mon Harki.com, l'article sera mis en ligne dans la catégorie appropriée et le débat que vous souhaitez initier pourra commencer. Tout article publié sur le site demeure sous l'entière responsabilité de son auteur et ses prises de positions n'engagent que lui. Cette prise de position est publique.

Pour être publié, un article doit être signé et ne peut donc pas être anonyme. Garant de la bonne tenue du blog, le modérateur veille au respect des thèmes abordés et se réserve le cas échéant le droit de ne pas publier un article. Les propos doivent se tenir dans la courtoisie et le respect mutuel. Donc apprenez à participer et à partager, l’intérêt d’un blog n’est pas de simplement de le lire, il s’enrichit aussi des interventions de la communauté y compris de vous !

Aux amis, même si vous n’êtes pas sûrs de votre français, allez au-delà de vos appréhension… vous êtes les bienvenus chez nous. Pour conclure, ne reprochez pas au gestionnaire du blog, le comportement des participants. Ne reprochez pas aux rédacteurs du blog de ne pas répondre à vos questions, rien ne les y oblige. L’équipe vous remercie et vous souhaite bon débat.

Nos objectifs et nos actions : Faire connaître officiellement l’histoire des Harkis trop longtemps occultée et falsifiée. Faire reconnaître les conditions de l’arrivée en métropole des Harkis et leurs familles. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance officielle de la responsabilité du gouvernement de 1962. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance morale de cette communauté sacrifiée et la réparation effective du préjudice subi

Pour devenir membre éditeur !

Vous avez un blog ou un site personnel. Vous êtes d'accord avec les objectifs du site Mon Harki.com et vous souhaitez participer à ses articles. Envoyez un mail en indiquant l'adresse et le nom de votre blog ou de votre site personnel ainsi que votre nom ou pseudo, puis après accord des membres du site nous officialiserons votre adhésion.

Emmanuel Macron représente-il une chance pour les Harkis ?

Les Harkis avaient dû attendre 2012 pour que le président Sarkozy reconnaisse la « responsabilité » de la France dans « l'abandon », quelques jours avant sa défaite à l'élection présidentielle. En septembre 2016, le président Hollande avait formellement reconnu « les responsabilités des gouvernements français dans l'abandon des harkis ».

De nombreuses questions interpellent les harkis qui attendront des réponses adaptées aux problèmes de leur quotidien. Emmanuel Macron peut-il « réconcilier les mémoires » de la guerre d’Algérie ?

*******************************************************

Veuillez trouver ci-après une pétition. Signez la pétition

Publié par Collectif du 5 avril 2012

Rejoignez la liste des signataires, du collectif du 5 octobre 2013

 

Nous avons reçu un mail du collectif pour appeler à signer un manifeste. Si vous souhaitez participer à ces revendications alors n‘hésitez pas à le faire si vous convenez de son utilité :

Alors adressez, un mail accompagné de la mention « Je suis signataire du manifeste » à :

 

harkisetpouvoirspublics@gmail.com

 

Le 5 avril 2012, François HOLLANDE, candidat à la présidence de la République, prenait des engagements forts à destination des harkis et de leurs familles, et notamment un engagement central : "Si le peuple français m'accorde sa confiance, je m'engage à reconnaître publiquement les responsabilités des gouvernements français dans l'abandon des Harkis, le massacre de ceux restés en Algérie et les conditions d'accueil des familles transférées dans des camps en France"…

 

Pour rejoindre ce collectif veuillez cliquer ici :

 

 

Collectif du 5 avril 2012

 

Après le mouvement de grève de la faim de Boaza GASMI, le combat continue pour aboutir !

 

Rejoignez la liste des signataires et devenez signataire du Manifeste.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

vérité sans frontiére 21/10/2013 00:14

bonjour, Oui pour un collectif ,mais libre..

toto 08/10/2013 22:26


Bonsoir à tous,


Il faut mettre fin à l'instrumentalisation politique de la cause Harkie.


Il faut surtout mettre nos différences, et leur égo hors considération, pour constituer un front uni et accepter d'agir ensemble pour le bien commun, afin d'amener l'Etat Français à reconnaitre
sa responsabilité dans le drame que nous avons vécu.


Nous devons faire le bilan de ce demi siécle de notre vie sur le sol de France, et nous poser des quetion?


Qu'avons nous fait pour passer de l'éspoir, à la désillusion?


Que sommes nous devenus?


Cet échec est il le résultat, de notre naiveté, et de notre générosité?


Toutes ces questions doivent nous interppeler.


Moi, je crois que nous devons partir d'un socle commun au niveau national.


Nous devons mettre nos divergences de coté, et avoir une approche sur l'objectif à atteindre, sur le long terme qui est la reconnaissance de la responsabilité de l'Etat Français dans notre drame.


Je suis sur, qu'il y a des gens chez nous, qui sont porteurs de ce projet,la question est quel sera le catalyseur? qui fera que ces énergies puissent se croiser pour produire un courant puissant,
qui seul mettra fin au calvaire que nous subissons depuis des années en France.


 

Houria 08/10/2013 21:34


Pour ma part, je ne rejoindrai jamais un collectif qui encourage une grève de la faim à des fin inavouables. Ce collectif aurait-il le courage de nous dire ouvertement ce qu'il veut obtenir des
socialistes ?

tom 08/10/2013 19:48


Bonsoir à tous et toutes,


C'est sur nous sommes dans la continuité de nos parents, nous subissons la manipulation, la corruption du Mahzen Français.


La quantité associatives est là, mais nous souffrons de sa qualité.


Nous subissons la dictature,  de celui qui est instruit, de celui qui a une arme, de celui qui a l'argent, de celui qui est fort, chez nous,pas d'organisation, et surtout pas de
transparence, envers les adhérents.


Donc l'indice de confiance est relative bas, et cela porte un lourd préjudice à notre cause.


Mais notre grande faiblesse réside dans la densité de notre tissus associative. Nous avons beaucoup de Présidents d'associations autoproclamés, mais sans activité, tels des retraités.


Beaucoup sont là depuis longtemps, ils sont fatigués  et usés jusqu'a la moelle, mais ils sont  toujours là fidéles au poste tel un Monarche.


Nous sommes à l'exemple de notre pays d'origine qui subi la maladiction de la rente pétroliere, nous nous sommes victimes de notre division dont sont responsables tous ces chaouchs sensés
réprésentés le mouvement Harki.


Dieu a donné à chacun de nous un cerveau pour reflichir, analyser, et comprendre ou réside le mal qui nous range depuis maintenant un demi siécle.


J'ai vraiment été heureux, de voir notre ministre délégué aux Anciens Combattants fils de Harki prendre une photo et rendre hommage aux tirailleurs Marocains qui ont libéré la Corse, mais d'un
autre coté, je suis choqué de ne pas le voir faire le voir faire le méme geste avec les Combattants Harkis, qui eux ont été de tous les combats et des conflits que la France a menée à travers le
monde.


Je crois qu'il est temps, que chacun comprenne, que seul une unité au niveau national pourra nous sortir de cette lithargie amnésique


Amicalement à tous et toutes.

Arris Française 08/10/2013 13:40


J'ai comme l'impression que nous sommes le prolongement de nos parents (les eternnelles cocus de l'histoire) la majorité des harkis  a choisi le silence des cimetière en se résignant à la
fatalité de son sort (elle ne renvendique rien)et le peu d'enfants de harkis qui bougent ils continuent à entretenir l'espoir que la gauche va rendre justice à nos parents,Quelle crédulité!! la
cause    Harkie ne se resoud que par  la mobiolisation permanente de la communauté, loin de toute allégence politique de droite ou de gauche Basta, les politiques français tous
sans exception ne font qu'instrumentaliser notre drame.nous sommes le dernier de leur souci.