Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Charte du Site

Ce Blog est un lieu de discussion et de débat ouvert à tous.

En déposant des réactions sur les différents articles ou commentaires des autres internautes, chacun apporte sa pierre au débat citoyen. Vous pouvez proposer vos articles par le biais du mail :

harki45@gmail.com

Une fois validé par l’équipe Mon Harki.com, l'article sera mis en ligne dans la catégorie appropriée et le débat que vous souhaitez initier pourra commencer. Tout article publié sur le site demeure sous l'entière responsabilité de son auteur et ses prises de positions n'engagent que lui. Cette prise de position est publique.

Pour être publié, un article doit être signé et ne peut donc pas être anonyme. Garant de la bonne tenue du blog, le modérateur veille au respect des thèmes abordés et se réserve le cas échéant le droit de ne pas publier un article. Les propos doivent se tenir dans la courtoisie et le respect mutuel. Donc apprenez à participer et à partager, l’intérêt d’un blog n’est pas de simplement de le lire, il s’enrichit aussi des interventions de la communauté y compris de vous !

Aux amis, même si vous n’êtes pas sûrs de votre français, allez au-delà de vos appréhension… vous êtes les bienvenus chez nous. Pour conclure, ne reprochez pas au gestionnaire du blog, le comportement des participants. Ne reprochez pas aux rédacteurs du blog de ne pas répondre à vos questions, rien ne les y oblige. L’équipe vous remercie et vous souhaite bon débat.

Nos objectifs et nos actions : Faire connaître officiellement l’histoire des Harkis trop longtemps occultée et falsifiée. Faire reconnaître les conditions de l’arrivée en métropole des Harkis et leurs familles. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance officielle de la responsabilité du gouvernement de 1962. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance morale de cette communauté sacrifiée et la réparation effective du préjudice subi

Pour devenir membre éditeur !

Vous avez un blog ou un site personnel. Vous êtes d'accord avec les objectifs du site Mon Harki.com et vous souhaitez participer à ses articles. Envoyez un mail en indiquant l'adresse et le nom de votre blog ou de votre site personnel ainsi que votre nom ou pseudo, puis après accord des membres du site nous officialiserons votre adhésion.

Les engagements du Président

" Si le peuple français m'accorde sa confiance, je m'engage à reconnaître publiquement les responsabilités des gouvernements français dans l'abandon des harkis, le massacre de ceux restés en Algérie et les conditions d'accueil des familles transférées dans des camps en France" La France a un nouveau président François Hollande.

De nombreuses questions interpellent les harkis qui attendront des réponses adaptées aux problèmes de leur quotidien. Je tiens aussi à dire que nous serons très attentifs à la concrétisation des engagements de François Hollande.

*******************************************************

Monsieur le Président de la République François Hollande veuillez tenir vos promesses envers les familles de harkis. Signez la pétition

Publié par Said BALAH

Nous publions un article du Président de l’association 2ID-Harkis du Loiret M. Said BALAH. Nous voudrons souligner que nous sommes d'accord avec l'analyse que fait M. BALAH par son titre « Une vieille recette pour former les enfants de harkis ».

 

Article du site : Cliquez ici

 

2id_-_harkis_du_loiret.jpgUn décret en date du 17 septembre 2013 a été publié au Journal officiel du 19 septembre 2013. Ce texte est notamment censé faciliter l’insertion professionnelle des enfants de harkis en assurant une prise en charge partielle de certaines formations qui leur sont dispensées.

 

Un manque d’imagination et d’ambition…

 

Ce décret, qui paraît à quelques mois des élections européennes et municipales, veut nous faire croire que le Gouvernement s’occupe réellement de nous.

 

En réalité, les mesures de ce texte ne sont pas nouvelles : le Gouvernement ne fait que ressortir des dispositions anciennes prévues par la circulaire du 30 juin 2010 et annulées par une décision du Conseil d’Etat en date du 16 avril 2012.

 

C’est là un manque patent d’imagination, en dépit des moyens humains dont dispose l’Etat depuis de nombreuses années pour faciliter notre intégration. Les services de l’Etat (Secrétariat d’Etat délégué aux anciens combattants et Mission interministérielle aux rapatriés en tête) ont cruellement manqué d’idées et nous servi un plat réchauffé et indigeste, que nous n’apprécions guère et qu’on s’entête à nous faire avaler depuis des lustres.

 

L’Etat a manqué aussi d’ambition en proposant un texte minable et inapplicable. Minable parce les mesures spécifiques font des harkis des assistés, voire des privilégiés  pour le reste de la population. Inapplicable parce qu’il ne touche qu’une infime partie de bénéficiaires potentiels : les enfants de harkis, nés avant les années 80, sont aujourd’hui plus proches de la retraite que d’un nouveau départ dans la vie active.

 

Les harkis et leurs enfants, opposés aux mesures spécifiques, qui ont pourtant démontré en 30 ans leur inefficacité, réclament simplement que l’Etat français reconnaisse, dans le cadre d’une loi, sa responsabilité dans l’abandon et le massacre des harkis, ainsi que dans l’échec de leur insertion dans la communauté nationale.

 

En refusant d’être courageux et de rendre justice aux harkis, l’Etat n’a fait que se  discréditer une nouvelle fois.

 

…doublé d’un manque de considération

 

Ce texte, pris en dépit du bon sens, ne répond pas aux attentes des associations qui avaient pourtant fait des propositions nouvelles et claires pendant la campagne des élections présidentielles.

 

Ces propositions, confirmées lors de la réunion du 18 septembre 2012 avec Kader Arif, écartaient tout recours aux mesures spécifiques. Elles donnaient la priorité à la reconnaissance par  l’Etat français de sa responsabilité dans l’abandon et le massacre des harkis après le 19 mars 1962, ainsi que dans l’échec de leur insertion dans la communauté nationale. Cette reconnaissance devait aboutir à la réparation des préjudices subis.

L’Etat, avec ce décret sur la formation, n’a pas écouté les associations. Non seulement, il ne retient aucune de leurs propositions, mais il prend une mesure à laquelle elles ne sont pas favorables. C’est là un manque évident de considération.

 

Mais, il y a pire : ce texte a été pris sans aucune concertation alors même que le ministre s’est engagé à travailler étroitement avec les associations.

 

Nous avons cru aux promesses de M. Sarkozy et nous avons été déçus, nous avons été séduits par le discours de M. Hollande et nous avons été trahis. Devons-nous aujourd’hui baisser complètement les bras ou écouter par lassitude le chant d’autres sirènes ?

 

Le Président, Said BALAH

Commenter cet article

vérité sans frontiére 15/11/2013 01:47

besoin de rien !!!! les préfectures s'occupent des demandeurs d'asiles,logement gratuit,la nourriture,des allocations,la santé,la carte bus,le déménagement,avec à la clef une prime de 5000 euros de
la CAF. Il faut compter une quinzaine d'employés bien sur incompétent. Des à présent,vous pouvez rajouter un élément indispensable à leur bien être,je parle du papier toilette qui leur distribue
sous les fenêtres des citoyens Français.Ces employées qui du haut de leur bêtise et de leur soumission,dépourvu de bon sens ont trouver la solution,c'est de faire la distribution dans un misérable
garage sous les habitations et toujours sous les yeux dégoutter de la population oui les préfecture financent à grand fais et coûte à la France 100 milliards d'euros pour cette année,pour le prix
ils vous laisse le chiotte dégueulasse et sans excuses. leurs mesurettes c'est comme les dosettes ça sent pas bon et en plus c'est fournit par la MIR qui détartre mais qui n’enlève pas les
taches,je riiiiigole!!!!c'est du foutage de gueule...et le téléphone ils peuvent pas répondre ces escrocs....la politique est pas la même partout dans les régions,voir le comportement qu'ils ont
tous!!! ...Bref chez eux ça sent toujours les chiottes avec le papier qu'il émette au J.O Avoir quelque chose d'eux,ça ne portent pas bonheur....!!!!!

vérité sans frontiére 15/11/2013 00:48

bonsoir, L'échec est créer de toute pièce,ce n'est pas un hasard,la juste réalité qui confirme l’hypocrisie que beaucoup entretienne,continuant de croire et de faire croire ces mensonges qui ne
finiront de durer,l'histoire et la patience démontrent une certaine trahison commis par ces mêmes traites qui ne peuvent se cacher car nous les connaissons tous. Vous avez le droit de refonder la
communauté,celle qui existe,à vous de prendre les devants et n'attendait rien des représentants qui ne représente qu'eux même ,qui fuit des lors q'ils savent que vous bosser pour démonter la
tromperie et la division qu'ils aménagent. Vous parlez de guerre,oui c'est la misère, et ceux qu'ils ne l'ont pas vécu devrait savoir que le partage du souvenirs de nos anciens et frères d'armes ne
leur appartient pas ,une valeur que l'ont peut partager sans aucun complot,ces gens là développe,la misère du partage du souvenir;ils sont venue diviser les justes qui l'ont bâtie par leur
dévouement et leur sacrifice.les combattants ont droit aux respect et n'ont aucunement besoin de voir les siens leur tourner le dos.

fille 12/11/2013 20:47


Bonsoir,


les reunions  y en a eu des tas, resulat ce sont toujours les presidents d'assos qui ont gains de cause .


Pas tous bien entendu mais une bonne partie ceux qui ont eu des medailles, representant de je ne sais quoi............ au fait ont-ils fait la guerre??????

momo 12/11/2013 09:42


Bonjour mes amis,


cette recette n'est pas un scoop, on le sait tous.C'est une vieille recette de mesurettes, qui avec la force du temps devient de la poudre aux yeux.


La recette dont le monde associative Harki et Rapatriés à besoin, c'est de se réunir, pour discuter autour d'une table, et par le dialogue trouver de solutions pour résoudre notre probléme.


La seule et unique voie solvatrice qui nous reste, c'est de constituer un front uni face au pouvoir qui dirige la France.


Cet article est un rappel, mais nous avons beaucoup plus  besoin d'action sur le terrain.

toto 11/11/2013 21:47


Bonsoir à tous,


Non Monsieur Kader ARIF, n'a simplement pas eu de chance, il s'est trouvé à ce poste délicat au trés mauvais moment.


Et c'est le seul au parti socialiste qui peut avoir ce rôle, qui peut être en même temps dans la continuité d'un certain Monsieur Mekkachéra.


Cet ancien ministre aux anciens combattants qui affirmait n'avoir jamais été Harki, mais par contre, était aux commande d'une section de Harka.


Pour moi, monsieur Kader ARIF est surement dans une situation intenable par rapport à sa communauté.


Les vrais responsables, ce sont ceux qui ont eu cette idée génial de lui proposer ce poste, car ils savent trés bien que c'est un cadeau empoisonné.


Mais, je crois savoir, qu'il va bientôt quitter ce navire anciens combattant, et être candidat pour succéder Monsieur Harlem Desir à la téte du parti socialiste.


Evidement si il est élu.