Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Charte du Site

Ce Blog est un lieu de discussion et de débat ouvert à tous.

En déposant des réactions sur les différents articles ou commentaires des autres internautes, chacun apporte sa pierre au débat citoyen. Vous pouvez proposer vos articles par le biais du mail :

harki45@gmail.com

Une fois validé par l’équipe Mon Harki.com, l'article sera mis en ligne dans la catégorie appropriée et le débat que vous souhaitez initier pourra commencer. Tout article publié sur le site demeure sous l'entière responsabilité de son auteur et ses prises de positions n'engagent que lui. Cette prise de position est publique.

Pour être publié, un article doit être signé et ne peut donc pas être anonyme. Garant de la bonne tenue du blog, le modérateur veille au respect des thèmes abordés et se réserve le cas échéant le droit de ne pas publier un article. Les propos doivent se tenir dans la courtoisie et le respect mutuel. Donc apprenez à participer et à partager, l’intérêt d’un blog n’est pas de simplement de le lire, il s’enrichit aussi des interventions de la communauté y compris de vous !

Aux amis, même si vous n’êtes pas sûrs de votre français, allez au-delà de vos appréhension… vous êtes les bienvenus chez nous. Pour conclure, ne reprochez pas au gestionnaire du blog, le comportement des participants. Ne reprochez pas aux rédacteurs du blog de ne pas répondre à vos questions, rien ne les y oblige. L’équipe vous remercie et vous souhaite bon débat.

Nos objectifs et nos actions : Faire connaître officiellement l’histoire des Harkis trop longtemps occultée et falsifiée. Faire reconnaître les conditions de l’arrivée en métropole des Harkis et leurs familles. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance officielle de la responsabilité du gouvernement de 1962. Obtenir de l’Etat français la reconnaissance morale de cette communauté sacrifiée et la réparation effective du préjudice subi

Pour devenir membre éditeur !

Vous avez un blog ou un site personnel. Vous êtes d'accord avec les objectifs du site Mon Harki.com et vous souhaitez participer à ses articles. Envoyez un mail en indiquant l'adresse et le nom de votre blog ou de votre site personnel ainsi que votre nom ou pseudo, puis après accord des membres du site nous officialiserons votre adhésion.

Emmanuel Macron représente-il une chance pour les Harkis ?

Les Harkis avaient dû attendre 2012 pour que le président Sarkozy reconnaisse la « responsabilité » de la France dans « l'abandon », quelques jours avant sa défaite à l'élection présidentielle. En septembre 2016, le président Hollande avait formellement reconnu « les responsabilités des gouvernements français dans l'abandon des harkis ».

De nombreuses questions interpellent les harkis qui attendront des réponses adaptées aux problèmes de leur quotidien. Emmanuel Macron peut-il « réconcilier les mémoires » de la guerre d’Algérie ?

*******************************************************

Veuillez trouver ci-après une pétition. Signez la pétition

Publié par L'équipe Mon Harki.com

Bravo Madame SAMIA SOULTANI-VIGNERON suite aux propos de Monsieur RÉAGIT JEAN-CHRISTOPHE GRUAU. Nous adhérons à votre lettre qui rappel le sens et les valeurs de la France. Nous vous soutenons dans votre combat et dans votre investissement au sein de votre commune. Ci-après la lettre.

Lettre ouverte à Monsieur Jean-Christophe Gruau, Conseiller municipal de l’extrême-droite à Laval

Monsieur Gruau,
La France est belle.
La France est grande.
La France est l'idéal que ceux qui la choisissent n'ont pas trouvé sur les terres de leur naissance.
Au fil des années dans un milieu politique dur, parfois même sans pitié pour ceux qui n'en sont pas issus, je me suis forgée une carapace pour protéger mon rêve d'une France grande par ses valeurs et ouverte par leur universalité.
Depuis votre élection au conseil municipal de Laval, j'ai fait preuve de tolérance et me suis d'abord obligée à vous écouter pour essayer de comprendre. J'ai ensuite choisi l'indifférence pour vous pardonner vos écarts sur "la Franco-marocaine", sur "les étrangers", sur "les profiteurs", sur "les envahisseurs", sur "l'africanisation de Laval". Je préfère que ma mémoire soit courte pour ne pas égrener tous vos propos tantôt provocateurs tantôt insultants pour l'histoire de la France qui vous est si chère.
C’est vous qui êtes dans le tort, Monsieur Gruau, car vous vous appropriez un pays dont vous ne partagez aucune valeur.

« Outrée, blessée, abasourdie »

Comme tant d'autres, je n’ai fait le choix de la France ni pour profiter ni pour être assistée mais parce que j'ai rêvé de ses valeurs, de son histoire, de sa culture et de l'avenir que je veux partager avec ceux qui voient la France riche par sa diversité.
Sans naïveté aucune, je continue à penser que la France s’est enrichie par la diversité de son peuple qui a fait son histoire car être Français c’est l'aimer sans faille et s’y engager sans limite pour que demain nous soyons capables de laisser intact ce bel idéal de liberté, d'égalité et de fraternité.
Combien d’africains sont morts pour la France ?
Combien de Harkis ont laissé leur vie en Algérie après avoir été humiliés parce qu’ils ont osé aimer la France ?
Combien sont-ils encore à se sentir profondément Français ?
Jusque-là, j’ai bien voulu pardonner vos outrances à l'égard de la "femme franco-marocaine" que je suis en pensant que cela cachait vos propres souffrances. Hier soir, vous avez fendu, d'un coup d'épée, cette carapace que j'ai mis tant d'années à construire pour me protéger et continuer encore à me battre pour mes idéaux.
Outrée, blessée, abasourdie... Que de mots qui me viennent sans vraiment décrire ce sentiment si étrange qui est de réaliser que l’on peut encore aujourd’hui par bêtise humaine classer et hiérarchiser les Français selon leurs origines et leur couleur.
Oui, vos propos étaient bel et bien racistes !

« La nécessité de mon double combat »

Ils me confortent dans la nécessité de mon double combat :
D’être à la hauteur de la confiance de ce pays qui m’a donné ma chance pour être ce que je suis aujourd’hui : une femme française jusqu’au bout des ongles, accomplie et engagée sans retenue pour la France.
De construire une « muraille », non pas entre quartiers lavallois comme vous le souhaiteriez, mais entre vous et moi. Entre ces Français modérés et ces extrémistes de tous bords dont les discours populistes vous ont permis, le temps d’un conseil municipal, d’exprimer ce qu’il y a de pire en chacun de nous : la haine de l’autre.

Samia Soultani-Vigneron

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

AMARA 20/07/2017 19:47

Bravo et félicitation à Samia pour cette réaction dans les règles rappelant à ces individus que sans le sang versé par"les Africains de tous bord" la grande France durant le 1ere et 2e Guerre aurait souffert encore plus longtemps.