Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Charte du Site

Ce Blog est un lieu de discussion et de débat ouvert à tous.

En déposant des réactions sur les différents articles ou commentaires des autres internautes, chacun apporte sa pierre au débat citoyen. Vous pouvez proposer vos articles par le biais du mail :

harki45@gmail.com

Une fois validé par l’équipe Mon Harki.com, l'article sera mis en ligne dans la catégorie appropriée et le débat que vous souhaitez initier pourra commencer. Tout article publié sur le site demeure sous l'entière responsabilité de son auteur et ses prises de positions n'engagent que lui. Cette prise de position est publique.

Pour être publié, un article doit être signé et ne peut donc pas être anonyme. Garant de la bonne tenue du blog, le modérateur veille au respect des thèmes abordés et se réserve le cas échéant le droit de ne pas publier un article. Les propos doivent se tenir dans la courtoisie et le respect mutuel. Donc apprenez à participer et à partager, l’intérêt d’un blog n’est pas de simplement de le lire, il s’enrichit aussi des interventions de la communauté y compris de vous !

Aux amis, même si vous n’êtes pas sûrs de votre français, allez au-delà de vos appréhension… vous êtes les bienvenus chez nous. Pour conclure, ne reprochez pas au gestionnaire du blog, le comportement des participants. Ne reprochez pas aux rédacteurs du blog de ne pas répondre à vos questions, rien ne les y oblige. L’équipe vous remercie et vous souhaite bon débat.

Nos objectifs et nos actions : Faire connaître officiellement l’histoire des Harkis trop longtemps occultée et falsifiée. Faire reconnaître les conditions de l’arrivée en métropole des Harkis et leurs familles. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance officielle de la responsabilité du gouvernement de 1962. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance morale de cette communauté sacrifiée et la réparation effective du préjudice subi

Pour devenir membre éditeur !

Vous avez un blog ou un site personnel. Vous êtes d'accord avec les objectifs du site Mon Harki.com et vous souhaitez participer à ses articles. Envoyez un mail en indiquant l'adresse et le nom de votre blog ou de votre site personnel ainsi que votre nom ou pseudo, puis après accord des membres du site nous officialiserons votre adhésion.

Emmanuel Macron représente-il une chance pour les Harkis ?

Les Harkis avaient dû attendre 2012 pour que le président Sarkozy reconnaisse la « responsabilité » de la France dans « l'abandon », quelques jours avant sa défaite à l'élection présidentielle. En septembre 2016, le président Hollande avait formellement reconnu « les responsabilités des gouvernements français dans l'abandon des harkis ».

De nombreuses questions interpellent les harkis qui attendront des réponses adaptées aux problèmes de leur quotidien. Emmanuel Macron peut-il « réconcilier les mémoires » de la guerre d’Algérie ?

*******************************************************

Veuillez trouver ci-après une pétition. Signez la pétition

Publié par 2ID-Harkis du Loiret

 

Une réconciliation sur le dos des harkis selon 2ID-Harkis du Loiret.

 

Nous publions ci-dessous un article paru sur le site de l'association 2ID-Harkis du Loiret le mardi 18 décembre 2012.

 

Réconciliation entre la France et l’Algérie sur le dos des harkis ?

 

François Hollande se rendra en visite officielle en Algérie les 19 et 20 décembre 2012 pour, nous dit-on, une réconciliation symbolique avec l’Algérie.

 

Ce voyage, il l’a préparé de longue date en faisant quelques concessions humiliantes pour nombre de Français dans l’espoir de s’attirer les bonnes grâces de l’Algérie sur les plans diplomatique et économique.

 

La France a marché sur ses valeurs…

 

François Hollande, depuis qu’il a été désigné candidat à la présidence de la République, a jalonné le terrain mémoriel, en faisant de nombreux clins d’œil à l’Algérie.

 

Ainsi, à l’issue de la bataille des primaires socialistes, il a marqué le 50e anniversaire des évènements tragiques du 17 octobre 1961 à Paris, en déposant une gerbe de fleurs sur le pont de Clichy.

 

De même, il y a à peine deux mois, il a tenu à déclarer dans un communiqué : « Le 17 octobre 1961, des Algériens qui manifestaient pour le droit à l’indépendance ont été tués lors d’une sanglante répression. La République reconnaît avec lucidité ces faits. Cinquante et un ans après cette tragédie, je rends hommage à la mémoire des victimes ».

 

A cela s’ajoute, à travers la loi du 6 décembre 2012, la reconnaissance du 19 mars comme journée nationale du souvenir et de recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc, sans oublier que d’autres gestes sont attendus, voire exigés par le pouvoir algérien, au cours de cette visite, comme la repentance.

 

La France a ainsi renié ses valeurs républicaines et trahi une seconde fois les harkis et les pieds-noirs pour des raisons purement économiques et des résultats pour le moins hypothétiques.

 

…en espérant que l’Algérie lui déroule le tapis rouge

 

On l’aura compris, l’enjeu principal de ce voyage est avant tout politique : apaiser les tensions et les polémiques de ces dernières années et réconcilier les mémoires aussi bien entre Français qu’avec les Algériens.

 

Mais, c’est aussi une visite intéressée sur le plan économique et industriel : François Hollande tâchera de convaincre les patrons algériens et les Algériens de ne pas boycotter le marché français, car l’Algérie a d’énormes besoins de développement et importe en masse des biens d’équipement et de consommation.

 

François Hollande, qui veut désormais promouvoir « un partenariat stratégique » avec l’Algérie espère donc signer beaucoup de contrats qui seront les bienvenus en cette période de crise. Même si l’Algérie est notre premier partenaire commercial sur le continent africain, les enjeux économiques sont nombreux : projet d’implantation d’une usine automobile, dossiers de partenariat en matière d’infrastructure, d’énergie ou de production laitière notamment.

Curieusement, les patrons algériens disent « ne pas attendre grand-chose de cette visite » et vouloir parler de partenariat, et El Watan d’ajouter « Mais, à bien y regarder, le partenariat économique entre l’Algérie et la France se trouve, peut-être, là ou il doit être. Entre un pays qui n’arrive pas à émerger sous le poids de sa gérontocratie, et un autre qui recule lentement sous le fardeau de son histoire ».

 

En tout cas, s’il doit y avoir réconciliation, et c’est ce que nous voulons aussi, elle ne doit pas être acquise par la repentance ni au détriment des harkis, qui attendent aussi un geste de l’Algérie et surtout de la France. Nous disons oui à une réconciliation réciproque, non à une réconciliation à sens unique et à tout prix.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

patriote 29/12/2012 23:01


bonjour,


Rien n'a été fait sur le dos des harkis ,de rentrer dans cette polémique n'apportera en rien au probléme.La visite du Président en Algérie n'est autre qu'une visite amicale et d'entretenir les
relations diplomatique.


Je n'attendais rien de cette visite car nos préocupations sont loin d'avoir trouver une oreille attentive,dans ce contexte actuel,ils me semblent que la communauté pieds noirs ont recuent un
accord de principe à confirmer.


Je pense qu'actuellement le Ministre délégué est chargé de mettre en place une nouvelle politique dans une consertation limitée et comme d'habitude les gens des associaitions sont conviés à cette
tache.


Je rappel la charge de certaine association qui par le passé se sont servient d'une voix unique à prendre la parole pour l'assemble de la communauté ,clair ,irréprochable,saint car ceux qui
s'engagent pour cette action de justice et de vérité n'ont pas à prendre des interets personnelles car cela pourrait devenir irréversible pour leur intégrité et la confiance de tous ,c'est devenu
une obligation d'etre vigilant et de ne peut etre trompé sont des principes de base face à ceux qui ont déja trompé et jugé.


Vivant dans une démocratie aux valeurs républicaines nous devons jamais oublier le respect de ces régles et de leurs représentants qui  ont des droits et devoirs l'ensemble des familles qui
pour nombreux sont dans l'oublie totale depuis et non jamais eu les projecteurs sur leur condition de vie depuis 60 ans.


vu le nombre d'association qui marquent ainsi la division, les interets de certains ont porter préjudice aux autres ,ils pensent réparer leurs erreur à coup d'image et de fausse publicité qui
salient aux quotidiens nos personnes .


Nous devons etre vigilant,pour que la parole soit monopolisé dans les grands salon de la République ,ces gens qui soit disant défende la communauté n'ont apporter que du mépris et de la censure
sur toute la communauté.


Je ne fais pas parti des gens qui se font acheter pour brader l'histoire de nos familles à coup de décorations et places réservés sur le dos des braves ,alors que beaucoup rejéte cette méthode
manipulatrice.


Monsieur les gens des Associations l'heure est venu de vous remettre en question sérieusement,il est facile de tirer à tout va sur le gouvernement, vous avez vos erreurs à réparer pour que celle
ci ne viennent plus entaché notre paix intérieur.c'est le prix de vous avoir vendu pour quelque promesse non tenu et tous ces papiers écrits sur nos familles,pour n'apporter que du vide, le
couteau dans la plait.Vous etes loin de comprendre comment fonctionne en profondeur un systeme qui gouverne, vous etes des interlocuteurs qui ne font que masqué ce que les politiques vous
instruits.c'est une manipulation classique qui à durer mais doit etre changé rapidement car nous sommes exténués par de telle agissement.


 


 


 

ArrisFrançaise 26/12/2012 00:54


C'est hallucinant!


http://www.lematindz.net/news/10598-france-6000-dossiers-danciens-combattant-algeriens-traites.html

toto 24/12/2012 23:35


Bonsoir à tous les internautes,


Monsieur Hollande ne doit pas ignorer, qu'il n'appartient pas à l'état Français de dire la vérité historique, son role est d'ouvrir les archives, et de laisser travailler les Historiens Français,
et Algériens pour enfin  écrire l'Histoire de la colonisation de l'Algérie.


Son voyage en Algérie est une comédie tragique et comique jouée sur la scène Algérienne, avec comme toile de fond cette atroce guerre d'Algérie.


Avec cette visite, le régime Algérien tente de substituer la légitimité démocratique qui lui fait défaut par celles des interet économiques au niveau international.


Monsieur Bouteflika veulent simplement se servir de monsieur François comme bulletin de vote pour continuer à occuper le koursi (chaise du pouvoir) pour un quantième mandat.


 

tom 24/12/2012 17:25


Bonjour à tous et toutes,


Évidemment, entre la France, et l'Algérie une relation apaisée ne peut se construire sur le dos des Harkis, et des Rapatriés en général.


Il faut aller au bout de la vérité, et crever l'abcès pour dire toute l'histoire, sortir de ce mensonge officiel des deux états, sur  l'histoire racontée et instaurée par le pouvoir Algérien
avec la complicité de la France, sortir de cette Histoire falsifiée,de l'oublie, et surtout du déni de justice face à ce drame vécu par la communauté Harkie.


L'Algérie d'avant 1962, c'était un territoire Français, les Harkis  naissaient Français, ils se  sont mis logiquement au service de la république Française qui représentait l'ordre en
Algérie avant 1962, car avant cette date l'état Algérien n'existait nulle part , donc  nier aujourd'hui cette réalité, c'est occultée la vrai Histoire de la France et de l'Algérie.


La vérité, c'est que cette communauté, que l'on veut jetée aujourd'hui aux oubliette de l'histoire, a servi admirablement la France, elle a par la suite était désarmée ,abandonnée, et sacrifiée
pour des intérêts économiques et stratégiques, c'est à dire le gaz et le pétrole de L'Algérie.


Cette communauté a été arrachée à son pays d'origine, elle a été enfermée durant des année, et mise à l'écart sur ce sol de France, quelle a irrigué de son sang.


Cette tragédie humaine subie par les Harkis, c'est  surtout une erreur politique du pouvoir de l'époque, et de ce que l'on peut appeler une raison d''état.


L'oublie, et la non considération du drame des Harkis qui font partie intégrante de cette page douloureuse dans la relation entre la France et l'Algérie,sera considéré, et reçu par cette
communauté, comme une blessure supplémentaire, et une injustice .


Elle marquera encore une fois à jamais, la conscience déjà blessée des futures générations,elle créera une frustration, une incompréhension qui restera un fossé infranchissable entre les Harkis
et toute la classe politique Française.


Et la communauté Harkie aura été victime de plusieurs peines, de ceux qui dirigent la France, et ils en assumeront la responsabilité devant l'histoire qui un jour éclatera au grand jour.


L'ensemble du sérail politique Français d'aujourd'hui doit avoir le courage, et la lucidité de tenir compte de ce dossier Harki qui est un poison dans  la relation entre la France et
l'Algérie .


Son traitement ne peut plus attendre, son règlement est urgent , est vital pour passer à une construction allant dans le sens de la paix des mémoires, toutes les mémoires sans exclusif.


Il doit aussi demander aux autorités Algérienne, de cesser  l'instrumentalisation de ce drame,et qui en font un fond de commerce politique.


Que Monsieur François Hollande, sache que si ce dossier ne trouve pas de solution juste et durable dans l'intérêt  de la relation entre nos deux pays, la France et l'Algérie, il restera
comme un grain de sable préjudiciable à une normalisation saine pour avenir meilleur.


Donc Monsieur Hollande ayez le courage et la sincérité de prendre en compte toute l'Histoire, et  tous les drames que cette  guerre d'Algérie. a enfantée.